Share on Facebook

5 choses dégoûtantes qui sont bonnes pour votre santé

Voici des choses qui vous inspireront peut-être un gros «beurk!». Découvrez pourquoi elles sont bonnes pour votre santé.

1 / 5

La transpiration

La sueur peut faire couler le maquillage, marquer les vêtements, salir les cheveux et dégager un peu d’odeur, mais elle est pourtant essentielle au refroidissement de l’organisme. Si nous ne transpirions pas, nous serions incapables de profiter des journées chaudes de l’été sans risquer la surchauffe ou la détérioration des organes. Les glandes sudoripares sont l’une des caractéristiques propres aux mammifères qui leur permet de passer d’un climat à l’autre. La transpiration est aussi un mécanisme par lequel l’organisme élimine les saletés qui s’accumulent à la surface de la peau. Les infirmières peuvent parfois déterminer un type d’infection, juste à l’odeur dégagée par un patient.

2 / 5

Les maladies atténuées

Les vaccins, ou l’injection de virus inactivés, ont permis de sauver des millions de vies humaines et sont considérés comme une étape sans précédent dans l’histoire de la recherche médicale. Au cours de notre vie, nous avons subi des éruptions cutanées, des infections respiratoires, de la fièvre, des dommages au cerveau et même des cicatrices permanentes. Tout cela a été rendu possible grâce aux maladies atténuées que l’on nous a injectées, préparant notre système immunitaire à identifier les maladies réelles et les virus vivants, en cas de contact avec ceux-ci.

3 / 5

Les germes des intestins

Vous savez sans doute que notre organisme abrite des bactéries amicales. Mais peut-être ne savez-vous pas combien d’espèces de bactéries vivent dans votre corps; les intestins en contiennent au moins un kilo. En fait, il y a dix fois plus de cellules bactériennes dans les intestins que dans l’ensemble du corps. Les bactéries des intestins décomposent la nourriture que nous ingurgitons et favorisent la digestion.

4 / 5

Les germes de la peau

La peau est couverte de bactéries. Comme dans les intestins, il y a une immense population de bactéries qui vivent sur la peau. Plus nous en apprenons sur les bactéries qui vivent dans notre corps, plus nous comprenons que nous sommes un écosystème qui abrite des organismes vivants, grâce auxquels notre corps peut fonctionner normalement.  Certains d’entre eux jouent le rôle de gardiens personnels. «C’est le cas du staphylocoque épidermique. Il vit dans les pores de la peau et empêche des bactéries contagieuses de s’y enraciner en renforçant le système immunitaire», explique le docteur Joe Latimer, microbiologiste à l’Université de Manchester.

5 / 5

La nourriture sur le plancher

Les recherches démontrent qu’une exposition modérée aux bactéries et aux virus durant l’enfance est bonne pour la santé. Cette exposition favorise le développement de quatre systèmes immunitaires en croissance.

Des études récentes démontrent que les bactéries peuvent affecter notre humeur et nous rendre plus heureux. Au cours d’une étude portant sur des patients atteints du cancer du poumon, on a nourri les participants avec le Mycobacterium vaccae, une bactérie inoffensive qui vit dans le sol, pour étudier les effets sur le système immunitaire. Résultat: les participants ont déclaré se sentir plus heureux. D’autres recherches sur des souris ont démontré une augmentation du niveau de sérotonine dans le cerveau, après qu’elles aient mangé une quantité semblable de cette bactérie.

 

Après tout, jouer dans la terre n’est peut-être pas une si mauvaise habitude.

 

Sur le même sujet:
10 mythes et vérités à propos des virus et bactéries
Les phytostérols: sont-ils vraiment efficaces?
9 trucs pour renforcer votre immunité