Share on Facebook

Comment arrêter le hoquet: 10 trucs faciles et efficaces

Vous avez le hoquet et ne savez plus comment vous en débarrasser? Essayez sans tarder ces trucs faciles et efficaces pour arrêter le hoquet.

1 / 11
Comment arrêter le hoquet: en appuyant ses mains sur ses oreilles.fizkes/Shutterstock

Un premier truc efficace pour arrêter le hoquet: appuyer les mains sur ses oreilles

Les fibres nerveuses du nerf vague se rendent jusqu’au système auditif. Selon la Mayo Clinic, les hoquets peuvent être causés par quelque chose d’aussi simple qu’un cheveu égaré dans votre oreille qui touche votre tympan. Le simple fait de calmer les terminaisons nerveuses peut être suffisant pour arrêter le hoquet.

Comment survivre au hoquet? C’est avec une touche d’humour qu’on vous dévoile des solutions pour survivre à pratiquement n’importe quoi!

2 / 11
Comment arrêter le hoquet: en utilisant du vinaigre de cidre.Madeleine Steinbach/Shutterstock

Le vinaigre de cidre pour arrêter le hoquet

Prenez 1 c. à café de vinaigre de cidre. Son goût amer pourrait aider à arrêter le hoquet dans son élan.

Pouvoir arrêter le hoquet n’est pas la seule vertu du vinaigre de cidre pour la santé!

3 / 11
Arrêtez le hoquet en suçant une tranche de citron.5second/ISTOCK

Sucer une rondelle de citron trempée dans un bitter sans alcool pour arrêter le hoquet

Selon une lettre publiée dans le New England Journal of Medicine, ce traitement a guéri 14 des 16 personnes qui avaient le hoquet. Si vous n’avez pas d’amer (une liqueur apéritive fabriquée à partir de l’infusion de plantes amères), le citron seul peut faire l’affaire pour arrêter le hoquet.

Apprenez-en plus sur les vertus de l’eau citronnée au quotidien.

4 / 11
Arrêter le hoquet: parmi les trucs efficaces, respirer dans un sac de papier.Gohengs/S

Respirer dans un sac à papier

Ce procédé augmente le niveau de dioxyde de carbone dans le sang et amène le diaphragme à se contracter plus profondément pour vous apporter plus d’oxygène, ce qui peut arrêter les spasmes du hoquet. Arrêtez si vous vous sentez étourdi. Ce n’est pas pour rien que cet exercice de respiration est considéré comme un traitement contre le hoquet.

5 / 11
Arrêter le hoquet: parmi les trucs efficaces, l'eau chaude.Zoltan Major/S

Avaler d’un trait un verre d’eau chaude

En buvant rapidement une tasse d’eau chaude, la chaleur apaiserait et détendrait le diaphragme.

6 / 11
Arrêtez le hoquet en mangeant une cuillère de miel.Shutterstock

Un autre truc pour arrêter le hoquet: avaler une cuillerée de miel

Consommez une cuillère à café de miel. Cet aliment sucré et collant peut changer le rythme de votre respiration, ce qui calme le nerf vague et aide à arrêter le hoquet.

7 / 11
Arrêter le hoquet: parmi les trucs efficaces, le beurre d'arachide.baibaz

Manger du beurre d’arachide pour arrêter le hoquet

Ce remède classique du hoquet consiste à manger une grosse cuillerée de beurre d’arachide. Pour en débarrasser votre langue et vos dents, vous vous trouvez à interrompre votre rythme de déglutition et de respiration.

8 / 11
Arrêtez le hoquet en avalant un peu de sauce piquante.Thanthima Lim/Shutterstock

Avaler un peu de sauce piquante pour combattre le hoquet

Cela fonctionne sans doute parce que la chaleur et la brûlure créent une distraction suffisante pour concentrer votre organisme sur la sensation plutôt que sur le hoquet.

Le hoquet fait partie des bruits que produit votre corps, qu’ils soient normaux ou anormaux.

9 / 11
Arrêter le hoquet: parmi les trucs efficaces, l'aneth.bigacis/Shutterstock

Mâcher de l’aneth pour arrêter rapidement le hoquet

Voici une astuce simple et agréable au goût: mâchez lentement 1 c. à café de graines d’aneth. Ce remède traditionnel peut fonctionner, car avaler les graines stimule le nerf vague, ce qui stoppe le hoquet.

10 / 11
Arrêter le hoquet: parmi les trucs efficaces, boire de l'eau avec un papier absorbant.GongTo/Shutterstock

Essayer la technique de la serviette de papier

Placez une seule couche de papier absorbant sur le dessus d’un verre, puis buvez à travers le papier. Vous aurez à «tirer» plus fort avec votre diaphragme pour aspirer l’eau, et le fait d’avaler de façon rapide et concentrée déstabilise les mouvements musculaires spasmodiques.

Voici 10 choses surprenantes que les spasmes musculaires dévoilent sur votre santé.

11 / 11
Comment arrêter le hoquet efficacement?9nong/Shutterstock

Pourquoi certains remèdes seraient plus efficaces contre le hoquet

Le hoquet est une contraction involontaire du diaphragme, muscle situé sous la cage thoracique qui participe à la respiration. À moins qu’il ne dure plus de 48 heures – cas rare qui représente un risque s’il nuit au sommeil et à l’appétit -, il n’exige pas de traitement particulier, mais une modeste recherche révèle toutes sortes de remèdes étranges et étonnants qui vont de tirer sur sa langue à manger un cornichon à l’aneth allongé sur le dos.

Rares sont ceux qui ont fait l’objet d’essais cliniques, mais certains paraissent plus efficaces que d’autres compte tenu de l’anatomie humaine. Par exemple, le nerf vague, qui va du tronc cérébral à l’abdomen, peut déclencher un hoquet s’il est irrité. En le stimulant autrement, on devrait stopper cette réaction, en théorie du moins. Voilà pourquoi il peut être utile de vous chatouiller le palais, d’avoir un orgasme ou de demander à quelqu’un de vous faire peur.

Accroître le taux de gaz carbonique dans le sang constitue une autre solution qui semble particulièrement efficace. «On agit alors sur le centre respiratoire du tronc cérébral, affirme le Dr Mark Fox, qui a publié en 2015, avec deux collègues de l’Hôpital universitaire de Zurich, en Suisse, une analyse sur le traitement pharmacologique du hoquet. Nous pensons que ce signal pourrait couper le circuit anormal qu’emprunte le hoquet.» Comme l’expiration chasse le gaz carbonique des poumons, il y a donc un certain mérite à opter pour les méthodes telles que retenir sa respiration ou respirer dans un sac de papier pour le conserver.

Si votre hoquet ne s’arrête pas, ou s’il se reproduit souvent, consultez votre médecin. Il pourrait être un symptôme de reflux acide, de stress ou même d’un kyste.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir de l’information fiable sur la santé!