Share on Facebook

13 erreurs de conduite hivernale qui pourraient vous mettre en danger

Une conduite hivernale sécuritaire consiste autant à être prudent qu’à éviter des erreurs dangereuses. Nous avons interrogé des experts en conduite hivernale sur les pires erreurs de conduite hivernales qui pourraient vous mettre en danger.

1 / 13
Changer de voie inutilement est l'une des erreurs de conduite hivernale qui pourraient vous mettre en danger.FREDERIC LEGRAND - COMEO/SHUTTERSTOCK

Changer de voie inutilement

«Restez dans votre voie» n’est pas un ordre insultant, mais un autre conseil important de conduite hivernale de Chevrolet. Un changement de voie inutile peut amener votre véhicule à frapper une plaque de glace noire, ou vous enfoncer dans la neige profonde. Restez en sécurité dans votre voie jusqu’à ce que vous quittiez la route.

Assurez-vous de savoir comment éviter les accidents graves en auto.

2 / 13
Rouler avec un quart d’essence dans le réservoir est l'une des erreurs de conduite hivernale qui pourraient vous mettre en danger. EVANNOVOSTRO/SHUTTERSTOCK

Rouler avec un quart d’essence dans le réservoir

Des embouteillages imprévus sont chose courante sur nos routes durant l’hiver. Les experts en conduite hivernale de Chevrolet avertissent de ne pas commettre l’erreur de rouler avec un réservoir d’essence presque vide. Il faut qu’il soit toujours au moins à moitié plein pendant l’hiver, et votre téléphone cellulaire doit être chargé en cas d’urgence.

Cependant, le téléphone cellulaire est l’une des choses que vous ne devez pas oublier dans votre voiture cet hiver.

3 / 13
Oublier la mise au point est l'une des erreurs de conduite hivernale qui pourraient vous mettre en danger.BACHTUB DMITRII/SHUTTERSTOCK

Oublier la mise au point

Avant la première (ou la prochaine) importante tempête de neige, demandez à votre concessionnaire de faire la mise au point d’hiver de votre auto. Doug Herbert, champion de vitesse et fondateur de l’organisation à but non lucratif de conduite préventive Put on the BRAKES, conseille une vérification complète de la batterie.

Le démarrage nécessite plus d’énergie par grand froid: à -18°C, une batterie d’auto perd près de 60% de sa capacité, et jusqu’à 35% à 0°C. Faites vérifier vos phares, vos essuie-glaces, les fluides et la pression des pneus qui peut chuter avec la température.

Méfiez-vous de ces réparations inutiles qui sont des arnaques fréquentes de mécaniciens.

4 / 13
Ignorer le manuel du propriétaire est l'une des erreurs de conduite hivernale qui pourraient vous mettre en danger.ALSU940/SHUTTERSTOCK

Ignorer le manuel du propriétaire

Votre manuel du propriétaire peut rester caché dans la boîte à gants pendant l’été, mais ce pourrait être une erreur de l’ignorer durant l’hiver, selon Chevrolet. Retrouvez-le et révisez les systèmes d’antiblocage des roues, d’antipatinage et de transmission 4×4 ou intégrale (si votre auto en est munie) pour être à jour avec le fonctionnement de votre véhicule.

Vous n’avez pas de manuel? Vérifiez l’application mobile avec la marque, le modèle et l’année de votre voiture.

5 / 13
Négliger le changement des pneus est l'une des erreurs de conduite hivernale qui pourraient vous mettre en danger.MR. KHATAWUT/SHUTTERSTOCK

Négliger le changement des pneus

Les pneus ordinaires en hiver représentent un risque élevé, à un tel point que le gouvernement du Québec les rend obligatoires du 1er décembre au 15 mars. Selon les experts en conduite hivernale de Chevrolet et de BRAKES, les pneus d’hiver offrent une meilleure traction dans la neige et sur la glace. Même pour les véhicules 4×4 ou à traction intégrale.

Si vous roulez souvent dans des conditions hivernales difficiles, de bons pneus d’hiver sont un investissement sensé et sécuritaire. Conçus avec un caoutchouc qui conserve sa souplesse même lors de températures glaciales, ils offrent une meilleure adhérence et un freinage amélioré dans des conditions météorologiques extrêmes.

Les pneus d’hiver sont obligatoires du 1er décembre au 15 mars inclusivement. N’hésitez à vous rendre sur le site de la saaq pour savoir comment adapter votre conduite à l’hiver.

Le remplacement d’un seul pneu est possible! Faites attention à ces réparations de voiture qui vous font dépenser inutilement.

6 / 13
Omettre des équipements de secours est l'une des erreurs de conduite hivernale qui pourraient vous mettre en danger.SPEEDKINGZ/SHUTTERSTOCK

Omettre des équipements de secours

En plus d’une brosse à neige standard et d’un grattoir, il serait utile de garder une pelle à neige et un sac de litière pour chats dans votre véhicule en hiver, selon les experts de Chevrolet et de BRAKES. Ils conseillent également des câbles de démarrage, une lampe de poche, des fusées éclairantes d’urgence et un vêtement à haute visibilité dans une tempête. Ceci pourrait garantir votre sécurité en cas d’imprévu.

