Share on Facebook

Migraine : 4 avancées scientifiques

D’importantes découvertes scientifiques pourraient permettre de soulager les personnes souffrant de céphalée, particulièrement de migraine. Voici quatre traitements prometteurs.

1 / 5

La migraine est causée par une inflammation des artères entourant le cerveau.

2 / 5

Le kudzu contre la céphalée de Horton

Très douloureuse, la céphalée de Horton (ou algie vasculaire de la face) résiste habituellement à tout traitement. Cependant, dans une étude récente menée à l’université de Yale, le kudzu, plante rampante envahissante des régions chaudes, s’est révélée être un traitement prometteur. Parmi ceux qui en ont pris, que ce soit sous forme de comprimé ou de tisane, 65% ont rapporté avoir moins de crises. En outre, la plante ne semble pas présenter de risque; toutefois, il vaut mieux en parler à son médecin avant d’entreprendre un tel traitement.

3 / 5

Un nouveau médicament contre la migraine

Cela fait maintenant 17 ans qu’on n’a pas mis en marché de nouveau médicament contre la migraine. Toutefois, cela pourrait changer si la FDA décide d’approuver le telcagépant à cette fin. Selon les experts, il s’agirait d’une véritable avancée scientifique. Les résultats d’études indiquent que ce médicament est à peu près aussi efficace que les triptans, largement prescrits pour soigner la migraine, sans toutefois causer leurs effets indésirables, notamment une sensation d’oppression au niveau de la poitrine ou de la gorge. Sans compter que ces médicaments exerçant une action vasoconstrictrice, ils présentent des risques pour les personnes souffrant de maladie cardiovasculaire ou d’hypertension. En revanche, le telcagépant n’agit pas sur les vaisseaux sanguins et pourrait donc constituer une solution de rechange pour les patients souffrant à la fois de céphalée et de troubles cardiaques.

4 / 5

Les aiguilles contre la douleur

Selon une importante revue d’études, l’acupuncture pourrait soulager la céphalée. Les auteurs de cette analyse, qui a été publiée dans la très respectée Cochrane Library,  ont étudié les données provenant de 33 essais menés auprès de plus de 6700 patients souffrant de migraine et de céphalée de tension. Leur conclusion: conjuguée à la médication, l’acupuncture s’est révélée plus efficace que les médicaments seuls, soit une diminution de moitié du nombre de céphalées chez 40 à 50 pour cent des patients ayant reçu ce traitement, contre 16 pour cent chez les autres.

5 / 5

Une once de prévention

Selon les résultats d’une étude récente,  perdre du poids pourrait avoir pour effet d’atténuer les migraines. Après avoir pris les mensurations de 21000 personnes, les chercheurs en ont conclu que celles dont le tour de taille était le plus ample couraient beaucoup plus de risques que les autres de souffrir de céphalée; dans certains cas, le risque était plus élevé de 30 pour cent. On n’a pas démontré hors de tout doute qu’il existait une relation de cause à effet entre ces deux paramètres mais, selon les chercheurs, c’est une piste qui mérite d’être explorée.