Share on Facebook

Réparation de voitures: 10 arnaques fréquentes des mécaniciens

Évitez de payer inutilement au garage pour un service dont votre auto n’a pas vraiment besoin. Avant de passer au garage pour faire réparer votre automobile, assurez-vous de prendre note des arnaques des mécaniciens les plus répandues et dont il faut vous méfier.

1 / 12
Arnaque de mécanicien #1: Rinçage du moteur

Arnaque de mécanicien #1: Rinçage du moteur

Les visites au mécanicien sont rarement agréables. D’abord, parce que les  réparations sont souvent dispendieuses. Ensuite, parce que durant une inspection, le mécanicien peut soulever de nombreuses failles mécaniques, dues à un entretien inadéquat de votre auto, peut-il laisser entendre. Mais attention, ne prenez pas chacune de ces recommandations pour des vérités absolues. Certains investissements suggérés par un mécanicien s’avèrent, en réalité, inutiles.

Voici un premier exemple d’une suggestion courante proposée par un mécanicien : le rinçage du moteur. Ne vous laissez pas embobiner : n’acceptez pas un rinçage moteur que si vous conduisez votre voiture depuis plusieurs années et si vous avez remarqué une accumulation de matière graisseuse sous le bouchon du réservoir d’huile de votre auto. Si un mécanicien vous dit qu’il doit effectuer un rinçage moteur parce que votre huile est sale, il ment.

2 / 12
Arnaque de mécanicien #2: Nettoyage des injecteurs

Arnaque de mécanicien #2: Nettoyage des injecteurs

Les injecteurs de carburant doivent être nettoyés, mais seulement s’ils comptent bien des kilomètres (c’est-à-dire 100 000 ou plus). Si le mécanicien vous dit que les injecteurs de votre automobile ayant 20 000 km sont répugnants et bien, ne le croyez pas. Toutefois, si vous soupçonnez bel et bien qu’il pourrait y avoir un problème avec vos injecteurs de carburant, par mesure de précaution, ajoutez du nettoyant à injecteurs dans votre réservoir de carburant lors de votre prochain plein d’essence. Autrement, si vous achetez de l’essence de bonne qualité et que votre voiture est plutôt neuve, il n’est probablement pas nécessaire de nettoyer vos injecteurs.

3 / 12
Arnaque de mécanicien #3: Appareils pour économiser de l'essence

Arnaque de mécanicien #3: Appareils pour économiser de l’essence

C’est malheureux, mais les appareils que votre mécanicien tente de vous vendre pour économiser de l’essence ne fonctionnent pas. Point final. Pour économiser de l’essence, accélérez progressivement, évitez de freiner inutilement, videz le coffre de votre automobile des choses inutiles et apprenez à rouler de façon efficace.

4 / 12
Arnaque de mécanicien #4: Vidange de l'huile de la boîte de vitesse

Arnaque de mécanicien #4: Vidange de l’huile de la boîte de vitesse

Nul besoin d’y penser avant que l’odomètre de votre auto n’ait atteint les 100 000 kilomètres, puisque la plupart des véhicules ont des filtres qui permettent au liquide de transmission de circuler librement.

5 / 12
Un mécanicien soucieux de la qualité de son travail et de la confiance de sa clientèle proposera toujours une soumission détaillée et claire. Shutterstock

Arnaque de mécanicien #5: Une soumission qui n’est pas claire

Un mécanicien soucieux de la qualité de son travail et de la confiance de sa clientèle proposera toujours une soumission détaillée et claire. Il devra ensuite respecter le prix indiqué sur sa propre soumission. Il est possible de signer la soumission en deux copies, afin de conserver une preuve. Souvent gratuite, une soumission ne devrait pas coûter beaucoup plus que 10% du prix de réparation.

6 / 12
Le classique des arnaques : les fameuses réparations sans votre accord.Shutterstock

Arnaque de mécanicien #6: Une réparation surprise sans votre accord

Le classique des arnaques : les fameuses réparations sans votre accord. Vous laissez le véhicule pour un changement d’huile ou pour une réparation bénigne, et votre mécanicien vous annonce au retour qu’il y avait des réparations du type « vie ou de mort » à effectuer sur un véhicule qui semblait pourtant bien se porter. Comme pour la soumission de départ, il est possible de signer un « contrat de réparation » une fois la commande passée. Signée en deux copies et stipulant que vous ne désirez aucune autre réparation que celle(s) demandée(s), cette entente fait office de contrat légal.

