Le pétasite: un remède naturel contre migraines et allergies

Les personnes qui souffrent de migraine, de maux de tête et d’allergies saisonnières trouvent un soulagement dans le pétasite, une plante aux fleurs mauves employée autrefois pour envelopper le beurre (d’où son nom de butterbur en anglais). De nos jours, la médecine conventionnelle considère le pétasite aussi efficace que certains médicaments pharmaceutiques. 

Le pétasite: un remède naturel contre migraines et allergies

Le pétasite : un moyen naturel pour soulager les maux de tête et les allergies
Le pétasite (Petasites hybridus) est une plante médicinale employée surtout pour prévenir les migraines et alléger les symptômes des allergies respiratoires, comme le rhume des foins. Cette plante est donc un incontournable pour renforcer la santé physique des personnes sujettes à ce type de malaises. 

Si les antihistaminiques conventionnels éliminent les symptômes d’allergie, ils peuvent également causer de la somnolence et causer des interactions avec d’autres médicaments. Certains préfèrent alors avoir recours à des moyens plus naturels. Une étude faite en Suisse, en 2002, a fait le constat que les gens qui souffraient de congestion nasale, due au rhume des foins, avaient retrouvé presque 100 % de leur capacité respiratoire après avoir pris du pétasite. C’est notamment pour cette raison que certains médecins privilégient souvent cette plante à d’autres médicaments.  

La grande question : le pétasite est-il efficace?
Près d’un homme sur douze et d’une femme sur sept dans le monde subissent les douleurs lancinantes de la migraine. Pour la moitié d’entre eux, ces maux de tête reviennent régulièrement. En Europe, on emploie depuis longtemps le pétasite comme remède maison pour les céphalées. Certaines instances de la médecine officielle, comme l’American Academy of Neurology, reconnaissent l’efficacité de cette plante contre la migraine.

Congestion, écoulement nasal, picotements et larmoiement des yeux sont les symptômes classiques des allergies respiratoires comme le rhume des foins et les allergies aux moisissures et aux animaux domestiques. Le pétasite pourrait-il également les soulager? Des études répondent par l’affirmative.

Comment utiliser le pétasite?
Pour mettre un frein aux migraines répétitives, ou pour soulager la congestion due aux allergies respiratoires causées par le pollen, les moisissures ou les animaux domestiques, le Natural Standard – un consortium international de recherche qui analyse les résultats concluants associés aux médecines douces – recommande les suppléments de pétasite contenant des concentrations standards de pétasine, son ingrédient actif.

Vous pouvez suivre les instructions d’un produit commercial, mais en général la dose quotidienne pour un adulte est de 100 à 150 mg de pétasite : soit un apport de 15 à 32 mg de pétasine. Recherchez les emballages d’extraits de pétasite qui présentent sur l’étiquette la mention « sans AP (PA-free) » : ceci veut dire que tous les alcaloïdes pyrrolizidiniques, qui sont des toxines dangereuses pour le foie, ou peuvent même causer le cancer, ont été retirés du produit. 

Le pétasite est une plante qui s’apparente à l’ambroisie (herbe à poux). Par conséquent, si vous êtes allergique à l’herbe à poux, aux soucis, aux marguerites ou aux chrysanthèmes, tenez-vous loin du pétasite.  

Comment agit le pétasite?
Le pétasite contient divers agents chimiques polyvalents qui lui permettent de venir à bout des symptômes d’allergies saisonnières, en plus d’arrêter les violents maux de tête à leur tout début. Selon des chercheurs du Rhode Island, la pétasine favorise la détente des muscles lisses, comme ceux des parois artérielles, ce qui prévient la contraction des vaisseaux sanguins qui cause la migraine.

La pétasine réduit également l’inflammation et soulage des symptômes d’allergies, comme l’obstruction des voies nasales. Selon des chercheurs allemands cités dans la revue European Neurology, en 2004, il y a aussi deux composants connexes, l’isopétasine et l’oxopétasine, qui ralentissent la production de leucotriènes. Les leucotriènes sont des molécules qui provoquent la congestion, la surproduction de mucus et la contraction des voies nasales en réaction au pollen.

Études et recherches récentes sur le pétasite
Dans une étude menée en 2004, par l’Albert Einstein College of Medicine (New York), il a été recommandé à 222 personnes, qui avaient deux à six migraines par mois, de remplacer leur médication habituelle soit par un placebo ou 50 à 75 ml de pétasite, deux fois par jour, pendant 16 semaines. Le groupe sous pétasite a vu le nombre de leurs migraines chuter de 36 % à 48 %. Toujours en 2004, des chercheurs de l’Université de Duisbourg-Essen (Allemagne) ont signalé que 45 % des volontaires ayant consommé cette herbe avaient noté une réduction d’au moins 50 % de leurs migraines.   

Sur le même sujet, la clinique de Landquart (Suisse) a révélé, en 2005, qu’un extrait de pétasite avait été aussi efficace sur tous les symptômes incommodants vécus par 330 personnes souffrant d’allergies, qu’un antihistaminique courant. Par ailleurs, celles qui avaient pris le pétasite n’avaient ressenti aucune somnolence, contrairement aux utilisateurs d’antihistaminiques.

Enfin, dans une autre étude suisse portant sur 580 personnes souffrant d’allergies, la grande majorité (90 %) a constaté un soulagement des symptômes avec le pétasite, pris pendant deux semaines durant la saison des allergies. Pour huit personnes sur dix, la vie quotidienne était devenue plus agréable grâce à cette plante. 


Si vous avez apprécié cet article, les liens suivants pourraient vous intéresser :
– 5 aliments pour maîtriser la migraine  
– Migraines : 4 avancées scientifiques  

– 10 traitements éprouvés contre la migraine 

Vidéos les plus populaires