Share on Facebook

Éloignez les risques de cancer en évitant ces 13 aliments

Votre alimentation n’affecte pas seulement votre tour de taille. La consommation régulière des aliments suivants peut augmenter votre risque de cancer.

1 / 13

Il existe un risque de cancer avec les aliments ultra-transformés.KATUENG/SHUTTERSTOCK

Aliments ultra-transformés

On connaît l’incidence sur les problèmes de santé des aliments transformés pleins de sucre, de sel, de gras saturés et de produits chimiques. C’est particulièrement vrai pour les cardiopathies, le diabète et l’obésité, mais qu’en est-il du cancer? Selon une étude menée par des chercheurs français et brésiliens, la consommation de 10% de plus de ces aliments augmente de 12% le risque de cancer en général, et de 11% celui du sein en particulier.

Quels sont ces aliments ultra-transformés? Le pain industriel et les produits de boulangerie, l’eau gazéifiée, les nouilles et les soupes instantanées, les collations sucrées et salées et les pépites de poulet. Les moins transformés comme les pâtes, légumes en conserve et pain frais, n’augmenteraient pas les risques de cancer.

C’est prouvé: voici pourquoi on ne peut plus s’arrêter de manger des chips!

2 / 13

Il existe un risque de cancer avec les pommes de terre rôties croustillantes.RASYIDIEN/SHUTTERSTOCK

Croustilles

Les pommes de terre rôties croustillantes pourraient être carcinogènes. Selon une étude de l’Agence des normes alimentaires britanniques (FSA). Le danger provient de l’acrylamide, un élément chimique qui se forme lors de la cuisson à température très élevée des féculents. La coloration brun foncé que l’on croit naturelle pourrait également augmenter le risque de cancer, en plus d’affecter les systèmes nerveux et reproducteurs.

Les féculents brûlés ou noircis recèlent les taux les plus élevés de cette toxine; le pain rôti jusqu’au brun très foncé est également visé. Pour réduire la formation d’acrylamide, la FSA conseille de cuire les féculents pour qu’ils deviennent brun doré et non pas brun foncé.

Au contraire, pensez à ajouter ces aliments anti-cancer à vos menus.

3 / 13

Il existe un risque de cancer avec l'alcool.TAVEESAK SRISOMTHAVIL/SHUTTERSTOCK

Alcool

Voici des statistiques qui incitent à la sobriété: un seul verre d’alcool par jour augmente de 5% le risque de cancer du sein, de 17% celui de la gorge (oropharyngien) et de 30% celui de l’œsophage. Selon la Société américaine d’oncologie clinique (ASCO), ces chiffres s’envolent avec l’augmentation de la consommation. Au-delà de quatre verres par jour, les probabilités de diverses formes de cancer de la gorge se multiplient par cinq.

L’ASCO estime également qu’approximativement 5% des nouveaux cas de cancer sont directement liés à l’alcool; 6% des gens qui meurent du cancer dans le monde ont une consommation d’alcool élevée. Alors, sauter la prochaine tournée et les apéros serait un pensez-y-bien…

L’alcool est l’une des choses que les oncologues évitent de consommer.

4 / 13

Il existe un risque de cancer avec le bacon.BRENT HOFACKER/SHUTTERSTOCK

Bacon

Le bacon, c’est vraiment bon, mais en abuser est risqué. Cela s’applique également à d’autres viandes transformées comme les hot dogs, les saucisses, le jambon et la charcuterie. En se basant sur 800 rapports scientifiques, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a classifié les viandes salées, saumurées, fermentées et fumées dans les aliments carcinogènes. Quatre tranches de bacon (50 g) ou un hot dog tous les jours augmentent de 18% le risque de cancer colorectal.

Une étude de l’American Institute for Cancer Research et du Fonds mondial de recherche contre le cancer révèle un danger accru semblable pour le cancer de l’estomac. Il vaut mieux limiter les viandes transformées aux occasions spéciales.

5 / 13

Il existe un risque de cancer avec les viandes noircies.VENGEROF/SHUTTERSTOCK

Viandes noircies

Le BBQ est un plaisir estival incontestable, mais la viande grillée pourrait endommager votre ADN. Selon le National Cancer Institute, la viande cuite à haute température sur une flamme ouverte ou sautée à la poêle crée deux produits chimiques qui augmentent le risque de cancer, soit les amines hétérocycliques (AH) et les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP).

Cela ne touche pas que la viande rouge, car le poulet grillé ainsi est également visé. Mais quel est le risque? Une étude établit à 60% celui du cancer du pancréas par une consommation fréquente de viande carbonisée, alors qu’une autre l’établit à presque le double de celui du cancer du sein chez les femmes post-ménopausées.

N’hésitez pas à suivre ces conseils anti-cancer partagés par les médecins.

6 / 13

Il existe un risque de cancer avec la viande rouge.LUKAS GOJDA/SHUTTERSTOCK

Viande rouge

Peu importe son mode de cuisson, la viande rouge pourrait accentuer le risque de cancer. On a relié sa consommation aux cancers du pancréas, colorectal et de l’estomac. L’Organisation mondiale de la santé la définit comme probablement carcinogène dans son rapport de 2015, et donne un avis négatif sur les viandes transformées. De plus, des chercheurs de l’Université de Leeds, qui ont suivi plus de 32 000 femmes pendant 17 ans, ont révélé que celles qui mangeaient de la viande rouge avaient des taux plus élevés de cancer du côlon distal (réserve de matières fécales) que celles qui l’excluaient de leur alimentation.

D’autres chercheurs ont étudié les selles de personnes dont l’alimentation comportait un taux élevé de viande et décelé de hauts niveaux de composés N-nitroso, qui peuvent être à l’origine de cancers.

