Share on Facebook

11 signes silencieux de la septicémie

La septicémie, ou «empoisonnement du sang», est à la fois mortelle et difficile à diagnostiquer. Apprendre à en reconnaître les symptômes est le meilleur moyen de vous protéger de ce tueur silencieux.

1 / 11
La fièvre est un symptôme de septicémie.ISTOCK/FOREMNIAKOWSKI

Symptôme de septicémie: fièvre

La septicémie frapperait plus d’un million de Nord-Américains et tuerait près de la moitié de ses victimes, selon les autorités sanitaires américaines. Malgré cela, un sondage nous apprend que près de la moitié de la population n’a jamais entendu parler de septicémie, une affection mortelle qui survient lorsqu’une infection bactérienne d’abord cantonnée à un endroit précis de notre corps se propage à travers le réseau sanguin. Les gens dont le système immunitaire est affaibli sont les plus vulnérables, mais n’importe qui peut contracter une septicémie à partir d’une pneumonie, d’une infection urinaire ou même d’une simple coupure au bras ou à la jambe. Bien que la septicémie se traite facilement avec des antibiotiques si elle est prise à un stade précoce, il arrive souvent qu’elle ne soit diagnostiquée que trop tard. C’est pourquoi il est primordial d’en connaître les symptômes, le premier et le plus important étant une forte fièvre. La septicémie se manifeste quand des «toxines issues d’un organe infecté se propagent à travers le flux sanguin et créent de l’inflammation, explique Philip Dellinger, expert en septicémie et chef du service de médecine du Cooper University Health Care de Camden, au New Jersey. La fièvre est le résultat le plus spécifique d’une infection induite par une inflammation systémique.»

Essayez nos dix remèdes naturels contre la fièvre.

2 / 11
Des chutes de température subites sont des symptômes de septicémie.ISTOCK/RIDOFRANZ

Symptôme de septicémie: chute de température

Les toxines d’une septicémie peuvent aussi avoir l’effet inverse. «Il arrive aussi que le corps réponde à l’infection en abaissant sa température, mais cela reste exceptionnel,» dit Craig Coopersmith, grand spécialiste de la septicémie et chirurgien à l’Emory University School of Medicine d’Atlanta. Des études ont montré qu’une faible température peut aussi cacher de graves cas de septicémie et un pronostic beaucoup plus sombre. On estime qu’il faut commencer à s’inquiéter si la température chute sous les 36º C (96,8º F).

3 / 11
Frissonner peut être un symptôme de septicémie.ISTOCK/ALEN-D

Symptôme de septicémie: frissons

Étrangement, la fièvre s’accompagne fréquemment de frissons – ne manquez pas de signaler ce symptôme à votre médecin. «Les frissons sont très subjectifs – un patient les ressent, mais un professionnel de la santé ne peut pas les observer», constate le Dr Dellinger. Reste qu’il est facile de confondre fièvre et frissons avec un tas d’autres infections – la grippe, par exemple –, aussi ne peut-on identifier la septicémie que quand on observe ces symptômes en conjonction avec d’autres. «Plus les signes se manifestent en longueur et en intensité, et plus il faut s’inquiéter d’une septicémie», ajoute le Dr Dellinger.

Voici comment différencier le rhume, la grippe et la pneumonie.

4 / 11
Ressentir une douleur dans tout le corps peut être un symptôme de septicémie.ISTOCK/WAVEBREAKMEDIA

Symptôme de septicémie: douleur et inconfort

La douleur due à une septicémie peut soit irradier dans tout le corps, soit être localisée dans différents endroits. Pour Rory Staunton, 12 ans, les symptômes les plus évidents de la septicémie se traduisaient par des douleurs à l’estomac et aux jambes, «Nous nous sommes rendus aux urgences d’un grand hôpital new-yorkais où les médecins ont expliqué les douleurs de Rory par des maux d’estomac et de la déshydratation», raconte Orlaith Staunton, la mère de l’enfant. Malheureusement, la septicémie de Rory, conséquence d’une coupure au bras qu’il s’était faite au gymnase, n’a pas été prise à temps. «Le matin suivant, il a continué de se plaindre de douleurs, poursuit-elle. Nous l’avons alors ramené à l’hôpital où, cette fois, il a été admis en soins intensifs. Il était très malade.» Rory est mort deux jours plus tard.

5 / 11
La septicémie peut entrainer des chutes de tension.ISTOCK/ANNEBAEK

Symptôme de septicémie: chute de tension

L’hypotension est un des «signes les plus probables» d’infection, note le Dr Dellinger, et elle peut indiquer un choc septique, le stade le plus grave de la septicémie. La tension artérielle chute lorsque les vaisseaux sanguins commencent à perdre des fluides et que veines et artère se relâchent, au point que le sang n’arrive plus à circuler dans le corps comme il le devrait. «Dans sa forme la plus sévère, la tension artérielle chute au point de ne plus réussir à renouveler les fluides, et on doit alors injecter au patient des médicaments pour relever sa pression», explique le Dr Dellinger. De nouvelles directives concernant la septicémie recommandent aux docteurs de se méfier dès que la tension artérielle systolique (la valeur maximale) tombe en dessous de 100.

