Share on Facebook

États-Unis: 6 randonnées spectaculaires

C’est le moment de lacer vos bottes de randonnée et de fouler les plus beaux sentiers des États-Unis. Découvrez les magnifiques paysages et la faune à travers des randonnées spectaculaires!

1 / 6
La randonnée du circuit Queen Garden est à faire absolument. jgorzynik/Shutterstock

Les circuits Queens Garden et Navajo Loop

Le Parc national de Bryce, en Utah.

Quand y aller: toute l’année.

Distance: 50 km.

Difficile d’imaginer un paysage plus spectaculaire concentré sur une distance de cinq petits kilomètres. Cette randonnée effacera vos performances antérieures sur les formations rocheuses appelées cheminées de fée (hoodoos), la marque de commerce du parc. Sur votre chemin, vous croiserez l’une des cheminées de fée les plus emblématiques du parc: le marteau de Thor. Si la lune est pleine, essayez de faire la randonnée la nuit. Alors que dans la plupart des zones rurales des États-Unis on ne peut apercevoir que 2500 étoiles par une nuit claire, Bryce Canyon est si sombre que vous pourrez en compter jusqu’à 7500. Le centre des visiteurs propose des tours guidés sous le ciel nocturne et fournit aussi des télescopes. Obtenez plus d’informations sur Queens Garden et Navajo Loop.

Découvrez 10 autres magnifiques formations rocheuses naturelles à travers le monde.

2 / 6
Randonnées à faire aux États-Unis: Sunset Ridge. Montana Isabella/Shutterstock

La piste Sunset Ridge

Le mont Mansfield, au Vermont.

Quand y aller: de juin à octobre.

Distance: 11 km.

Faites la conquête du plus haut sommet du Vermont en faisant une randonnée modérément difficile d’une journée. Vu de l’est ou l’ouest, le mont Mansfield, haut de 4393 pieds, ressemble au profil d’un visage. Plusieurs sentiers sillonnent la montagne, mais Sunset Ridge Trail est le plus populaire. Dans votre ascension vers le sommet, passez sur le Cantilever Rock qui défit la gravité et à travers deux tunnels formés par d’énormes glaciers. Voyez la toundra alpine préservée depuis les périodes glaciaires. Au-delà de la ligne des arbres, vous serez gâté par la vue du mont Camels Hump, des Green Mountains et des Adirondacks. Sur la crête, croisez le sentier des Appalaches, puis errez à travers un lit de roches pour atteindre le Chin, le vrai sommet du mont Mansfield.

Croyez-le ou non, ces 50 petites villes américaines sont connues pour des raisons bizarres.

3 / 6
Randonnées à faire aux États-Unis: Teton Crest. MFlynn/Shutterstock

Le sentier de Teton Crest

Le Parc national de Grand Teton, au Wyoming.

Quand y aller: de la mi-juillet à la mi-septembre.

Distance : 59 km, 6 jours.

Ceux qui souhaitent vivre une aventure de plusieurs jours, sac au dos, devraient tenter la prestigieuse randonnée du Parc national de Grand Teton. Le sentier file son chemin le long de l’épine dorsale intérieure de Teton range, reliant de grandes fosses à de hauts défilés et laissant entrevoir des lacs alpins et d’emblématiques sommets escarpés. Le long du chemin, vous verrez probablement quelques bisons, des marmottes, des orignaux, des antilopes d’Amérique, des wapitis (élans), ou des cerfs mulet. La saison de randonnée est aussi celle des fleurs sauvages, ce qui signifie que vous marcherez sur de magnifiques tapis de lupins et de campanules. À Fox Creek Pass, vous aurez une vue panoramique de Jackson Hole au Wyoming et de Teton Valley en Idaho. Et à partir d’Hurricane Pass, chaque point de vue de plusieurs kilomètres cadre les trois Tetons dans toute leur gloire. Attention: l’ours noir et le grizzli aiment aussi la randonnée.

Si vous passez par là, assurez-vous de faire au moins l’une de ces 10 haltes incontournables sur la route 66.

4 / 6
Randonnées à faire aux États-Unis: Hidden Lake. Pung/Shutterstock

Le sentier nature Hidden Lake

Hidden Lake Nature Trail, Parc national de Glacier, au Montana.

Quand y aller: de mai à septembre.

Distance : entre 2,5 et 10 km.

Cette randonnée est idéale pour les familles avec enfants ou pour ceux qui cherchent une promenade plus tranquille. Elle commence au populaire col Logan, à quelque 29 km de l’entrée Saint Mary du Parc national de Glacier. Derrière le chalet d’accueil, suivez le trottoir de bois à travers la prairie piquée de fleurs sauvages pendant 2,5 km pour atteindre un belvédère donnant sur Hidden Lake. Certains randonneurs s’arrêteront là. À partir du belvédère, le sentier descend, parfois abruptement, pendant 700 pieds jusqu’à la rive de Hidden Lake, à 5 km du chalet.

Pour votre prochain voyage n’hésitez pas à tester l’un de ces 10 meilleurs endroits au monde pour nager.

5 / 6
Randonnées à faire aux États-Unis: Sargent Mountain Loop.Doug Lemke/Shutterstock

Le circuit Sargent Mountain Loop

Parc national d’Acadia, dans le Maine.

Quand y aller : de mai à octobre.

Distance : 9 km.

Le Parc national d’Acadia, le premier parc national à l’est du Mississippi, propose des dizaines de magnifiques randonnées autour de ses pics de granit. L’une des plus passionnantes est une randonnée moyennement difficile sur une boucle qui monte de Jordan Pond House, dans le parc (200 pieds), jusqu’au sommet sauvage de Sargent Mountain (1373 pieds). En chemin, vous longerez Jordan Cliffs et East Cliffs grâce à des marches taillées et des échelons de fer judicieusement placés qui rendent la randonnée possible, mais ardue. La récompense est une vue de trois versants de Mount Desert Island et une perspective de l’arrière-pays qui s’étend jusqu’à Baxter Peak et Katahdin. En redescendant, rafraîchissez-vous d’un plongeon dans l’étang Sargent Pond.

Si vous aimez l’aventure, voici 13 volcans encore en activité à visiter un jour!

6 / 6
Randonnées à faire aux États-Unis: Kalalau.Felix Nendzig/Shutterstock

Le sentier de Kalalau

Kauai, à Hawaii.

Quand y aller : toute l’année, mais préférablement l’été.

Distance : 18 km.

Prenez une pause de la plage et allez faire une randonnée le long de la côte Na Pali de Kauai. Le sentier est le seul accès terrestre à ce pittoresque littoral accidenté. Ses très pénibles montées et descentes franchissent d’imposantes falaises au-dessus de la mer et traversent cinq vallées pour se terminer à la plage de Kalalau. Cette difficile excursion n’est pas pour les âmes sensibles. Les routards expérimentés auront besoin d’une bonne journée pour faire le parcours.

Découvrez aussi 30 plages américaines gratuites où s’évader!