Share on Facebook

Conversation : 7 phrases magiques pour se sauver de l’embarras

Un compliment, une question ou un jeu peuvent vous faire aimer de n’importe qui. Gardez-les en mémoire, ça pourrait vous sortir de l’embarras.

1 / 7
Pour se sortir de l'embarras, faites un compliment.ISTOCK/BRAUNS

Faites un compliment

Dites : «J’adore tes cheveux!»
Pourquoi est-il si facile d’oublier le nom de quelqu’un quelques secondes après l’avoir rencontré? Parce que vous n’écoutiez pas vraiment ou parce que vous réfléchissiez à ce que vous alliez dire ensuite. Un moyen facile d’échapper à cette tendance naturelle et de bien lancer la conversation est d’enchaîner par une petite flatterie. Lorsque vous rencontrez quelqu’un pour la première fois, «faites-lui un compliment en répétant son nom, ce qui vous aidera à ancrer celui-ci dans votre mémoire», suggère le mentaliste Oz Pearlman, qui dans son métier doit parfois se souvenir des noms de centaines de personnes qu’il vient de rencontrer. Si vous complimentez Alice sur son collier, vous conditionnerez votre cerveau à vous souvenir de son nom la prochaine fois que vous verrez ce collier, dit Oz Pearlman. «Et comme tout le monde apprécie la flatterie, ces compliments aideront aussi les gens à se souvenir de vous.»

Maîtrisez l’art du compliment en suivant notre guide pour en faire et en recevoir.

2 / 7
Pour se sortir de l'embarras, posez de bonnes questions.ISTOCK/GEBER86

Posez beaucoup de questions, de bonnes questions

Demandez : «Qu’aimez-vous faire en dehors du travail ?»
Les recherches montrent lorsque nous parlons avec des personnes que nous connaissons peu, nous avons tendance à évaluer l’expérience en fonction de notre propre performance, et non de la leur. Précisons que parler de soi-même peut procurer plus de plaisir que la nourriture ou l’argent. Alors, comment offrir à votre interlocuteur le plaisir d’une bonne conversation? En lui posant des questions, et des questions qui exigent plus que des réponses courtes et évasives – la règle étant la suivante : si on peut répondre à votre question par un «oui» ou un «bien», ne la posez pas.

Évitez de parler travail si vous le pouvez; évoquez plutôt les loisirs – «Qu’aimez-vous faire en dehors du travail?» est un bon point de départ. Debra Fine, auteure de The Fine Art of Small Talk (L’art du bavardage), conseille cette question qui mettra aussitôt votre interlocuteur dans un bon état d’esprit et dévoilera sa personnalité: «Quel a été le point culminant de votre année jusqu’à présent?» Cela permet à la personne de se montrer sous son meilleur jour et, si le «point culminant» en question touche à un sujet qui vous intéresse aussi, cela peut jeter les bases d’une solide amitié.

Lors d’un premier rendez-vous, posez ces 20 questions pour apprendre à mieux vous connaître mutuellement.

3 / 7
Pour se sortir de l'embarras, jouez en bavardant.ISTOCK/PETAR CHERNAEV

Jouez en bavardant

Dites : «Laissez-moi deviner…»
Si, malgré vos questions, votre interlocuteur ne s’ouvre pas, poussez-le dans ses retranchements en vous livrant à un petit jeu. Selon Jeanne Martinet, auteure de The Art of Mingling (L’art de la socialisation), le bavardage doit être ludique comme une partie de tennis, pas sérieux comme un entretien d’embauche. Sa «mise en jeu»? «Je dirais quelque chose comme : “Dites-moi trois choses de votre compagnie, et je devinerai de quelle compagnie il s’agit. Ou “Qu’est-ce que vous buvez? Laissez-moi deviner.” Il faut les mettre dans l’ambiance.»

Servez-vous du langage corporel de ces 8 manières pour améliorer vos échanges.

