Mésothérapie : un remède contre la cellulite ?

La mésothérapie est une approche pouvant aider à combattre la cellulite et les douleurs physiques, pour des jambes en santé et de belle apparence.

La mésothérapie est une approche pouvant aider à combattre la cellulite et les douleurs physiques.Shutterstock

La mésothérapie pour lutter contre les douleurs et la cellulite

La mésothérapie consiste à injecter superficiellement, à l’endroit même de la zone à traiter, de petites doses de médicaments. À l’origine surtout utilisée pour soulager la douleur, elle a trouvé depuis quelques années de nouvelles applications en médecine esthétique, notamment pour combattre la cellulite.

Ce que soigne la mésothérapie

  • La mésothérapie peut vous aider à traiter vos problèmes rhumatologiques et constituer un traitement d’appoint si vous souffrez de maladies artérielles ou veineuses.
  • Vous pouvez consulter en cas de blessures liées à la pratique d’un sport : tendinite, entorse, claquage…
  • Elle s’avère particulièrement adaptée si vous souhaitez traiter des problèmes d’ordre esthétique tels que cellulite, rides, chute de cheveux, etc.

Comment fonctionne la mésothérapie

Mise au point au début des années 1950 par le médecin français Michel Pistor, la mésothérapie utilise des remèdes classiques (anti-inflammatoires, antibiotiques, etc.) administrés par injections intradermiques, c’est-à-dire dans la couche profonde de la peau, le derme. Son originalité tient au fait que les produits sont injectés à l’endroit même de la zone à traiter. Ils effectuent ainsi un chemin très court dans l’organisme.

Le fait de rapprocher le médicament de sa cible permet d’éviter de nombreux effets secondaires induits par les produits pharmaceutiques administrés par voie générale, l’agression de l’estomac et du foie en cas de prise par voie orale, par exemple.

Le médicament injecté n’a pas le temps de se diluer et de perdre de son efficacité. La mésothérapie utilise donc de très petites doses de produits.

Comment se déroule une séance

  • Le praticien vous examine et consulte les éventuels radiographies et résultats biologiques que vous aurez apportés.
  • Vous vous allongez. Le médecin commence alors l’injection du mélange de médicaments indiqué pour traiter votre affection. Il utilise des aiguilles stériles à usage unique de 4 à 13 mm de long selon la zone à traiter, et pratique quinze à trente piqûres par séance. Sur cette photographie, les injections sont pratiquées avec une seringue classique, au moyen d’un injecteur électronique.
  • Quasiment indolores, elles ne nécessitent pas d’anesthésie.
  • Généralement, dix à quinze séances sont nécessaires, à un rythme hebdomadaire.

Contre-indications et mises en garde

  • Si vous êtes sensible à certains produits, vous pouvez développer une allergie après les injections.
  • Évitez de recourir à la mésothérapie en cas d’infection cutanée.
  • Elle est bien sûr également à éviter si vous avez une phobie des piqûres.
  • Cette technique recourt à des médicaments allopathiques. Elle doit être pratiquée par un médecin qualifié qui connaît les doses à utiliser et les éventuels effets secondaires.

Comment trouver un praticien

Au Québec, la mésothérapie est surtout pratiquée dans certains centres d’esthétique. On l’emploie comme technique de rechange en lieu et place de la liposuccion. Cependant, l’Ordre des médecins du Québec soutient que ces pratiques ne s’appuient sur aucune étude sérieuse.

Vous aimerez aussi :
Mon combat contre la cellulite
4 trucs pour prévenir la cellulite
Les meilleurs traitements maison anticellulite

Popular Videos