10 meilleurs endroits pour faire de la randonnée au Canada

Vive le grand air au Canada ! Sortez et allez explorer les meilleurs sentiers de randonnée au pays. Tombez amoureux de toutes les régions du Canada grâce à ces dix randonnées éblouissantes.

1 / 11

Les meilleurs endroits pour faire de la randonnée au Canada

Vive le grand air au Canada ! Sortez et allez explorer ces superbes sentiers de randonnée. De la balade tranquille aux marches aventureuses en montagne, le Canada propose des randonnées pour tous les goûts et tous les niveaux.

2 / 11

Sentier Fundy, Nouveau-Brunswick

Le sud du Nouveau-Brunswick cache une perle rare : l'une des dernières zones côtières sauvages qui existe encore en Amérique du Nord, du Labrador à la Floride. À l'abri pendant plusieurs années, ce trésor caché est maintenant accessible aux cyclistes et aux randonneurs. À moins d'une heure de route de St. John, à proximité de St. Martin, le sentier Fundy déroule 16 kilomètres de beauté en bord de mer. La piste sinueuse, bien adaptée aux randonneurs et aux cyclistes, mène vers d'autres sentiers moins fréquentés et des escaliers donnant accès à des plages sablonneuses, des cascades secrètes et des falaises vertigineuses.  Jetez un regard unique sur les marées de la baie de Fundy, les plus hautes au monde, et restez à l'affut pour observer les baleines franches et les oiseaux de mer.

3 / 11

Chemin Appin, Île-du-Prince-Édouard

Rien ne représente davantage l'automne que le craquement de ses pas sous un couvert forestier doré. Le chemin Appin à l'Île-du-Prince-Édouard est l'endroit idéal pour une telle balade. Construit en 1862 dans une région argileuse de la rive sud, ce chemin paisible s'étire à l'écart des sentiers battus et est l'endroit parfait pour méditer en s'évadant de la vie trépidante quotidienne. À l'automne, les couleurs vibrantes illuminent cette route sinueuse qui mène à travers les boisés et les champs cultivés. Si vous cherchez une alternative à une sortie sur le sentier de la Confédération, le chemin Appin sera un changement salutaire. 

4 / 11

Parc national Kejimkujik, Nouvelle-Écosse

Le parc national Kejimkujik est vraiment un lieu unique. Nulle part au Canada ne trouverez-vous un site qui est désigné à la fois parc national et lieu historique. Le parc vous permettra de vivre une expérience unique de randonnée automnale grâce à sa très ancienne forêt naturelle, sa faune abondante, ses caractéristiques géologiques et la culture Mi'kmaq. Le parc compte 15 différents sentiers où les visiteurs peuvent observer des espèces d'oiseaux rares, des sites historiques dont des mines d'or, des blocs de granite ainsi que le vibrant coloris automnal.

5 / 11

Parc Killarney, Ontario

Présenté comme le joyau de la couronne des parcs ontariens, le parc Killarney a été créé grâce aux efforts de plusieurs artistes canadiens. Lawren Harris, A.J. Casson et A.Y. Jackson, membres du Groupe des sept, ont été tellement séduits par ce paysage tourmenté qu'ils ont demandé au gouvernement d'accorder le statut d'espace protégé à ce territoire. Grâce à cette démarche, les crêtes de pins gris, les lacs limpides et les collines de quartzite sont encore protégées aujourd'hui. Quatre sentiers de randonnée dont le pittoresque itinéraire longeant la crête de granite donnent aux visiteurs un accès remarquable à la montagne de la Cloche et une vue spectaculaire sur les paysages de la Baie Georgienne que le Groupe de sept a immortalisé dans ses célèbres tableaux.

6 / 11

Le défi du salon de thé du lac Louise, Alberta

Vous rêvez d'une aventureuse randonnée automnale de plus de six heures dans les Rocheuses canadiennes ? Depuis le lac Louise, montez pendant 3,5 kilomètres à travers une verdoyante forêt de sapins et d'épinettes et vous atteindrez le lac Agnès, nommé en l'honneur de Lady Agnès Macdonald, la deuxième épouse du premier ministre canadien Sir John A. Macdonald. À ce point, vous serez sûrement tenté par un bon thé chaud et une part de tarte au salon de thé.  Reprenez votre souffle et contemplant cette magnifique cascade qui tombe à proximité. Continuez de monter vers Big Beehive d'où vous aurez une vue à couper le souffle sur Bow Valley et Lac Louise. En marchant 5 km sur la piste Highline, rejoignez le sentier de trek Plain of Six Glaciers; laissez-vous hypnotiser par ces impressionnants sommets albertains et le glacier Victoria. Reposez vos muscles fatigués et prenez une collation au salon de thé du site historique Plains of Six Glaciers avant de compléter les derniers 5,5 kilomètres qui vous ramèneront au lac Louise.

