Share on Facebook

13 conseils pour se déconnecter

La dépendance technologique est dangereuse, car elle donne l’illusion d’un sentiment de détente… alors que c’est tout le contraire. Vous arrêtez tout dès que vous recevez une notification? Vous devez absolument lire cet article!

1 / 13
Pour se déconnecter, faites une cure de désintoxication au numérique.astarot/Shutterstock

Besoin d’une cure de désintoxication au numérique?

Être irritable, perdre le sommeil ou ne pas pouvoir tenir une conversation réelle à cause de l’usage de la technologie indique qu’il faut prendre une pause. « Si vous arrêtez tout dès que vous recevez une notification, êtes-vous maître de vos actes ? » demande Chris Bailey, consultant en productivité de Kingston, en Ontario.

Avez-vous peur d’être séparé de votre téléphone? Vérifiez si vous faite une dépendance au cellulaire.

2 / 13
Pour se déconnecter, passez moins de temps sur les réseaux sociaux. ArthurStock/Shutterstock

Réseaux sociaux et dépression


Selon une étude de 2017 menée à l’Université de Pittsburgh, l’usage intensif des réseaux sociaux augmenterait de 9 % le risque de dépression. Si la vie des autres semble plus heureuse (une fois idéalement racontée), l’estime de soi peut en souffrir.

Renseignez-vous sur le syndrome FOMO et sur les 8 façons de le dominer.

3 / 13
Pour se déconnecter, supprimez vos applications inutiles. chainarong06/Shutterstock

Applications facultatives à la poubelle!


Songez à supprimer toutes vos applications sauf les plus essentielles. « Lesquelles utilisez-vous uniquement pour occuper votre attention? » demande Chris Bailey.

Apprenez à faire bon usage des technologies, au jour le jour.

4 / 13
Pour se déconnecter, ne laissez pas votre téléphone vous distraire. sebra/Shutterstock

Téléphone = distraction


Le téléphone nuit à vos conversations – même lorsque vous ne le consultez pas. Une étude américaine de 2014 a démontré que la présence d’un téléphone suffisait à distraire les participants, qui devenaient insensibles aux indices sociaux émis par les autres – expressions faciales, changement dans le ton de la voix…

Découvrez de quelle façon la technologie nuit à vos relations et comment y remédier.

5 / 13
Pour se déconnecter, apprenez à vous concentrer sur autre chose. Jacob Lund/Shutterstock

Concentration difficile


Selon une étude américaine, certains individus ne parviennent pas à se concentrer sur une tâche à l’écran plus de 40 secondes. « Passer d’une application à une autre libère un flux de dopamine dans le cerveau, car nous recherchons sans cesse de nouvelles informations, dit Chris Bailey. Lors d’une désintoxication au numérique, on remarque des modes de fonctionnement qui nous empêchent de nous concentrer. »

Améliorez votre concentration en 15 étapes faciles.

6 / 13
Pour se déconnecter, fixez-vous des règles. VGstockstudio/Shutterstock

Se fixer des règles


Fixez-vous des règles solides. Voulez-vous vous mettre hors ligne un certain nombre d’heures par semaine, ou pendant une seule longue pause? « Quand vous êtes-vous senti le plus reposé et revigoré? Si c’était lors d’un long week-end sans votre ordinateur, visez la même période de temps », conseille M. Bailey.

Si vous ne voyez pas l’intérêt de cette pause, lisez les 15 raisons pour lesquelles la techno vous rend malade.

7 / 13
Pour se déconnecter, allez-y progressivement. Jacob Lund/Shutterstock

Progresser lentement, mais sûrement


La déconnexion ne doit pas forcément être radicale. Commencez petit à petit – un dîner sans technologie, un moment de la journée sans téléphone – puis progressez vers un objectif réaliste.

8 / 13
Pour se déconnecter, annoncez à vos proches que vous ne serez pas joignable.oatawa/Shutterstock

Annoncer sa déconnexion


Si vous supprimez complètement le téléphone plus d’une journée, prévenez votre entourage que vous ne répondrez pas aux messages. Ainsi, ils ne penseront pas que c’est de l’impolitesse, et annoncer publiquement votre déconnexion vous aidera à la maintenir.

9 / 13
Pour se déconnecter, ranger votre téléphone hors de vue. AXL/Shutterstock

Ne pas déranger…


Tant que votre téléphone est visible, vous tendrez la main pour le saisir. Pour atteindre votre objectif, activez la fonction « ne pas déranger », puis rangez l’appareil hors de vue.

10 / 13
Pour se déconnecter, occupez votre temps autrement. Halfpoint/Shutterstock

Occuper son temps


Pour occuper le temps sans vos appareils numériques, prévoyez des activités, de préférence en plein air. Mais vous pouvez aussi jouer à des jeux de société ou flâner dans une librairie.

Essayez quelques-unes de ces 15 activités à faire au Québec pour vous changer les idées.

11 / 13
Pour se déconnecter, trouvez de l'aide auprès d'un partenaire.nd3000/Shutterstock

Trouver de l’aide


Chris Bailey suggère de solliciter l’aide d’un partenaire responsable – pour lui demander, par exemple, la permission d’aller dans internet. « Devoir demander si vous pouvez consulter Instagram est embarrassant. Vous serez plus enclin à respecter votre décision. »

12 / 13
Pour se déconnecter, écrivez dans un journal. Rawpixel.com/Shutterstock

Journal intime


Tenez un journal de votre sevrage, décrivez vos sentiments sur papier avec un bon vieux stylo. « C’est un excellent moyen de prendre conscience de ses comportements», ajoute le consultant.

Retrouvez quels sont les effets d’un journal intime sur votre santé.

13 / 13
Pour se déconnecter, restez vigilant, mais pas trop. Kaspars Grinvalds/Shutterstock

Rester vigilant… mais pas trop


Succomber à la tentation n’est pas la fin du monde. Si vous craquez et regardez votre téléphone avant d’avoir atteint votre objectif, rangez-le et réessayez. Sinon, autorisez-vous un court usage quotidien, disons 10 minutes, pour remplir quelques tâches essentielles.

Ces 8 choses inquiétantes que connaît votre téléphone vous inciteront à faire une pause technologique.

Contenu original Selection du Reader’s Digest