4 / 7
Pour se sortir de l'embarras, rendez la journée de l'autre agréable.Sergey Nivens/Shutterstock

Essayez de rendre leur journée plus agréable

Demandez : «Sur une échelle de un à dix…»
Si votre interlocuteur n’arrive toujours pas à se détendre, facilitez-lui la vie en posant la question préférée de Jane McGonigal, chercheuse en jeux vidéo: «Sur une échelle de un à dix, comment s’est passée votre journée?» N’importe qui peut vous donner à un nombre entre un et dix, dit-elle. La personne peut ensuite développer sa réponse comme ça lui vient. Une fois qu’elle a répondu, demandez-lui : «Y a-t-il quelque chose que je puisse faire pour vous faire passer d’un six à un sept (ou d’un trois à un quatre, etc.)?» Vous serez surpris de voir à quel point ce petit geste peut rendre quelqu’un heureux.

Inspirez-vous des 15 trucs redoutables des gens charismatiques pour créer un climat de confiance avec votre interlocuteur.

5 / 7
Pour se sortir de l'embarras, jouez la carte de la sympathie.WAYHOME studio/Shutterstock

Jouez la carte de la sympathie

Dites : «Ça a l’air difficile.»
Une petite astuce pour faire avancer la conversation? Mémorisez ces trois mots magiques: «Ça a l’air difficile.» «Tout le monde ou presque est persuadé de faire un travail difficile, écrit l’entrepreneur Paul Ford dans son essai, How to Be Polite (Comment être poli). Une fois, dans une fête, j’ai rencontré une très belle femme dont le travail était d’aider les célébrités à porter des bijoux Harry Winston. Je peux vous dire qu’elle semblait déçue d’être présentée à ce grand type vêtu d’une chemise au rabais, mais quand je lui ai dit que son travail me semblait difficile, elle s’est illuminée et m’a parlé pendant 30 minutes de saphirs et de Jessica Simpson.»

Pour aborder quelqu’un, gardez en tête ces 35 trucs pour entamer une conversation et capter l’attention.

6 / 7
Pour se sortir de l'embarras, sollicitez l'opinion des autres.ISTOCK/TEMPURA

Sollicitez leur opinion

Demandez : «Pourrais-je avoir votre opinion ?»
Cette astuce a été testée par Benjamin Franklin, qui savait faire preuve d’un grand tact. Dans ses mémoires, Franklin parle d’une «vieille maxime» qui l’a aidé tout au long de sa carrière politique: «Celui qui a déjà fait preuve de bienveillance à votre égard sera d’autant plus disposé à le faire de nouveau que vous l’avez vous-même obligé», autrement dit : si vous demandez un conseil ou une faveur à quelqu’un et qu’il vous l’accorde, il sera psychologiquement plus enclin à vous aimer et à vous aider à nouveau (ce phénomène est d’ailleurs connu sous le nom d’effet Benjamin Franklin). Donc, si vous voulez vraiment vous faire aimer d’un étranger et lui montrer que vous appréciez son jugement, demandez-lui son avis sur quelque chose ; il se sentira important et valorisé – et vous pourriez même apprendre quelque chose au cours de ce processus.

Consultez ces 10 façons simples mais efficaces de vaincre l’anxiété sociale.

7 / 7
imtmphoto/Shutterstock

Retirez-vous avec tact

Dites : «Je ne vous dérangerai pas plus longtemps.»
Une fois que la conversation arrive à sa conclusion naturelle, prenez-en acte en disant «Je ne vous retiendrai pas davantage» ou «Mes amitiés à [une connaissance mutuelle]», avant de vous éclipser. Adam Dachis, co-auteur de The Awkward Human Survival Guide (Un guide de survie pour humain maladroit), ajoute que le contexte peut à l’occasion vous fournir une stratégie de sortie. Si vous êtes dans une fête, retirez-vous pour aller chercher un verre; au travail, prétextez l’envie d’aller prendre un café. Ou dites encore : «C’était sympa de discuter avec vous, mais je dois parler à quelqu’un avant qu’il ne parte.»

Voici le moment idéal pour quitter une soirée, selon un expert en étiquette.

Contenu original Reader's Digest