7 / 11

Sentier du lac Kinney, Colombie-Britannique

Pour une vue à couper le souffle sur les lacs et les montagnes au cours de l'automne, rendez-vous au parc provincial du mont Robson, le deuxième plus ancien parc de Colombie-Britannique. Culminant à 3954 mètres, la cime enneigée du mont Robson est le sommet des Rocheuses canadiennes. Le gigantisme et la majesté de ce sommet fascineront les randonneurs au cours de leur périple de 4,5 kilomètres sur le sentier du lac Kilney. Au cœur de cette dense forêt de cèdres et de pruches, le visiteur à l'œil aiguisé aura la chance de sa vie d'apercevoir de nombreux animaux sauvages dont l'élan, l'ours noir et le cerf.  Cette randonnée facile se fait habituellement 2,5 heures.

8 / 11

Sentier régional Galloping Goose, Colombie-Britannique

Les randonneurs, les cyclistes et les cavaliers sont tous d'accord, le sentier régional Galloping Goose est l'un des plus beaux à parcourir au sud de l'île de Vancouver. S'étirant sur 55 kilomètres entre Victoria et Sooke, ce sentier à usage polyvalent existait au début du 20ème siècle en marge d'une voie de chemin de fer. Une bruyante locomotive propulsée à essence croisait le sentier en plusieurs endroits vers 1920, pour transporter le courrier et des passagers entre ces deux points. Le chemin de fer n'est plus qu'un souvenir aujourd'hui. Mais la grande nature sauvage, les falaises rocailleuses et les terrains cultivés existent toujours pour le plus grand plaisir de tous. Et avec un peu de chance, vous pourriez même apercevoir l'aigle à tête blanche en cours de route. 

9 / 11

Twillingate, Terre-Neuve et Labrador

Bienvenue à Twillingate, la capitale mondiale des glaciers. Baleines, aigles à tête blanche, icebergs, on ne sait jamais quelle surprise nous attend dans les recoins de cette pittoresque île de l'Atlantique Nord. Point de départ de plusieurs randonnées vivifiantes, Twillingate a quelque chose à offrir aux adeptes de plein air de tous niveaux. Cet exigeant territoire de Terre-Neuve et du Labrador offre aux randonneurs une collection de paysages de carte postale : entre autres, les étonnantes falaises rocheuses de Spiller's Cove, le phare emblématique de Long Point ainsi que le panorama de 360 degrés qui s'offre à nous au sommet du sentier Twillingate. N'oubliez pas d'ajouter l'appareil photo à votre matériel de randonnée lorsque vous visiterez ce coin de la côte est : vous pourriez apercevoir un iceberg flottant, cueillir des bleuets le long du sentier ou observer le passage des baleines.

10 / 11

Sentier Grey Owl, Manitoba

En marchant avec précaution sur le sentier Grey Owl au nord du Manitoba, vous pourriez avoir la chance d'apercevoir le cerf de Virginie, le castor, le renard et peut-être même l'élan et le coyote. Au cœur du parc national Mountain Riding, ce sentier de 17 kilomètres amène les visiteurs sur des plages sablonneuses, des forêts de pins gris abritant aussi des populations de trembles, de peupliers et de sapins baumiers. Pendant six mois en 1931, Archie Belaney a vécu dans cette région sauvage du bouclier canadien : ardent défenseur de l'environnement, il est connu sous le surnom de Grey Owl. En parcourant le sentier qui porte son nom, vous comprendrez rapidement pourquoi Grew Owl s'est battu pour la protection de la forêt et de la faune de cette région d'une beauté à couper le souffle. Le parcours se termine exactement au chalet de Beaver Lake où Grey Owl a vécu et travaillé à titre de premier naturaliste du réseau des parcs nationaux du Canada.

11 / 11

Sentier Meewasin Valley, Saskatchewan

Meewasin Valley porte bien son nom qui signifie « beau ». Ce territoire superbe qui ceinture la rivière Saskatchewan Sud offre des points de vue remarquables en automne. Le sentier Meewasin Valley passe au milieu de la ville de Saskatoon, et en fait un parcours idéal pour les citadins qui recherchent le contact avec la nature. Sur ce parcours de 60 kilomètres, randonneurs et marcheurs du dimanche verront des parcs entretenus avec soin, des bosquets d'arbres sauvages, des points de vue dégagés et des repères historiques. À l'automne, lorsque le jaune, l'orange et le rouge redessinent le paysage urbain, le sentier Meewasin Valley dépose les beautés de la nature aux portes de la ville.