Share on Facebook

Les secrets de la graisse corporelle

Le surpoids n’est pas bon pour la santé en général, mais la graisse corporelle n’est pas toujours nocive. Voici comment faire la différence.

1 / 10

Les secrets de la graisse corporelle.kospar/Shutterstock

Graisse corporelle: blanche ou brune?

Il y a deux grandes catégories de graisse corporelle. La blanche, la plus abondante, est celle qu’on tient entre ses doigts quand on se pince l’abdomen. La brune, qui loge surtout dans le cou, brûle de l’énergie au lieu de la stocker comme le fait l’autre, explique le Dr Scott Kahan, directeur du Centre national du poids et du bien-être à Washington, D.C. Et elle pourrait nous protéger du diabète: d’après un article de la revue Cell Metabolism, les gens qui en ont davantage ont un taux de glucose sanguin plus stable. Vous ne le savez pas forcément, mais vous avez peut-être déjà un poids santé.

2 / 10
S'exposer au froid pour éliminer la graisse corporelle.CGN089/Shutterstock

S’exposer au froid

Les tout-petits ont beaucoup de graisse brune, ce qui les aide à réguler leur température corporelle. Hélas, elle disparaît peu à peu, et les adultes n’en ont que des traces. On peut toutefois en gagner en s’exposant au froid. Dans le cadre d’une expérience, les sujets qui dormaient dans une chambre fraîche (environ 18°C) ont accru parfois de 40% la réserve et l’activité de leur graisse brune. Dormir au chaud (27°C) produit l’inverse. Les douches froides n’ont aucun effet.

Voici ce que vous devez savoir sur la graisse corporelle.

3 / 10
Les aliments pour favoriser la graisse corporelle brune.alisalipa/Shutterstock

Aliments pour favoriser la graisse brune

L’acide ursolique favorise la graisse brune. Il y en a beaucoup dans la pelure des pommes, mais aussi dans les canneberges, les myrtilles, les prunes et les pruneaux. Tous ces aliments vous aideront à brûler la graisse.

4 / 10
La graisse corporelle brune peut gêner le travail des radiologistes.Gorodenkoff/Shutterstock

Avant un examen

La graisse brune a un inconvénient. La chaleur qu’elle dégage complique la détection de l’activité tumorale chez les cancéreux. Elle gêne donc le travail des radiologistes.

Rien ne prouve actuellement que la consommation de certains aliments ou nutriments active la graisse brune, mais des radiologistes recommandent à leurs patients de suivre un régime riche en graisses et pauvre en hydrates de carbone pour l’éviter avant un examen. Certains surchauffent même leur salle d’attente dans ce seul but.

5 / 10
La graisse corporelle balnche coussine et protège des organes vitaux.CrizzyStudio/Shutterstock

Coussin protecteur

Il y a du bon même dans la graisse blanche. Elle coussine et protège des organes vitaux, nous tient au chaud et stocke des calories dont nous aurions besoin si la nourriture venait à manquer.

Il est aussi important de pouvoir accepter son poids et son corps en faisant de la positivité corporelle.

6 / 10
La graisse corporelle blanche peut devenir brune.Arpatsara/Shutterstock

Convertir de l’une à l’autre

La graisse blanche peut devenir brune – ou plutôt beige. Elle brûle alors des calories comme la brune, ce qui contribue à combattre l’obésité. La science tente de comprendre comment s’opère cette conversion; une étude soupçonne une hormone sécrétée par les muscles pendant l’effort.

7 / 10
La cryolipolyse peut être efficace pour éliminer la graisse corporelle.Goncharov Igor/Shutterstock

Cryolipolyse

Les cellules adipeuses réagissent aux changements de température. La cryolipolyse les gèle à mort, dit la Dre Anne Chapas, professeure de dermatologie à la clinique Mount Sinai de New York. Le corps élimine les cellules détruites en quelques mois.

Mieux vaut prévenir que guérir: voici les mauvaises habitudes à éviter pour ne pas avoir de graisse abdominale.

8 / 10
Les traitements amaigrissants contre la graisse corporelle.elenavolf/Shutterstock

Traitements amaigrissants

On peut aussi employer la chaleur pour éliminer des adipocytes, poursuit la Dre Chapas. Plusieurs études ont montré qu’ils meurent quand on les chauffe à plus de 40°C pendant un temps assez long. C’est ainsi que fonctionnent les traitements amaigrissants par laser ou radiofréquence. Mais ces cures par le chaud ou le froid ne dispensent pas de manger sainement et de faire de l’exercice, car les adipocytes restants peuvent gonfler et réapparaître.

9 / 10
La couleur d’une graisse corporelle n’est pas le seul signe révélateur de sa dangerosité.New Africa/Shutterstock

Dangerosité

La couleur d’une graisse n’est pas le seul signe révélateur de sa dangerosité. Le surplus de graisse stocké dans l’abdomen et autour des organes internes «sécrète des molécules inflammatoires et d’autres substances qui aggravent le risque de maladie cardiaque ou hépatique et de diabète, entre autres», note le Dr Kahan. La graisse accumulée dans les bras, les jambes et les hanches n’est en général pas nocive.

Sachez qu’il est possible de maigrir au repos en accélérant votre métabolisme.

10 / 10
On a établi une corrélation entre la graisse corporelle et la santé du cerveau.Ioannis Pantzi/Shutterstock

Santé du cerveau

On a établi une corrélation entre le tissu adipeux et la santé du cerveau. D’après une étude publiée dans Neurology, les sujets ayant un indice de masse corporelle (IMC) et un rapport taille/hanches élevé ont moins de matière grise – le tissu cérébral qui traite l’information nouvelle – que les sujets plus minces. Toutefois, les auteurs de l’article ignorent encore si le tissu adipeux est la cause ou la conséquence de cette différence.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir de l’information fiable sur la santé!

Contenu original Readers Digest International Edition