Share on Facebook

Les vertus apaisantes de la menthe poivrée

Découvrez tous les bienfaits de la menthe poivrée sur la santé et ses effets apaisants.

1 / 8
La menthe poivrée a de nombreux bienfaits apaisantsShutterstock

Les bienfaits apaisants de la menthe poivrée

Cette plante puissamment aromatique a été utilisée durant des siècles contre rhume, maux de tête et douleurs stomacales. Aujourd’hui, la menthe poivrée médicinale est surtout appréciée pour sa capacité à soulager les troubles digestifs en tout genre. Pour cette raison, plusieurs recourent à cette plante sous forme de suppléments ou sous sa forme naturelle.

La menthe poivrée :

  • Soulage les nausées et la dyspepsie.
  • Atténue les symptômes de la diverticulite et de la colopathie fonctionnelle.
  • Rafraîchit l’haleine.
  • Apaise les douleurs musculaires.
  • Décongestionne les voies nasales.
  • Pourrait aider à dissoudre les calculs vésiculaires.

On retrouve la menthe poivrée :

  • Capsules molles.
  • Huile essentielle.
  • Pastilles.
  • Plante fraîche.
  • Plante séchée.
  • Teinture-mère.

Attention : si vous suivez un traitement médical, consultez votre médecin avant de prendre des suppléments.

2 / 8
La menthe poivrée a un effet analgésique et apaisantshutterstock

Les avantages de la menthe poivrée

Hybride naturel de menthe verte et de menthe aquatique, la menthe poivrée est une plante vivace portant des feuilles pointues et vert foncé, ou ovales et pourpres, et des fleurs violettes, à l’odeur fraîche et pénétrante. Elle est largement cultivée pour la cuisine et la phytothérapie, et récoltée en été pendant la floraison. Pour les usages médicinaux, les feuilles et les tiges de la plante se récoltent en été, juste avant la floraison. La principale substance active de la menthe poivrée est son huile essentielle volatile, dont les effets thérapeutiques sont dus principalement au menthol (de 35 à 55 %), à la menthone (de 15 à 30 %) et à des flavonoïdes. L’huile essentielle de menthe poivrée médicinale s’obtient par distillation des parties aériennes de la plante.

3 / 8
mentholshutterstock

La menthe poivrée : son effet analgésique et apaisant

L’effet antispasmodique de la menthe poivrée et de ses extraits a été prouvé aussi bien sur l’animal que chez l’homme. Son huile essentielle a la propriété de relaxer la musculature lisse (en particulier celle de l’appareil digestif) et de dilater les vaisseaux sanguins. Elle possède une action antiseptique et antalgique, et décongestionne les fosses nasales. L’infusion de menthe accroît considérablement la sécrétion biliaire, ce qui est lié non seulement à la présence de menthol, mais aussi à celle de flavonoïdes.

  • L’huile essentielle de menthe poivrée détend les muscles gastro-intestinaux, ce qui peut aggraver les symptômes de la hernie hiatale.
  • La menthe poivrée (sous toutes ses formes) ne doit pas être utilisée chez l’enfant de moins de 5 ans, en raison d’un risque de suffocation et d’atteinte du système nerveux. Son huile essentielle est à éviter avant l’âge de 12 ans.

4 / 8
Boire la menthe poivrée en infusion shutterstock

Les principaux effets bénéfiques de la menthe poivrée

Très efficace dans le traitement des troubles digestifs la menthe poivrée calme les crampes et elle apaise les muscles de l’intestin. Selon les Cahiers de l’Agence du médicament (1998), elle est « traditionnellement utilisée dans le traitement symptomatique des troubles digestifs […] pour faciliter les fonctions d’élimination urinaire et digestive, et dans les troubles fonctionnels hépatiques attribués à une origine hépatique ». Son huile essentielle combat les crampes et gaz intestinaux.

