Mon combat contre la cellulite

Un membre de l’équipe a essayé quelques «potions» et une paire de sandales qui joue sur l’instabilité. Voici ce qui a fonctionné pour remédier à la cellulite.

Mon combat contre la cellulite

Ah, quelle journée splendide! Il est temps d’enlever mes pantalons longs et de montrer un peu de mes cuisses. Sauf que, aïe!, les cuisses en question sont un peu flasques et bosselées. On dirait la texture d’un matelas. Zut! Maudite soit la cellulite!

Cellulite-secours

Minces ou rondes, adolescentes ou femmes d’âge mûr, nous sommes presque toutes susceptibles de voir apparaître ces petits amas de graisse sous la surface de la peau. Le fait est que 85% des femmes font, à un moment ou l’autre de leur existence, de la cellulite sur les hanches, les cuisses ou les fesses.

Le degré de susceptibilité semble être génétique, ce qui explique que la peau de certaines femmes reste lisse indépendamment de leur alimentation, de l’exercice qu’elles font ou de divers autres facteurs. Cependant, la plupart d’entre nous n’ont pas cette chance, comme l’attestent les photos humiliantes de vedettes en bikini publiées dans les magazines à potins. Pas de doute, la cellule fait partie de la condition féminine.

Ce problème est dû en partie aux hormones, dont le rôle est d’encourager l’organisme féminin à préserver sa graisse en vue de nourrir les petits. En outre, notre peau est plus fine que celle des hommes, si bien que la graisse qui se trouve emprisonnée dans le maillage fibreux la reliant à la paroi musculaire sous-jacente, est plus visible ; chez les hommes, la peau plus épaisse atténue le problème.

Quoiqu’il en soit, cela nous rend folles, ce qu’ont bien compris les fabricants de cosmétiques qui lancent un traitement anticellulite après l’autre. Et nous sommes toujours disposées à les essayer dans l’espoir que l’un d’entre eux sera efficace.

Essai de traitements anticellulite

C’est dans cet esprit que j’ai décidé de mettre à l’épreuve certains des produits récemment lancés dans le commerce. J’ai commencé par les crèmes de jour et de nuit Cellu Metric des laboratoires Vichy. Le dépliant qui accompagne le produit montre l’image d’une femme aux jambes aussi fines et musclées que celles d’un cheval de course. Je doute que cela puisse convaincre qui que ce soit : comme j’ai cessé d’avoir des jambes semblables à l’âge de 12 ans, le mieux que je puisse espérer à 45 ans, c’est que ma peau soit un peu moins flasque.

C’est d’ailleurs ce qu’allègue le fabricant, qui se montre prudent. Ainsi, à ses dires, au bout de deux semaines d’application biquotidienne, on devrait noter une amélioration d’environ 20% de l’apparence de la peau et une réduction du diamètre de la cuisse d’environ un centimètre.

La crème est conditionnée dans une boîte de 28 sachets, dont la moitié comprend un gel amincissant composé de caféine et de rutine (flavonoïde dérivé des agrumes), et destiné à être appliqué avant d’aller au lit. Les autres renferment un «sérum lipo-fragmentant » composé de caféine et de manganèse, un oligo-élément. Ces ingrédients sont censés agir de concert avec le cycle métabolique du corps, ce qui les rendrait plus efficaces (ce même principe est mis de l’avant par Biotherm pour sa nouvelle crème Celluli Laser Intensive Night).

Doris Hexsel, dermatologue brésilienne ayant agi comme conseillère pour Vichy et l’une des plus grandes expertes mondiales en matière de cellulite, explique que l’organisme brûle ou stocke la graisse à des moments différents du cycle métabolique : «La nuit, le corps se repose et utilise moins d’énergie ; on stocke plus de lipides à ce moment-là. D’ailleurs, on prend plus de poids quand on mange avant d’aller au lit que le matin. »

Par conséquent, « la composition de la crème de jour Cellu Metric n’est pas la même que celle de la crème de nuit; le cycle biologique de l’organisme contribue à accroître l’efficacité des ingrédients actifs», de la même manière que les corticostéroïdes sont plus efficaces quand on les prend le matin. Vichy qualifie cet effet d’«amincissement métabolique».