Prévoyez aussi des vêtements chauds de rechange, des couvertures et des chargeurs de téléphone. Avoir des goûters caloriques et non périssables, ainsi qu’une bouteille d’eau dans le coffre serait prudent.

7 / 13
Garder le siège trop bas est l'une des erreurs de conduite hivernale qui pourraient vous mettre en danger.ASIA IMAGES/SHUTTERSTOCK

Garder le siège trop bas

Lorsque vous devez confronter des conditions hivernales difficiles, Chevrolet conseille de remonter votre siège de chauffeur. Une position plus élevée en auto ou en camion permet un meilleur aperçu de la route et des obstacles qui peuvent surgir en face ou autour du véhicule.

Pour augmenter sa durabilité, voici 13 choses qui ne devraient jamais toucher votre voiture.

8 / 13
Gâcher son élan est l'une des erreurs de conduite hivernale qui pourraient vous mettre en danger.JANHETMAN/SHUTTERSTOCK

Gâcher son élan

En grimpant une côte enneigée, la plus légère inclinaison peut vous faire partir en vrille ou même pire. Lors d’un essai routier dans le Connecticut, Chevrolet a conseillé aux chauffeurs de laisser suffisamment d’espace entre leur véhicule et celui qui les précède, en soulignant qu’il était important de conserver son élan en montant. S’arrêter au milieu d’une pente peut vous faire vous enliser ou patiner vers l’arrière.

9 / 13
Paniquer dans l’urgence est l'une des erreurs de conduite hivernale qui pourraient vous mettre en danger.RACHEL GOAD/SHUTTERSTOCK

Paniquer dans l’urgence

Si vous dérapez, la méthode de conduite préventive des instructeurs de BRAKES est de garder votre calme et de maintenir une pression constante sur le frein. Si vous avez un système antiblocage ABS, il va pomper automatiquement les freins pour vous. Maintenez le pied sur le frein et manœuvrez en douceur, tout en fixant la direction que doit suivre le véhicule.

On vous dévoile les secrets des meilleurs conducteurs automobiles!

10 / 13
Abuser du régulateur de vitesse est l'une des erreurs de conduite hivernale qui pourraient vous mettre en danger.MIA STUDIO/SHUTTERSTOCK

Abuser du régulateur de vitesse

Vous ne devriez jamais utiliser le régulateur de vitesse sur une chaussée glissante, souligne Doug Herbert. Le régulateur ne peut sentir l’état de la route et adapte souvent la puissance au mauvais moment, menant à une perte de contrôle. Gardez le contrôle sur l’accélérateur, les freins et la direction, pour assurer une conduite prudente dans des conditions hivernales difficiles.

11 / 13
Tenter de se dégager à tout prix est l'une des erreurs de conduite hivernale qui pourraient vous mettre en danger.MAKSIM TOOME/SHUTTERSTOCK

Tenter de se dégager à tout prix

Selon la garde au sol de votre véhicule et les conditions de neige, vous pourriez le dégager en le faisant balancer d’avant en arrière. La garde au sol et le système 4×4 d’un Chevrolet Silverado, par exemple, peuvent vous aider à vous redresser et à vous déplacer dans la neige profonde.

Les experts conseillent de déblayer autour des roues avant et de désactiver tout système de traction du véhicule. Puis, passez doucement de la marche arrière à une vitesse avant basse, en faisant tourner les roues le moins possible. Si vous n’arrivez pas à vous dégager, demandez carrément de l’aide.

Vous serez surpris de découvrir quelle était la voiture la plus populaire de l’année de votre naissance.

12 / 13
Garder le moteur en marche est l'une des erreurs de conduite hivernale qui pourraient vous mettre en danger.AMBARTSUMIAN VALERY/SHUTTERSTOCK

Vous gardez le moteur en marche

Démarrez le moteur à l’occasion pour garder l’intérieur au chaud, après avoir nettoyé la neige à la base du véhicule, et en particulier celle qui pourrait bloquer le pot d’échappement. Mais ne laissez pas tourner votre moteur, car vous pourriez tomber en panne, ou vous empoisonner au monoxyde de carbone. Pour passer au travers, prenez une couverture chaude et ouvrez la fenêtre de 5 cm à l’abri du vent pour avoir de l’air frais.

13 / 13
Dépasser sur les viaducs est l'une des erreurs de conduite hivernale qui pourraient vous mettre en danger.PHILIP LANGE/SHUTTERSTOCK

Vous dépassez sur les viaducs

Malgré tous les panneaux jaunes, il est rare que l’on fasse le lien avec le danger d’une accélération inappropriée sur un pont ou un viaduc en hiver. Une partie de la conduite préventive de BRAKES porte sur l’impact du climat sur ces ouvrages, qui gèlent en premier, en raison de leur exposition particulière aux éléments.

L’état de la surface d’un pont peut être plus dangereux que sur sa voie d’accès. Prévoyez alors une perte de motricité. Ralentissez toujours en accédant aux ponts et viaducs. Vous aurez ainsi un meilleur temps de réaction.

N’hésitez pas à tester ces astuces pour enlever la glace en hiver.

Contenu original Reader's Digest