7 / 12
Si le mécanicien n'arrive pas à réparer le véhicule en se basant sur son propre diagnostic et sa propre soumission, et qu'il vous annonce qu'il faudra effectuer une autre réparation pour parvenir à quitter les lieux, il s'agit probablement d'une manœuvre coutumière de l'établissement.Shutterstock

Arnaque de mécanicien #7: Incapacité à régler le problème d’origine au diagnostic

Si le mécanicien n’arrive pas à réparer le véhicule en se basant sur son propre diagnostic et sa propre soumission, et qu’il vous annonce qu’il faudra effectuer une autre réparation pour parvenir à quitter les lieux, il s’agit probablement d’une manœuvre coutumière de l’établissement.

8 / 12
Les tarifs pour les travaux de base (comme les changements d'huile, les inspections, etc.), ainsi que le taux horaire pour la main-d'oeuvre devraient toujours être affichés clairement. Prix Shutterstock

Arnaque de mécanicien #8: Des tarifs qui ne sont pas clairement identifiés

Les tarifs pour les travaux de base (comme les changements d’huile, les inspections, etc.), ainsi que le taux horaire pour la main-d’oeuvre devraient toujours être affichés clairement.

9 / 12
Arnaque de mécanicien #9: Toujours quelque chose à réparerShutterstock

Arnaque de mécanicien #9: Toujours quelque chose à réparer

Croyez-le ou non, il est possible que votre véhicule se porte bien. Il existe également des mécaniciens qui vous diront que « tout est parfait » après une inspection. Certains vous indiqueront cependant quelles sont les  dépenses à prévoir dans un avenir rapproché ou lointain. Mais, si votre mécanicien trouve systématiquement « quelque chose qui cloche » à chaque inspection ou visite, vous n’êtes pas la personne la plus malchanceuse du monde. Il s’agit sans doute d’une manœuvre volontaire de sa part.

10 / 12
Selon l'Office de la protection du consommateur, Toute réparation effectuée sur une automobile est garantie : c'est une garantie légale.Shutterstock

Arnaque de mécanicien #10: Des réparations qui ne sont pas garanties

Selon l’Office de la protection du consommateur, « toute réparation effectuée sur une automobile est garantie : c’est une garantie légale. Celle-ci est d’une durée de 3 mois ou 5000 kilomètres, selon la 1re limite atteinte. Elle comprend les pièces, la main-d’œuvre et les frais raisonnables de remorquage. La garantie débute lorsque le véhicule est livré au consommateur. »

Toujours l’Office de la protection du consommateur, ces travaux ne bénéficient pas de la garantie légale :

•    une réparation dont le coût total, pièces et main-d’œuvre incluses, ne dépasse pas 50 $;
•    la vente et l’installation, facturées en même temps, de pneus;
•    la vente et l’installation, facturées en même temps, d’une batterie.

Cela dit, un bon garagiste n’hésitera pas à vous offrir une garantie en sus de la garantie légale auquel il est tenu sur les réparations qu’il vient d’effectuer.

 

11 / 12
Il est toujours possible de demander les pièces usagées et remplacées de votre véhicule. Elles sont légalement à vous. Shutterstock

Arnaque de mécanicien #11: Refus de remettre les pièces usagées

Il est toujours possible de demander les pièces usagées et remplacées de votre véhicule. Elles sont légalement à vous. Si un mécanicien refuse, c’est inquiétant. Cela peut notamment signifier que les pièces changées étaient encore valides.

12 / 12
Quelques conseils lors de votre prochain passage au garage.Shutterstock

Quelques conseils lors de votre prochain passage au garage…

  1. Seconde opinion
    Si votre niveau de confiance envers votre garagiste n’est pas à son plus haut, écoutez votre instinct. C’est le moment d’aller chercher une seconde opinion. Faire affaire avec deux garages distincts est une excellente chose, et vous permet de comparer l’intégrité et les connaissances des deux. Pour les plus pressés, un simple appel dans un second garage peut également faire l’affaire, histoire d’évaluer les coûts réels des réparations sur votre voiture.
  2. État des lieux
    Tout comme dans la plupart des entreprises, l’état des lieux peut vous en dire long sur les méthodes de travail et sur le professionnalisme d’un garage.
  3. Demander conseil à des proches
    S’il est déconseillé de demander à des proches qui « s’adonnent à la mécanique » d’effectuer certains travaux sur votre voiture, il s’avère cependant un atout de les consulter. N’ayant rien à gagner ni à perdre, le mécanicien en herbe peut au moins juger de la logique d’un garagiste en vous donnant son avis.
  4. CAA ou APA
    Si les certifications ne sont pas infaillibles, elles sont tout de même un bon indice. Les garages certifiés CAA ou APA, par exemple, sont tenus à des pratiques rigoureuses et sont souvent le reflet de plusieurs clients satisfaits.

Vous aimerez aussi:

Astuces de pro pour économiser de l’essence
Comment entretenir votre batterie de voiture en 6 étapes
Que faire en cas de panne ou de crevaison?