Share on Facebook

8 faits surprenants sur le cancer de la peau

Le nombre de victimes du cancer de la peau augmente à un rythme constant depuis les 30 dernières années au Canada. C’est un cancer plus courant qu’on pourrait le croire. Selon les données de 2018 du gouvernement du Canada, un Canadien sur 59 sera atteint de cette maladie. Voici quelques faits sur le cancer de la peau que vous devez connaître, car ils pourraient vous sauver la vie.

1 / 8
Le cancer de la peau est en augmentation chez les jeunes.wavebreakmedia/Shutterstock

Le cancer de la peau est en augmentation chez les jeunes

Depuis 1970, le nombre de personnes contractant un mélanome – une tumeur maligne potentiellement mortelle – a été multiplié par huit chez les femmes de moins de 40 ans et par quatre chez les jeunes hommes. Les chercheurs de l’étude publiée dans Mayo Clinic Proceedings suggèrent que le bronzage, de pair avec de meilleurs équipements de détection du cancer, peut être à l’origine de cette croissance.

Le mélanome chez les enfants, bien qu’extrêmement rare, a lui aussi augmenté, et ce, d’environ 2% par an de 1973 à 2009 chez les enfants américains (de 0 à 19 ans). «Et ce n’est pas seulement le mélanome! J’ai pris soin de deux enfants de 5 ans atteints d’un syndrome qui a déclenché des cancers de la peau basocellulaire», renchérit le médecin Andrew C. Krakowski.

Voici ce que les dermatologues veulent vous dire au sujet du cancer de la peau.

2 / 8
Le corps après la mort: les yeux changent de couleur.Odua Images/Shutterstock

Un cancer de la peau dans les yeux


Le mélanome oculaire est une tumeur cancéreuse rare de l’œil. Il est généralement diagnostiqué chez les patients vers l’âge de 55 ans qui présentent des taches de rousseur à l’intérieur de l’œil, explique la dermatologue Mona Z. Mofid, directrice médicale de l’American Melanoma Foundation.

La cause exacte du mélanome de l’œil est encore inconnue. «La zone des paupières est également un site commun pour d’autres types de cancer de la peau tels que les cellules basales et les cellules squameuses et ceux-ci passent souvent inaperçus», ajoute la docteure Mofid.

Sachez reconnaître ces signes de danger pour la santé de vos yeux.

3 / 8
Le cancer de la peau peut se développer à travers le corps.PLENOY M/SHUTTERSTOCK

Le cancer de la peau peut se développer à travers le corps


Cela semble peut-être injuste, mais vous pouvez développer un cancer de la peau dans et sur les parties génitales, lance la dermatologue Michelle Henry et chirurgienne micrographique de Mohs. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle votre dermatologue vous écarte les orteils lors de votre examen annuel du cancer de la peau, ajoute le dermatologue Dendy E. Engelman. «J’ai diagnostiqué un mélanome invasif entre les orteils d’une femme de 64 ans», dit-elle.

«J’ai trouvé un carcinome basocellulaire pigmenté dans l’aisselle d’une femme hispanique de 50 ans qui ressemblait à une étiquette de peau, mais le truc était qu’il continuait de croître et saignait à maintes reprises», explique Adam Friedman, professeur associé de dermatologie à la George Washington University School of Medicine & Health Sciences.

«C’est pourquoi il est important d’avoir des tests cutanés chaque année, pour qu’un professionnel qualifié puisse examiner tous vos petits recoins afin que la détection du cancer se fasse de la manière la plus précoce possible», rappelle-t-il.

Découvrez 9 endroits que vous oubliez de protéger avec la crème solaire.

4 / 8
Une peau plus foncée n'est pas protégée contre le cancer de la peau.SATA PRODUCTION/SHUTTERSTOCK

Une peau plus foncée n’est pas protégée contre le cancer de la peau


Les personnes à la peau foncée sont peut-être moins susceptibles de développer un cancer de la peau, mais lorsqu’elles le font, il est souvent plus avancé au moment du diagnostic et donc plus difficile à traiter. Par exemple, le taux de survie cinq ans après le diagnostic est de 69% pour les Noirs, contre 93% pour les Blancs, selon la Skin Cancer Foundation.

