Share on Facebook

10 traitements éprouvés contre la migraine

Les attaques de migraine vous rendent-elles la vie impossible ? Vous avez tout essayé pour soulager votre mal de tête lancinant et vos nausées? Voici 10 traitements éprouvés!

1 / 8

Efficace pour tous: une alimentation à très faible teneur en gras

Selon le Headache Center d’Atlanta, les migraines sont déclenchées par le stress (dans 80% des cas chez les adultes), les hormones (65%), la lumière artificielle (38%), la fumée (36%), la chaleur (30%), certains aliments (27%) ainsi que par d’autres facteurs.

Au cours d’une étude, des participants ont suivi un régime à très faible teneur en gras (c’est-à-dire dont moins de 10 à 15% des calories provenaient des lipides) durant 12 semaines. À l’issue de l’étude, presque tous ont rapporté une diminution de 40% de leurs migraines; quand celles-ci se manifestaient, elles étaient 66% moins intenses et duraient environ 70% moins longtemps.

Crédit Photo: Wavebreak Media/Thinkstock

2 / 8

Efficace pour tous: vitamine B, grande camomille, mélatonine, pétasite

Vitamine B2: les résultats d’une étude menée en Belgique indiquent que 60% des sujets qui ont pris 400 mg de cette vitamine tous les jours ont vu le nombre de leurs migraines diminuer de moitié.

Grande camomille: selon des chercheurs britanniques, cette plante populaire n’apporterait que des bienfaits légers et transitoires. Cependant, les résultats d’une étude récente indiquent que, chez ceux qui prenaient un extrait de grande camomille normalisé en parthénolide, le nombre de migraines passaient de 5 à 3 par mois.

Mélatonine: les deux tiers des sujets d’une étude qui ont pris de la mélatonine tous les soirs avant le coucher pendant trois mois ont rapporté qu’ils avaient deux fois moins de migraines.

Remèdes à base de pétasite: un expert estime que la pétasite est la meilleure plante médicinale contre les maux de tête à avoir bénéficié d’essais d’innocuité. Selon la revue Neurology, 68% de ceux qui ont pris le produit Petadolex ont vu le nombre de leurs migraines chuter de moitié.

Crédit Photo:  iStockphoto/Thinkstock

3 / 8

Efficaces pour les migraines légères: analgésiques en vente libre

Si vos crises ne vous empêchent pas de mener vos activités quotidiennes et si vos nausées se limitent à une fois toutes les cinq attaques ou moins, l’aspirine, l’ibuprofène, l’acétaminophène et le naproxène pourraient vous soulager. On a observé que les produits en vente libre qui associent acétaminophène, aspirine et caféine agissent 20 minutes plus rapidement que l’ibuprofène.

Crédit Photo: Hemera/Thinkstock

4 / 8

Efficaces pour les migraines graves: médicaments d’ordonnance

Si les analgésiques en vente libre ne vous soulagent pas, les triptans pourraient le faire. Pour peu qu’on les prenne dès les premiers signes d’une attaque, ces médicaments puissants y mettent un terme rapidement; ils peuvent même soulager une attaque en cours. Dans plus de 40% des cas, ils atténuent la douleur en une heure et la soulagent entièrement en deux. Informez-vous auprès de votre médecin.

Crédit Photo: Jupiterimages/Thinkstock

5 / 8

Efficaces contre les migraines fréquentes: médicaments préventifs

Si vous souffrez de deux migraines ou plus par mois, ces médicaments pourraient vous être utiles. Au bout de quatre semaines d’emploi régulier, ils peuvent diminuer de moitié la fréquence des attaques. Les résultats d’études indiquent que 90% des sujets qui prennent du propranolol (Inderal) ou du timolol (Blocadren), deux bêta-bloquants, connaissent un soulagement. Si ces derniers n’agissent pas, alors les bloqueurs de canaux calciques pourraient le faire.

Crédit Photo: E-MagineArt.com/Flickr Creative Commons

6 / 8

Efficace pour tous: diminution de la prise d’analgésiques

Bien que cela puisse paraître contre-intuitif, une prise élevée d’analgésiques peut aggraver votre état. Selon des chercheurs allemands, si vous prenez des analgésiques en vente libre plus de deux fois par semaine ou des triptans plus de 17 fois par mois, vous risquez de provoquer des migraines par effet rebond.

Crédit Photo: iStockphoto/Thinkstock

7 / 8

Efficace chez certains: l’acupuncture

Des chercheurs britanniques ayant analysé 13 études ont conclu qu’on ne disposait pas de données suffisantes pour affirmer que l’acupuncture pouvait prévenir ou soulager les maux de tête. Cela dit, des sujets ayant reçu 12 traitements en 3 mois ont pris 15% de médicaments en moins que ceux qui n’avaient pas eu recours à l’acupuncture.

Crédit Photo:  Creatas/Thinkstock

8 / 8

Inutiles: le magnésium et l’homéopathie

Magnésium: on a associé l’incidence des migraines à une faible teneur en ce minéral dans le cerveau, mais, dans deux études sur trois, les suppléments de magnésium n’ont apporté aucun soulagement à ceux qui étaient sujets aux migraines.

Homéopathie: à l’issue d’une étude de trois mois, des chercheurs britanniques n’ont observé aucune différence dans l’incidence des migraines entre les sujets ayant pris soit des médicaments homéopathiques, soit un placebo.

Crédit Photo:  iStockphoto/Thinkstock