Stéatose hépatique: causes et symptômes

Une stéatose hépatique non alcoolique est une inflammation du foie qui peut mener à une cirrhose. Quels en sont les causes et les symptômes? Que faire après avoir reçu un diagnostic?

Une stéatose non alcoolique sans complications est relativement bénigneShutterstock

Stéatose hépatique: les principales causes et symptômes

Une stéatose non alcoolique (SNA) sans complications est relativement bénigne. Les symptômes, s’il y en a, se résument à de la fatigue et à des douleurs à l’estomac. Néanmoins, dans 5 % à 20 % des cas, la maladie évolue en inflammation du foie, connue sous le nom de stéatose hépatique non alcoolique (SHNA).

On risque alors de contracter une cirrhose (grave scarification du foie), un cancer ou d’autres complications mortelles. Lorsque l’engraissement du foie commence à déclencher une série de maux, « l’évolution jusqu’au stade final de la maladie prend habituellement 10 ans », affirme le Dr Andreas Geier, directeur du service d’hépatologie à l’hôpital universitaire de Wurtzbourg en Allemagne.

Supposons qu’après avoir analysé votre sang, puis procédé à une biopsie ou à une IRM, le médecin diagnostique une SNA, que faire ? Il n’existe pas de médicaments efficaces pour y remédier, mais la perte de poids peut ralentir — voire interrompre — le développement de la maladie.

Soyez prudent toutefois, car en perdant plus d’un kilo par semaine, on aggrave parfois son état, selon une étude préliminaire publiée dans American Family Physician. Si, par le passé, vous avez tenté un régime sans succès, consultez un médecin ou un nutritionniste.

L’alcool ne cause peut-être pas une SNA, mais il force le foie à travailler davantage ; les patients souffrant de stéatose devraient donc s’en abstenir. Sinon, consommez-en le moins possible.

Pour suivre l’état de son foie, le Dr Geier conseille de consulter un médecin tous les deux ans (à moins de souffrir de SHNA ; il est préférable alors de prendre un rendez-vous tous les six mois).

Heureusement, il existe des moyens de maîtriser la SNA, surtout si on surveille son poids. L’épaississement du foie est en quelque sorte un signal qui vous indique d’adopter des habitudes plus saines si vous voulez éviter les complications plus tard.

La stéatose hépatique: facteurs de risque

Les risques de développer une SNA augmentent quand le tour de taille est supérieur à 102 chez un homme et à 88 cm chez une femme.

Dénoncer l’alcool ne suffit plus. Dans les pays industrialisés, le foie de près d’un tiers de la population accumule de la graisse, ce qui, il y a quelques décennies, touchait presque exclusivement les grands buveurs. Aujourd’hui, les cas liés à l’obésité et au diabète sont plus nombreux que ceux causés par l’alcool.

Vous aimerez aussi :

Les meilleurs suppléments nutritionnels pour réguler le diabète
6 moyens de prévenir l’obésité
Maigrir : Ces 20 «saboteurs» sournois gâchent votre régime

Vidéos les plus populaires