Share on Facebook

Les 8 pires habitudes alimentaires

Vous souhaitez mettre un terme à vos mauvaises habitudes alimentaires? Pour éviter les erreurs suivantes, suivez les conseils de la diététiste Sue Mah.

1 / 9

Attention aux mauvaises habitudes!

Lorsqu’il est question de bien se nourrir, personne n’est parfait, pas même les diététistes. Il peut toutefois s’avérer utile d’être conscient de nos mauvaises habitudes alimentaires afin d’éviter les conséquences néfastes pour notre santé. Voici les 8 plus mauvaises habitudes à proscrire.

2 / 9

Ne pas prêter attention à la nourriture consommée.

Si l’accomplissement de tâches multiples peut s’avérer efficace dans notre monde en pleine effervescence, il n’en va pas de même pour l’alimentation. Évitez de travailler à votre bureau ou de parler au téléphone lorsque vous mangez, car vous risquez fort de consommer plus que prévu. Placez tout ce que vous mangez sur une assiette, même un simple biscuit, afin d’avoir une meilleure idée de votre consommation exacte. Faites des portions et ne mangez pas les collations à même le contenant pour éviter d’en venir à bout.

3 / 9

Ne pas déjeuner.

Si vous sautez le déjeuner, il y a de fortes chances pour que vous fassiez des excès, plus tard dans la journée. En outre, les éléments nutritifs essentiels à votre santé, comme les fibres et le calcium, risquent de vous faire défaut. Une recherche effectuée par l’organisation américaine National Weight Control Registry (une base de données à inscription volontaire de personnes ayant perdu 30 livres ou plus et ne les ayant pas repris durant au moins un an) a permis d’établir que le déjeuner était essentiel au maintien de la perte de poids. Vous devriez être affamé après une nuit de sommeil de 7 ou 8 heures. Si vous n’avez pas faim au réveil, essayez de souper plus tôt ou d’éliminer la collation de fin de soirée.

4 / 9

Manger par ennui.

Avant de manger quelque chose, demandez-vous si vous avez vraiment faim. La pratique de l’exercice est un excellent moyen de contrer le grignotage causé par l’ennui. Lorsque ma fille prenait des leçons de danse, certaines des mères se rendaient au café-restaurant pour la demi-heure que durait le cours. Plutôt que de me joindre à elles, j’allais courir mes 5 kilomètres. Si vous ressentez le besoin pressant de grignoter à la maison, trouvez des distractions. Pour ma part, je me fais une manucure. L’odeur me coupe l’appétit et les ongles au vernis non sec mettent les aliments hors de portée.

5 / 9

Finir les assiettes des autres.

Les mamans sont coutumières du fait. Nous finissons le morceau de sandwich au fromage fondant ou le reste de spaghetti laissé par nos enfants. Il faut toutefois savoir que 100 calories supplémentaires par jour peuvent nous faire prendre 10 livres dans l’année. Essayez de donner à vos enfants de plus petites portions afin qu’ils laissent moins de restes. Si cette méthode n’est pas concluante, portez des gants en caoutchouc pour débarrasser afin d’éviter de grignoter.

6 / 9

Opter pour de grosses portions.

Il est très tentant de payer 50 cents ou un dollar de plus pour obtenir un forfait repas ou une plus grosse portion de frites. Sachez toutefois que plus vous aurez de nourriture devant vous, plus vous serez porté à manger. Commandez uniquement selon vos besoins. À titre d’exemple, gâtez-vous en commandant uniquement un ou deux Timbits, même si le paquet de dix est bien meilleur marché (un Timbit au chocolat glacé contient 70 calories!).

7 / 9

Saler la nourriture.

Trop de sodium peut faire augmenter le risque d’hypertension, pouvant provoquer des maladies cardiaques et des accidents cérébraux vasculaires. Essayez de rééduquer vos papilles gustatives. Remplacez le sel par diverses herbes aromatiques et épices. À l’épicerie, lisez les étiquettes et privilégiez les produits à teneur réduite en sodium. Si vous mangez au restaurant, demandez à ce que les sauces (pouvant être très salées) soient servies à part.

8 / 9

Sauter le dîner ou manger uniquement une salade.

Pour conserver un bon niveau d’énergie, il ne faut sauter aucun repas. En outre, ne pas prendre, au quotidien, de repas réguliers et de collations peut engendrer des excès à l’heure du souper. Si vous aimez les salades, assurez-vous qu’elles contiennent des protéines qui contribuent au sentiment de satiété à plus long terme. Les protéines maigres comme la poitrine de poulet grillé ou le poisson constituent de bons choix.

9 / 9

Se priver de nos aliments préférés.

Pour manger sainement, il faut faire preuve de modération. Si vous êtes accroc du chocolat ou des croustilles, consommez-en à l’occasion. Vous pouvez également opter pour des versions plus saines comme le chocolat noir ou les croustilles à teneur réduite en sodium. Équilibrez vos choix pour parvenir à bien manger, de façon globale. Si, un soir, vous choisissez du gâteau au fromage pour dessert, les baies fraîches seront au menu du lendemain!

 

Sur le même sujet:
12 façons de changer vos mauvaises habitudes alimentaires
5 habitudes alimentaires à abandonner
7 habitudes sournoises qui font engraisser