«Pensez à Bob Marley!», dit Mofid. «Il est mort d’un mélanome sur l’orteil! Les personnes à la peau foncée sous-estiment leur risque de cancer de la peau et l’augmentation la plus élevée du cancer de la peau a été observée parmi la population hispanique», termine-t-elle.

5 / 8
Les grains de beauté ne sont pas le seul signe de cancer de la peau.WAVEBREAKMEDIA/SHUTTERSTOCK

Les grains de beauté ne sont pas le seul signe de cancer de la peau


Les grains de beauté irréguliers et qui grossissent sont le signe le plus courant de cancer de la peau, et la «règle ABCDE» sert de guide pour l’identification des mélanomes.

Asymétrie: la taupe est déformée.
Bordure: les bords sont irréguliers.
Couleur: la couleur n’est pas la même partout et peut inclure des nuances de brun ou de noir, parfois avec des taches de bleu, blanc, rouge ou rose.
Diamètre: le point est plus grand qu’une gomme à crayon.
Évolution: la taupe change de taille, de forme ou de couleur.

Mais les mélanomes peuvent également ressembler à des plaies ou des boutons qui ne guérissent pas. Ils peuvent provoquer des démangeaisons, suinter, saigner ou être douloureux, selon la Société américaine du cancer. Ces mêmes symptômes de cancer de la peau peuvent également être des signes de cancers cutanés à cellules basales ou squameuses.

Voici à quoi vous attendre quand vous vous faites enlever un grain de beauté.

6 / 8
Il n'y a pas de bon type de cancer de la peau.SERGEI PRIMAKOV/SHUTTERSTOCK

Il n’y a pas de bon type de cancer de la peau


Le mélanome est la forme la plus meurtrière de cancer de la peau, c’est pourquoi certaines personnes qualifient les autres types de cancer de la peau (basocellulaire ou épidermoïde) de «bon type». Évidemment, il n’y a pas de bon type de cancer de la peau!

Les cancers de la peau épidermoïdes non traités peuvent grossir et se propager. Les carcinomes basocellulaires peuvent également défigurer s’ils ne sont pas traités à temps, selon les experts de la Skin Cancer Foundation.

7 / 8
Les rayons UV du soleil ne sont pas la seule cause de cancer de la peau.LUCKY BUSINESS/SHUTTERSTOCK

Les rayons UV du soleil ne sont pas la seule cause de cancer de la peau


L’exposition aux rayons ultraviolets du soleil est la principale cause de cancer de la peau – et les séances de bronzage en cabine – mais votre génétique joue également un rôle. Si un membre de votre famille a lutté contre le cancer de la peau, vous pourriez courir un risque plus accru. Prendre des médicaments immunosuppresseurs après une transplantation d’organe est un autre facteur de risque.

Ne croyez pas à ces mythes sur le cancer qui ont la vie dure.

8 / 8
Camcer de la peau: toujours pas assez de crème solaire!FIZKES/SHUTTERSTOCK

Toujours pas assez de crème solaire!


Malgré tous les messages de santé publique sur les risques de développer un cancer de la peau, la majorité des gens n’appliquent que 25% à 50% de la quantité d’écrans solaires recommandée, selon l’Académie américaine de dermatologie.

Une once (30 ml) est ce dont vous avez besoin pour couvrir toute votre peau exposée, et vous devez l’appliquer sur une peau sèche, environ 15 minutes avant de sortir. Vous devez ensuite en réappliquer toutes les deux heures, ou après la baignade ou une transpiration abondante. Choisissez un écran solaire à large spectre – ce qui signifie qu’il bloque les rayons UVA et UVB – avec un FPS d’au moins 30. Et il est primordial d’utiliser un écran solaire toute l’année, pas seulement lorsque vous allez à la plage.

Méfiez-vous de ces choses surprenantes qui augmentent les risques d’attraper un coup de soleil!

Contenu original Reader's Digest