Grâce à son action antispasmodique, elle atténue les symptômes classiques de la colopathie fonctionnelle : douleurs abdominales, accès alternés de diarrhée et de constipation, dyspepsie. Le menthol qu’elle contient facilite la digestion en stimulant la sécrétion des sucs digestifs et de la bile. Diverses études montrent qu’il aide aussi à dissoudre les calculs vésiculaires, mais il est souhaitable de consulter un médecin avant de l’utiliser dans cette perspective en raison d’un risque de crises de colique hépatique.

5 / 8
Les vertus de la menthe poivréeshutterstock

Autres bienfaits santé de la menthe poivrée

En friction, l’huile essentielle de menthe agit sur les récepteurs nerveux de la douleur. Elle a donc un effet positif sur les douleurs musculaires. Sous forme de tisane ou d’huile essentielle, la menthe poivrée agit sur la muqueuse de l’estomac comme un anesthésique doux, et aide ainsi à lutter contre les nausées et le mal des transports. La tisane pourrait par ailleurs atténuer certains symptômes de la diverticulite, comme les flatulences et ballonnements.

Antidote traditionnel et naturel de la mauvaise haleine, la menthe intervient dans de nombreuses spécialités pour l’hygiène et les soins de la bouche. Prise sous forme d’inhalation, elle permet de décongestionner les voies nasales et soulage temporairement les rhumes et les troubles respiratoires bénins.

6 / 8
Prendre des suppléments de menthe poivrée

Les suppléments de menthe poivrée

Les doses recommandées :

Pour le traitement de la colopathie fonctionnelle, des nausées et des troubles dyspepsiques, prenez 1 ou 2 capsules molles d’huile essentielle 3 fois par jour entre les repas ou 2 ou 3 tasses d’infusion. Pour vous rafraîchir l’haleine, déposez sur votre langue quelques gouttes d’huile essentielle. Pour soulager la douleur, ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée à 3 c. à soupe d’une huile neutre, et massez-en la zone douloureuse jusqu’à 4 fois par jour.

Conseils d’utilisation :

Pour utiliser la teinture de menthe poivrée, versez-en de 10 à 20 gouttes dans un verre d’eau. Pour préparer une tisane, versez 25 cl d’eau frémissante sur 1 ou 2 c. à thé de feuilles séchées, et laissez infuser 5 à 10 min (couvrez la tasse pour empêcher l’huile essentielle de se volatiliser). Buvez-la de préférence entre les repas. Évitez l’huile essentielle de menthe poivrée en cas de grossesse.

7 / 8
Les effets secondaires de la menthe poivrée

Les effets secondaires possibles de la menthe poivrée

Aux doses recommandées, la menthe poivrée n’entraîne en général aucun effet secondaire, même prise à long terme. Il existe de rares hypersensibilités au menthol, qui se traduisent par des éruptions cutanées et/ou des douleurs digestives. Dans ce cas, cessez le traitement.

Des études in vitro ont montré que l’huile essentielle de menthe poivrée était capable de détruire plusieurs types de bactéries, ainsi que le virus de l’herpès.

8 / 8
Boire un breuvage à la menthe poivrée shutterstock

D’autres informations utiles sur la menthe poivrée

Des recherches menées à l’université de Kiel (Allemagne) ont permis de constater que l’application d’un mélange de menthe poivrée et d’éthanol sur le front et les tempes réduisait nettement la douleur en cas de maux de tête.

– L’huile essentielle de menthe poivrée est l’élément végétal le plus utilisé dans les produits du commerce. Elle s’intègre aux antiacides pour ses effets thérapeutiques, et aux pâtes dentifrices et bains de bouche pour rafraîchir l’haleine.
– La menthe verte contient nettement moins de menthol que la menthe poivrée, ce qui limite ses effets sur le système digestif.
– L’action apaisante de la menthe poivrée sur l’estomac en fait un ingrédient courant des boissons digestives, même s’il y entre rarement une quantité notable d’huile essentielle.

 

Vous aimerez aussi :