Soigner les hémorroïdes

Les hémorroïdes touchent au moins 75% des plus de 45 ans. Ces conseils peuvent vous aider à les prévenir et à les traiter plus efficacement.

Voici comment soigner les hémorroïdes.sasha2109/Shutterstock

Les hémorroïdes – la dilatation des veines de l’anus et du rectum – touchent au moins 75% des plus de 45 ans. La présence de sang dans les selles en est le symptôme le plus fréquent, mais elles causent aussi des démangeaisons, des gonflements ou des grosseurs dures et douloureuses. Elles résultent d’une grande pression sur les veines rectales à la suite d’une constipation, d’une diarrhée, d’une grossesse ou d’un effort à la défécation.

Pour réduire le risque d’en souffrir, allez aux toilettes aussitôt que vous en sentez le besoin; attendre durcit les selles et rend leur passage difficile. Une fois la défécation engagée, ne forcez pas pour terminer. Consommez beaucoup de fibres et de liquides, ils favorisent un passage en douceur. On trouve des fibres dans les fruits, légumes, grains entiers et, au besoin, des suppléments (mais il faut alors boire beaucoup d’eau). Ces remèdes naturels peuvent aider à prévenir et traiter les hémorroïdes plus efficacement.

En général, les hémorroïdes ne sont pas dangereuses. Si les saignements sont pourtant abondants ou qu’ils persistent, que la couleur ou la consistance des selles change, qu’une grosseur perdure ou que vous souffrez de vertiges ou d’évanouissements, parlez-en à votre médecin pour exclure un cancer colorectal. Assurez-vous de connaitre ces symptômes du cancer du côlon. Par toucher rectal ou endoscopie, on pourra dire s’il s’agit d’une tumeur ou d’hémorroïdes internes.

Une crise hémorroïdaire dure généralement une ou deux semaines. Les crèmes et suppositoires en vente libre peuvent soulager les douleurs et les démangeaisons tout comme les analgésiques et les bains chauds. Vous pouvez aussi remplacer le papier hygiénique par des serviettes humides. Pour éviter de presser et endommager les veines, privilégiez un régime alimentaire riche en fibres et/ou ayez recours à des émollients fécaux. Voici comment savoir si vous mangez assez de fibres. Donato Altomare, chirurgien colorectal et enseignant à l’Université Aldo Moro de Bari, en Italie, suggère de déféquer en position accroupie pour soulager la pression. (Un petit repose-pieds devant la cuvette facilite la position.)

Si les douleurs sont trop fortes ou durent trop longtemps, n’hésitez pas à consulter. Un médecin pourra intervenir rapidement par cautérisation, électrocoagulation ou par ligature élastique en coupant la circulation à la base de l’hémorroïde. Lorsqu’elles sont récalcitrantes ou trop grosses, elles requièrent parfois une chirurgie. «Si vous prenez soin de vos intestins, vos hémorroïdes se résorberont généralement d’ellesmêmes », assure le Dr Altomare.

Contenu original Selection du Reader’s Digest

Vidéos les plus populaires