7 / 13

Il existe un risque de cancer avec les aliments tels que les bagels, le pain blanc et le riz blanc.MEHANIQ/SHUTTERSTOCK

Bagels, pain blanc et riz blanc

Même si vous n’avez jamais fumé, une forte consommation d’aliments à index glycémique élevé pourrait hausser de 49% votre risque de cancer du poumon, selon les chercheurs du Centre médical MD Anderson de l’Université du Texas. Ces aliments provoquent une escalade glycémique et une hausse des facteurs de croissance analogues à l’insuline, qui sont liés à un plus grand risque de cancer du poumon.

Mais il ne faut pas éliminer tous les glucides. Ciblez les aliments qui en contiennent le moins: pain de farine de blé complète moulue sur pierre et flocons d’avoine ou d’avoine épointée.

Vous serez étonné d’apprendre que ces choses banales augmentent votre risque de cancer!

8 / 13

Il existe un risque de cancer avec le café brûlant.TAA22/SHUTTERSTOCK

Café brûlant

Des scientifiques de l’Agence internationale de recherche sur le cancer de l’OMS affirment que le café en soi n’est pas carcinogène. Ils font cependant tous cette mise en garde: le café (ou le thé) très chaud peut accroître le risque de cancer de l’œsophage. Ce n’est pas la chaleur élevée qui crée des substances carcinogènes, mais la brûlure répétée de votre gorge avec des boissons chaudes favorise le développement d’une tumeur.

Selon une autre étude publiée dans Annals of Internal Medicine sur les buveurs de thé, fumer et boire beaucoup d’alcool en quintuplait le risque. Laissez tiédir votre boisson préférée avant de la boire, et refroidissez également tout élan vers les deux autres comportements risqués.

9 / 13

Il existe un risque de cancer avec les sucreries.PASHU TA STUDIO/SHUTTERSTOCK

Sucreries

Réduire le sucre alimentaire peut abaisser le risque de cancer. Une étude démontre que les femmes qui en consomment le plus présentent un risque 27 fois plus élevé de cancer du sein. Le surplus de glucose et d’insuline stimule les taux d’estrogènes pouvant mener à un cancer du sein.

Une autre étude publiée dans Nature Communications révèle que le sucre accélère la croissance tumorale. Les cellules cancéreuses ont un plus grand besoin d’énergie que les cellules normales pour se multiplier, et manger beaucoup de sucre pourrait contribuer à les alimenter.

Renseignez-vous sur les aliments qui peuvent réduire les risques de cancer du côlon.

10 / 13

Il existe un risque de cancer avec les produits laitiers.GTRANQUILLITY/SHUTTERSTOCK

Produits laitiers

Ceci s’adresse particulièrement aux hommes. Trop de produits laitiers pourraient accroître le risque de cancer de la prostate. Même si les études ont porté surtout sur le lait, la crème glacée, le fromage et les autres produits à base de lait seraient également en cause. Selon le site Healthline, certains chercheurs croient que la corrélation entre le lait et le cancer de la prostate repose sur le gras, le calcium et les hormones que l’on trouve dans le lait.

D’autres suggèrent que les produits laitiers modifient les niveaux de vitamine D et de testostérone. Une étude de 2016 juge le lien entre les produits laitiers et le cancer de la prostate peu concluant. En cas de doute sur ce cancer, discutez de votre alimentation avec votre médecin.

11 / 13

Il existe un risque de cancer avec le maïs soufflé au micro-ondes.MENLI/SHUTTERSTOCK

Maïs soufflé au micro-ondes

Ce n’est pas le maïs soufflé qui est ciblé, mais plutôt son sac, dont l’intérieur est recouvert d’un produit chimique qui permet aux grains de ne pas coller aux parois. En le chauffant, il se décompose et produit de l’acide perfluorooctanoïque (APFO) qui est relié à un risque plus élevé de cancer du foie et de la prostate. Pour éviter tout produit chimique, préparez votre propre maïs soufflé.

On pourrait croire que ces choses sont cancérigènes, mais elles ne le sont pas!

12 / 13

Il existe un risque de cancer avec les aliments riches en gras saturés.AFRICA STUDIO/SHUTTERSTOCK

Gras saturés

Jusqu’ici, la recherche reliait le cholestérol alimentaire au cancer du côlon, sans en démontrer le mécanisme. Des chercheurs de l’UCLA ont fait l’étude du cholestérol sur des rats, et découvert qu’un taux élevé de cholestérol augmentait la reproduction des cellules souches intestinales, qui, à leur tour, stimulaient la croissance de la muqueuse intestinale. Il provoquait également l’accroissement au centuple des cellules tumorales, rien de moins.

Alors que les recherches antécédentes présumaient de l’effet stimulant d’un régime riche en gras saturés sur le risque d’une série de cancers, dont ceux du poumon, du sein et de la prostate, la vision plus actuelle penche surtout sur les sources de gras alimentaires.

13 / 13

Il existe un risque de cancer avec les sodas.LOVELYDAY12/SHUTTERSTOCK

Sodas

Selon des chercheurs australiens, une seule boisson gazeuse par jour augmente le risque d’une série de cancers: du foie, prostate, ovaires et vésicule biliaire, entre autres. Dans cette étude, l’obésité et d’autres problèmes de poids n’ont pas été retenus comme facteurs de risque, et seules les boissons saturées de sucre ont été ciblées.

Par ailleurs, vous n’êtes pas protégés avec les sodas diététiques. Des études antérieures ont relié les sucres artificiels à l’obésité, aux AVC et à la démence, en plus du cancer.

Méfiez-vous de ces mythes sur le cancer qui ont la vie dure!

Reader's Digest
Contenu original Reader's Digest