Share on Facebook

10 sujets importants à discuter avec vos proches

Avoir LA conversation n’est pas chose facile: vous pouvez nous croire, nous en avons fait l’expérience. Il n’en demeure pas moins que si vous attendez une situation de crise pour parler de sujets importants tels que votre santé, vos finances et vos souhaits pour votre fin de vie, le choc sera encore plus dur. Voici ce dont il faut discuter dans la sérénité d’une journée ordinaire – et comment.

1 / 11
Comment aborder ces sujets importants potentiellement piégés?Fizkes

LA conversation

Comment aborder ces sujets potentiellement piégés? Dites à la personne que vous aimez: «Je voudrais te parler de quelque chose, est-ce qu’on pourrait fixer un moment pour s’asseoir ensemble?», conseille Linda Hochstetler, travailleuse sociale agréée et consultante basée à Toronto. Pour que la conversation porte ses fruits, n’y allez pas de manière trop frontale. Ayez plutôt en tête une liste des points que vous voulez aborder et posez des questions (du genre: «Est-ce que ça a déjà piqué ta curiosité de savoir si… » ou «As-tu déjà entendu parler de cette histoire…?») plutôt que de vous lancer tout de suite dans le vif du sujet. Pour préparer le terrain, mieux vaut d’abord renvoyer la personne à sa propre perception d’un événement ou d’un sujet.

Avant de vous lancer, vous aurez peut-être besoin d’apprendre l’art du dialogue pour mieux écouter et vous faire comprendre.

2 / 11
Famille.Robert Kneschke

Antécédents familiaux


Sur le plan des maladies, la connaissance de vos antécédents familiaux (d’un côté comme de l’autre) est l’un des outils les plus essentiels pour gérer votre santé. Avoir cette information à portée de main peut aider vos êtres chers, vos enfants en particulier, à prendre les mêmes précautions.

Beaucoup de maladies, comme le diabète, le cancer et les affections cardiaques, ont souvent une composante génétique. En prenant conscience de ces risques, vous allez sans doute demander des tests génétiques plus poussés, changer votre mode de vie ou tout simplement avoir une attitude plus proactive envers les tests de dépistage appropriés, les mammographies par exemple. Vous pourriez être étonné(e) de ce que vous allez découvrir, simplement en posant quelques questions à votre prochaine réunion de famille.

Assurez-vous de connaître ces 8 mythes sur le diabète qui pourraient ruiner votre santé.

3 / 11
Parlez de votre testament et votre succession car ce sont des sujets importants.Fizkes

Votre testament et votre succession


«Que vous soyez ou non jeune, marié(e) ou avec des enfants, le simple fait d’avoir des actifs d’une certaine valeur devrait nécessiter l’établissement d’un testament», dit Karon C. Bales, avocat et associé directeur du cabinet Bales Beall LLP à Toronto. «Et, ajoute-t-il, c’est aussi une excellente idée d’informer un proche de l’existence du document.»

Organisez une réunion de famille et dites aux membres de votre famille où se trouve l’original et qui sera l’exécuteur testamentaire. Certaines de ces conversations peuvent se dérouler en terrain glissant, mais c’est néanmoins l’un des plus grands cadeaux que vous pouvez faire à votre famille, souligne Linda Hochstetler. Mieux vous prendrez en main votre vie et vos décisions, mieux ce sera, conclue-t-elle.

Suivez ces conseils pour savoir comment bien préparer votre succession.

4 / 11
Lors d'une prochaine conversation avec votre famille, parler-leurs de sujets importants tels que le don d'organes.KieferPix

Don d’organes


Au Canada, plus de 4500 personnes sont en attente du don d’organe qui va leur sauver la vie. Pour devenir donneur ou donneuse, inscrivez-vous en ligne au Registre de consentement de votre province ou de votre territoire, et informez de votre souhait les membres de votre famille.

Pour plus de renseignements sur la façon de vous inscrire dans votre secteur, consultez theorganproject.net.

Saviez-vous que votre corps pourrait fonctionner sans ces 9 organes?

5 / 11
Lors d'une prochaine conversation avec votre famille, parler-leurs de sujets importants tels que la santé mentale.ESB Professional

Santé mentale


Chaque année, un Canadien sur cinq va connaître un problème affectant sa santé mentale, selon l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM). La santé mentale et l’accoutumance peuvent avoir des composantes génétiques, c’est donc une bonne raison de discuter en famille de ce sujet autrefois tabou. Un autre motif, ajoute Hochstetler, c’est que vous et vos proches pourrez obtenir de l’aide en connaissance de cause.

