Share on Facebook

Finances personnelles: devenez un as!

Prenez le contrôle de vos finances personnelles avec ce guide. Calculer la valeur nette de vos avoirs et préparer un budget est beaucoup plus facile que vous ne le croyez!

1 / 9
Finances personnelles : calculez la valeur nette de vos avoirs.kenary820/Shutterstock

Calculez la valeur nette de vos avoirs

Avant toute chose, il est primordial de déterminer votre valeur nette. La meilleure façon d’y arriver est de s’armer d’un crayon et d’un bloc-notes et de dresser deux listes: l’une de vos actifs et l’autre de vos passifs.

Vous avez besoin d’aide pour planifier votre avenir financier? Voici comment trouver un bon conseiller.

2 / 9
Finances personnelles : calculez le montant de vos actifs.nednapa/Shutterstock

Vos actifs


Pour commencer, déterminez la valeur de tout ce que vous possédez.

  • Argent: le montant total de vos comptes courant et d’épargne, de votre argent investi dans des fonds du marché monétaire et dans vos certificats de dépôts.
  • Maison: la valeur marchande de votre propriété.
  • Autres objets de valeur: ceci inclut les bijoux, les voitures, vos meubles et vos œuvres d’art de même que votre chalet (ou maison de campagne) et tout ce qui a une certaine valeur.
  • Assurances: déterminez la valeur monétaire de toutes vos polices d’assurances.
  • Investissements: la valeur actuelle de vos  actions et obligations, de toute propriété locative, de vos partenariats immobiliers de même que ceux dans le pétrole et le gaz naturel, l’argent et l’or, vos options d’achat d’actions, toute collection personnelle de valeur (timbres, pièces de monnaie, antiquités, etc.), vos comptes à recevoir et la valeur comptable d’une entreprise.
  • Vos épargnes pour la retraite: régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER), tous vos fonds de pension, incluant celui de votre employeur actuel (compter seulement l’argent que vous obtiendriez si vous quittiez votre emploi demain matin), ainsi que toute rémunération différée.

Assurez-vous de connaitre ces secrets bien gardés des banques.

3 / 9
Finances personnelles : calculez le montant de vos passifs. Pormezz/Shutterstock

Vos passifs


Vous devez maintenant additionner toutes vos dettes (les montants que vous devez à d’autres):

  • Votre hypothèque: assurez-vous d’inclure les prêts sur la valeur de l’habitation.
  • Prêts: ceux en provenances des institutions financières, le prêt pour votre automobile ainsi que tout autre prêt ou dette.
  • Soldes de cartes de crédit et toute autre dette d’importance.

Venez à bout de vos dettes de carte de crédit en suivant ces 10 commandements.

4 / 9
Finances personnelles : calculez la valeur nette de vos avoirs. Roman Samborskyi/Shutterstock

La valeur nette de vos avoirs


Lorsque vous aurez terminé ces deux listes et que vous aurez calculé le montant total de chacune d’elles, déduisez vos dettes du montant total de vos actifs. Vous obtiendrez ainsi la valeur nette de vos avoirs. Écrivez ce nombre et retenez-le : c’est celui qui vous indiquera le moment où vous pourrez prendre votre retraite, et c’est également celui qui vous indique si vous vous rapprochez de vos objectifs financiers. Votre valeur nette est probablement plus élevée que ce que vous croyez. Si ce n’est pas le cas, il est temps d’agir et de réviser votre budget!

Faites dès maintenant ces 10 choses pour prendre votre retraite de bonne heure.

5 / 9
Finances personnelles : établissez un budget. ADragan/Shutterstock

Budget 101


Chaque ménage devrait tenir un budget écrit. Certaines personnes croient que le seul fait d’établir régulièrement la balance leur carnet de chèques suffit, mais s’occuper uniquement de son carnet de chèques n’est ni une façon réaliste, ni une façon sûre ou prévoyante d’atteindre votre bien-être financier.

Il est essentiel d’être honnête lorsque vous faites un budget, même si vous dépensez plus que prévu. Encore une fois, vous n’aurez besoin que d’un crayon et d’un bloc-notes.

Économisez jusqu’à 20 000$ en une année avec ces trucs faciles.

6 / 9
Finances personnelles : calculez vos revenus totaux. Watchara Ritjan/Shutterstock

Revenus totaux


Vous devez d’abord additionner tout l’argent que vous prévoyez recevoir cette année.

  • Salaire (paies régulières et bonus)
  • Revenus provenant d’un travail à temps partiel ou à titre de travailleur autonome
  • Intérêts
  • Dividendes
  • Autres revenus: loyers perçus sur des propriétés, prestations, rentes, etc.

7 / 9
Finances personnelles : calculez vos dépenses fixes.WAYHOME studio/Shutterstock

Dépense fixes


Maintenant, faites la somme des paiements réguliers que vous ferez cette année.

  • Paiements hypothécaires ou loyer
  • Électricité, gaz et eau chaude
  • Téléphone fixe et cellulaire
  • Internet
  • Système d’alarme
  • Câble ou antenne satellite
  • Assurances: vie, médicale, dentaire, invalidité, habitation et automobile.
  • Paiement de dettes: prêt sur la valeur de votre maison et paiements pour votre voiture.
  • Dépenses quotidiennes: péages, billets de train, d’autobus, de métro, etc.

Réduisez le coût de votre cellulaire en adoptant ces 4 astuces.

8 / 9
Finances personnelles : estimez vos dépenses variables.Rawpixel.com/Shutterstock

Dépenses variables


Vous devez maintenant additionner les dépenses que vous faites et qui varient selon les mois :

  • Nourriture et breuvages
  • Papier hygiénique, serviettes de papier, etc.
  • Frais pour l’entretien de votre voiture : essence, changement d’huile, entretien
  • Entretien de votre résidence et rénovations
  • Meubles et appareils ménagers
  • Vêtements
  • Hygiène personnelle : coupes de cheveux, produits de beauté, etc.
  • Sorties : repas au restaurant, événements sportifs ou culturels, cinéma, musées
  • Vacances
  • Cadeaux et dons
  • Dépenses reliées à la santé non couvertes par les assurances

Voici des trucs de consommateurs pour réduire vos factures d’épicerie!

9 / 9
Finances personnelles : assurez-vous de vivre avec vos moyens. Roman Samborskyi/Shutterstock

La moment de vérité


Déduisez la somme de vos dépenses annuelles de l’ensemble de vos revenus pour l’année. Si le total de vos dépenses est plus bas que celui de vos revenus, bonne nouvelle: vous vivez selon vos moyens. À l’inverse, si vos dépenses excèdent vos revenus, vous devrez modifier certaines de vos dépenses variables (et même fixes), voire les réduire.

Adoptez quelques-unes de ces stratégies pour économiser une petite fortune.