Personnellement, je le qualifie plutôt de science obscure. Mais, bon, voyons si le produit est efficace. J’ai décidé de l’essayer sur ma jambe droite de manière à pouvoir faire l’incontournable comparaison «avant, après».

Ajoutons au traitement les FitFlops

Comme j’estimais devoir faire tout ce qui état en mon pouvoir pour améliorer l’apparence de mes jambes en prévision de l’été, j’ai décidé de travailler sur mon tonus musculaire. Par conséquent, en plus du traitement, je me suis procurée une paire de FitFlops. Vous avez peut-être entendu parler de ces chaussures fabriquées en Angleterre à la demande de l’entrepreneure canadienne en fitness, Marcia Kilgore. Leur semelle est conçue de manière à déstabiliser légèrement. Cette technologie a pour effet qu’on sollicite plus activement les muscles des jambes et les fessiers tandis qu’on vaque à ses occupations habituelles.

Au bout de deux semaines de traitement aux lotions-gels Vichy, je me suis assise par terre, les jambes légèrement écartées afin de les examiner. J’ai remarqué immédiatement que la peau de ma cuisse droite était plus lisse. Elle paraissait moins bosselée que l’autre ; par contre, elle n’était pas plus mince. J’applaudis les efforts de Vichy et j’en profite pour rappeler que le fabricant ne promet pas d’amélioration spectaculaire.

De leur côté, les Greek Island Laboratories promettent des résultats exceptionnels pour leur nouveau sérum Adonia LegTone, dont on a beaucoup parlé à l’occasion d’un événement qui s’est tenu dans le cadre de la remise des Oscars. Ce fabricant de l’Arizona prétend que son produit diminue l’apparence de la cellulite de 47% en 9 minutes!  Avec ce genre d’allégations, on ne s’étonne pas qu’il se vende comme des petits pains chauds.

Le sérum Adonia est composé de végétaux natifs de la Grèce et de cellules souches de plantes censées exercer un effet lissant durant 12 heures. (Ah! D’accord, il ne s’agit pas d’un anticellulite permanent, mais plutôt d’un produit qui agit comme un repulpeur de lèvres et ne sera efficace que le temps d’une journée à la plage.) Le problème, c’est que ce sérum n’a eu aucun effet. Je l’ai essayé deux fois sur ma jambe non traitée et, au bout des neuf minutes promises, rien n’a changé. J’ai donc refilé le flacon à une amie qui vient justement de m’appeler pour me dire que ça n’avait rien donné pour elle non plus. Seigneur! Peut-être ce produit n’est-il pas efficace pour toutes. À moins que le fabricant soit un chouia trop optimiste.

«Les meilleurs des traitements actuellement offerts peuvent, au mieux, apporter quelques améliorations superficielles», explique le docteur Mathew Avram de l’école médicale de Harvard. «Mais ces changements ne tiennent pas la route.» Les résultats d’une étude publiée dans le International Journal of Cosmetic Science indiquent que certains traitements topiques se montrent prometteurs ; cependant, les chercheurs en ont conclu qu’on obtient de meilleurs résultats grâce à l’alimentation et à l’exercice.

Très bien. Je vais continuer à m’entraîner au gym et à porter mes FitFlops. Je compte bien les avoir aux pieds tout l’été. Je dois dire que, bien qu’on ait effectivement le sentiment d’être légèrement déstabilisé, ils sont extrêmement confortables et plutôt amusants à porter. On sent ses muscles s’ajuster aux mouvements de la marche et on a presque l’impression de rebondir tellement les semelles sont élastiques. Viendront-ils à bout de ma cellulite? Probablement pas.
Cependant, ils contribuent à raffermir mes muscles et tonifier mes jambes, en plus de me donner du ressort.

En résumé, je suis d’avis que l’amélioration de l’apparence des jambes passe par diverses approches complémentaires.

Popular Videos