Share on Facebook

Les 10 plus belles chutes du Canada

 

Les Canadiens sont chanceux de profiter d’un pays avec une abondance de lacs, de montagnes et des rivières. Il faudrait une vie entière pour tout explorer. Nous avons aussi les chutes les plus impressionnantes au monde. Voici les 10 chutes à voir absolument. 

1 / 10

Chutes d’Athabasca – Parc National de Jasper, Alberta

Les chutes d’Athabasca sont superbes, mais elles ne sont pas le seul attrait de ce très beau site. Elles traversent les roches et se perdent dans les vues des montagnes. Plusieurs routes et ponts permettent de les observer à partir de plusieurs points de vue. Avant d’arriver aux chutes, vous marcherez sur le bord de la gorge en calcaire où l’eau tourbillonnante a créé des fissures. Au cours de l’année, la couleur de l’eau est toujours magnifique, changeant d’un blanc laiteux à un bleu turquoise.

2 / 10

Chutes d’Helmcken – Parc provincial de Wells Gray, Colombie-Britannique

Les chutes d’Helmcken sont situées dans le magnifique Parc provincial de Wells Gray, créé en partie pour protéger les chutes. Les cascades d’eau ont formé un canyon à la base des chutes. L’hiver, les pics givrés transforment les chutes en un paradis glacé. Facilement accessibles par la route, une plateforme permet de prendre la photo parfaite des chutes. Si vous voulez les admirer d’encore plus près, il est possible de faire plusieurs randonnées dans le secteur. Le parc a été nommé après le physicien John Sebastian Helmcken de Colombie-Britannique, mais il est décédé avant d’avoir vu cette merveille de la nature.  

3 / 10

Chutes de Pissing Mare – Parc National de Gros Morne, Terre-Neuve

Les chutes de Pissing Mare ont un drôle de nom, mais elles sont l’une des plus hautes en Amérique du Nord. Situées dans le magnifique parc national de Gros Morne, elles ne sont qu’accessibles par bateau dans un secteur peu visité. Les chutes tombent dans le Western Brook Pond, un fjord d’eau douce créé par les glaciers il y a de nombreuses années. Ces chutes sont impressionnantes et les falaises sont d’une belle couleur vert émeraude.

4 / 10

Chutes de Shannon – Parc provincial de Shannon Falls, Colombie-Britannique

Les superbes chutes de Shannon se jettent dans Howe Sound et éventuellement dans l’Océan pacifique. Elles longent l’autoroute Sea to Sky et sont à deux kilomètres au sud de Squamish. Il est préférable d’y aller au printemps ou à l’automne. Les chutes sont seulement à 200 mètres du stationnement public sur un chemin pavé. Lorsque vous arrivez aux chutes, des chemins vous permettent de vous promener dans les jolis environs. Nommé en l’honneur de William Shannon, un constructeur de briques du 19e siècle, ces chutes sont les troisièmes plus élevées en Colombie-Britannique. 

5 / 10

Nailicho (Chutes de Virginia) – Réserve nationale du parc de Nahanni, Territoires du Nord-Ouest

Deux fois plus grandes que les chutes de Niagara, on en entend pourtant rarement parler. Surnommées Nailicho, un mot qui signifie «grosse rivière qui tombe» dans la langue crie, ces chutes immenses sont situées sur la rivière de South Nahanni. Elles sont assez isolées et seulement 1000 visiteurs par année s’y rendent par canot ou par hydravion. Peu importe le mode de transport que vous prenez, vous serez témoin de magnifiques vues et de la vie sauvage. Si vous visitez les chutes, prenez le temps de vous promener dans le reste de la Réserve nationale du parc de Nahanni, qui a été récemment agrandi, et qui est environ de la taille d’Haïti.  

6 / 10

Chutes de Takakkaw – Parc National de Yoho, Colombie-Britannique

Dans la langue crie, Takakkaw signifie «majestueux» et décrit bien les deuxièmes chutes les plus hautes du Canada. Après avoir conduit sur une route escarpée, on arrive aux chutes. Même si l’on peut les voir de très loin, il est préférable d’être à proximité, car les vues spectaculaires, la brume froide et les rugissements en font une expérience sensorielle inoubliable. La route qui mène aux chutes est généralement ouverte de la fin juin à la mi-octobre, mais elle peut fermer en raison des conditions météorologiques. 

7 / 10

Chutes de Niagara Falls – Chutes de Niagara, Ontario

Les chutes de Niagara Falls sont les plus célèbres. Elles sont formées de trois chutes dont la chute d’Horseshoe, la seule située du côté canadien. Facilement accessible et impressionnante, c’est la plus puissante en Amérique du Nord. Elles ont été formées il y a très longtemps par des glaciers et leur superbe couleur verte provient des sels dissous et des fines roches. On peut l’observer à partir de plusieurs points de vue, dont la croisière en bateau Maid of the Mist, qui existe depuis 1846 et qui est le plus vieil attrait touristique en Amérique du Nord. Récemment, les chutes ont été vues dans le film Les pirates des Caraïbes.

8 / 10

Chutes de Bridal Veil – Parc provincial des chutes de Bridal Veil Provincial Park, Colombie-Britannique

Jolies et délicates, ces chutes sont situées à l’est de Chilliwack et ressemblent vraiment à un voile de mariée avec son eau qui descend doucement sur les roches lisses. On peut s’y rendre facilement en marchant 15 minutes. Des tables de pique-nique sont sur place et il y a plusieurs endroits pour observer la vie sauvage. Les chutes sont situées à Mount Cheam. Pour les aventureux, c’est un endroit idéal pour faire du parapente. 

9 / 10

Chutes de Montmorency – Ville de Québec, Québec

Situées juste à l’extérieur de la Ville de Québec, ces chutes magnifiques sont plus hautes que les chutes de Niagara. On peut les observer par un pont suspendu ou par un funiculaire qui vous amènera du sommet jusqu’en bas (ou vice-versa).  Pour ceux qui ont beaucoup d’énergie, il y a un escalier en bois pour s’y rendre. Les chutes sont accessibles à longueur d’année et, à l’hiver, les pics qui se forment sont escaladés par les plus courageux. 

10 / 10

Les chutes de Kakabeka – Oliver Paipoonge, Ontario

Surnommées les chutes de Niagara du Nord, ces chutes splendides sont situées à 30 km à l’ouest de la Thunder Bay sur la rivière de Kaministiquia. Ojibwe signifie «chute au-dessus d’une falaise». Les chutes de Kakabeka sont facilement accessibles par une multitude de chemins et de plateformes qui s’élèvent jusqu’au sommet. Elles plongent sur 40 mètres et descendent dans la gorge sculptée dans le bouclier précambrien. Ce site est également l’endroit où l’on retrouve les fossiles les plus anciens au monde et était la route traditionnelle de la traite des fourrures des voyageurs.