Informez-vous sur les thérapies cognitives et comportementales, pour vous sentir mieux.

6 / 11
Parmi les sujets importants à aborder avec vos proches il y a la planification préalable des soins.Dmytro Zinkevych

Planification préalable des soins


Longtemps avant de songer à l’éventualité de votre mort, vous devriez prendre quelques mesures pratiques, comme la mise au point d’une planification préalable des soins, afin de vous assurer d’avoir les soins adéquats si jamais vous étiez incapable de communiquer, conseille Hochstetler. Ce plan devra traiter des questions telles que les soins palliatifs, les interventions médicales et la personne qui sera chargée de prendre ces décisions.

«Prenez ces mesures pratiques aussitôt que possible, quitte à apporter des modifications par la suite», conseille Hochstetler. Plus important encore: une fois votre plan mis au point, exposez à vos proches ce qu’il contient afin qu’ils puissent vous aider à le mettre en œuvre. Visitez planificationprealable.ca pour créer votre planification.

7 / 11
Gagner à la loto, beaucoup peut sembler peuISTOCK/PHOTOBUAY

Finances


S’il est un sujet préoccupant, c’est bien l’argent: une étude a montré que 44% des Américains trouvent plus éprouvant de discuter de finances personnelles que de la mort.

Aussi, selon une enquête menée au Canada par Capital One et Crédit Canada, 30% des Canadiens trouvent que les soucis financiers sont une plus grande source de stress que la santé générale. Pourtant, il est indispensable d’en parler. S’il y a un but que vous voulez atteindre (comme par exemple, la répartition des biens familiaux), il serait peut-être temps de sortir de votre zone de confort, que la conversation ait lieu entre vous, vos enfants, vos parents ou votre famille élargie.

Prenez le contrôle de vos finances personnelles et devenez un expert!

8 / 11
Traitez de sujets importants avec vos proches tels que les documents personnels.Fizkes

Documents personnels


Mots de passe de votre ordinateur, documents bancaires, etc.: vous devriez partager cette information indispensable avec un être cher, afin qu’il ou elle sache où la trouver si nécessaire.

9 / 11
Prenez le temps de réfléchir et de rapporter une copie du contrat chez vous, afin de relire toutes les clauses attentivement.Stokkete/Shutterstock

Procuration


Une procuration est un document légal désignant une personne pour prendre des décisions en votre nom. Vous devez nommer un mandataire pour vos soins personnels (santé et mode de vie) et vos avoirs (finances). Vous devez désigner une personne (ou deux personnes différentes, de préférence) pour gérer ces aspects de votre vie dans l’éventualité où vous en deviendriez incapable, et il est essentiel d’informer votre famille de l’identité de cette (ou de ces) personne(s) et des raisons de votre choix.

«Et bien sûr, il est important de discuter de ce que vous souhaitez avec la personne qui aura éventuellement à prendre ces décisions à votre place», conseille Bales. «Cela va permettre d’éviter ce type de situation pénible: Maman se retrouve à l’hôpital, et personne ne sait qui est mandataire et qui peut prendre les décisions.»

On ne connaît pas toujours bien sa famille, voici 16 secrets de famille découverts après la mort d’un proche.

10 / 11
Des funéraillesSyda Productions/Shutterstock

Préarrangements funéraires


Cela peut sembler morbide, mais si les détails de vos futures funérailles ont de l’importance à vos yeux, faites-en part à vos proches, recommande Hochstetler. Vous préférez l’inhumation à la crémation? Une célébration de la vie plutôt qu’un service religieux? Dites-leur. À vous de décider aussi (et de faire savoir) si vous voulez que la cérémonie soit publique ou intime, modeste ou extravagante, ajoute Hochstetler.

11 / 11
Des câlins pour donner confianceShutterstock/Rido

Aplanir les conflits


Pardonner à quelqu’un un vieux grief, ou même seulement en discuter peut soulager d’un réel fardeau, souligne Hochstetler. Certains de ses clients ont tant hésité à avoir une discussion avec un membre de leur famille que la mort de celui-ci a fini par les prendre de court. «Ils en ressentent toujours de la culpabilité, et se disent ‘j’aurais donc dû…’, alors qu’il est trop tard, observe Hochstetler. «Si vous pouvez faire la paix en vous-même et vous dire que rien, même la mort, ne peut vous empêcher d’entrer en contact avec cette personne, alors, vous n’aurez pas de regrets», conclue-t-elle.

On vous dit pourquoi il est important de pardonner, même à son pire ennemi!

Contenu original Best Health