6 / 11
La septicémie peut entraine une accélération du pouls.ISTOCK/STUDIOCASPER

Symptôme de septicémie: pouls rapide

En cas de septicémie, votre cœur essaie de faire circuler le sang plus efficacement pour combattre l’infection. «C’est une réaction courante : lorsqu’il est malade, le corps augmente la quantité de sang que pompe le cœur, note le Dr Coopersmith. Le corps a deux manières d’y parvenir : soit il augmente les pulsations cardiaques, soit il pompe davantage le cœur. Cet afflux de sang supplémentaire aide le corps à combattre l’infection.» Un pouls de 90 ou plus peut indiquer une septicémie, avertit la Clinique Mayo.

Portez attention à ces 7 signes de crise cardiaque.

7 / 11
Si vous souffrez de septicémie, il se pourrait que vous ayez le souffle court.ISTOCK/SASHA_SUZI"

Symptôme de septicémie: souffle court

Les nouvelles directives sur la septicémie recommandent également de surveiller toute respiration de plus de 22 inspirations par minute. La septicémie peut accélérer la respiration pour deux raisons : «L’une est l’infection des voies respiratoires, qui se traduit par une raréfaction de l’oxygène», dit le Dr Coopersmith, un des auteurs de ces directives. La pneumonie, l’un de causes de septicémie les plus fréquentes, se range parmi ces infections. Mais «même si l’infection ne se trouve pas dans les poumons, le corps a besoin de plus d’oxygène à mesure que l’infection progresse et que le besoin de relâcher davantage de dioxyde de carbone se fait sentir. Le corps réagit en accélérant la respiration, ce qui explique que l’on se sent à bout de souffle.»

8 / 11
Si vous souffrez de septicémie il se pourrait que vous ayez la peau pâle et tâchetée.ISTOCK/IRMAN

Symptôme de septicémie: peau pâle, tachetée ou moite

À mesure que votre corps réaffecte son énergie et ses ressources dans le cerveau et le cœur, il peut lui arriver de négliger d’autres organes qu’il juge moins critiques, comme la peau. «Quand un patient contracte une septicémie, le corps redirige le flux sanguin vers les organes vitaux au détriment des parties du corps moins indispensables à la survie, précise le Dr Coopersmith. Moins irriguée, la peau peut prendre une teinte pâle.» Orlaith Staunton note que son fils, Rory, avait la peau étrangement moite, symptôme que les médecins ont négligé jusqu’à ce qu’il soit trop tard. «Ils ne cherchaient pas de septicémie et c’est pour ça qu’ils sont totalement passés à côté, dit-elle. Si les médecins de Rory s’étaient demandé si la septicémie pouvait expliquer ses symptômes, ils l’auraient immédiatement diagnostiquée.»

La pâleur pourrait aussi être un signe d’anémie.

9 / 11
La septicémie peut causer de la somnolence.ISTOCK/NEUSTOCKIMAGES

Symptôme de septicémie: somnolence et confusion mentale

Bien que le Dr Dellinger affirme que ces symptômes soient plus fréquents chez les patients âgés, Orlaith Staunton avait observé de la somnolence chez son fils. Comme quand vous êtes fatigué ou que vous avez froid, votre corps a besoin de se reposer pour combattre l’infection. Le Dr Coopersmith note toutefois qu’une tension trop basse peut aussi causer fatigue et confusion. «Quand votre pression artérielle chute en dessous d’un certain niveau, votre cerveau n’est plus irrigué et vous vous sentez somnolent et confus.»

Votre somnolence pourrait aussi indiquer que vous souffrez d’apnée du sommeil.

10 / 11
Si vous souffrez de septicémie il se pourrait que vous uriniez moins souvent.Oilly.Ar/Shutterstock

Symptôme de septicémie: vous urinez moins

Compte tenu de la déshydratation qui peut survenir en cas de septicémie, les patients souffrant de cette affection commencent à uriner moins. Cela peut arriver parce que vous buvez moins et mangez moins parce que vous ne vous sentez pas bien, ou parce que vous vomissez et faites de la diarrhée. Mais ce pourrait aussi être quelque chose de plus grave : des vaisseaux sanguins qui «fuient». «Imaginez les vaisseaux sanguins comme des tuyaux d’arrosage qui seraient percés de millions de trous minuscules, et vous aurez une idée de ce qui se passe quand les fluides s’échappent dans le corps», dit le Dr Coopersmith.

Voici 10 secrets que votre urine révèle sur votre santé.

11 / 11
La septicémie peut entrainer des nausées et vomissements.ISTOCK/MONKEYBUSINESSIMAGES

Symptôme de septicémie: nausée, vomissement et diarrhée

Malheureusement, ce sont les symptômes gastro-intestinaux qui ont induit en erreur les médecins de Rory Staunton – ils ont cru en un virus stomacal. Les problèmes intestinaux donnent parfois l’infection qui va déclencher la septicémie. Ou bien, «lorsque le corps réaffecte le sang vers les organes vitaux, il le retire d’organes moins importants tels que les intestins, ce qui peut causer certains de ces symptômes si le flux sanguin est insuffisant», explique le Dr Coopersmith. Orlaith Staunton, la mère de Rory ajoute que «certains symptômes de la septicémie sont comparables à ceux de la grippe ou d’un virus – un médecin qui ne cherche pas une septicémie ou qui ne prête pas vraiment attention à son patient peut commettre cette erreur.» Gardez à l’esprit que les professionnels de la santé ne sont pas infaillibles et ne savent pas tout. Si vous pensez qu’un de vos proches pourrait avoir une septicémie, posez carrément la question au médecin : «Est-ce que ça pourrait être une septicémie ?»

Assurez-vous d’éviter ces 10 choses qui augmentent votre risque de cancer.

Tiré de rd.com11 Silent Signs of Sepsis You Need to Know