Les heures supplémentaires, cause de fibrillation auriculaire ?

Trop d’heures supplémentaires peuvent considérablement augmenter le risque de vivre un épisode de fibrillation auriculaire.

Les heures supplémentaires pourraient augmenter le risque d'AVC.TORWAISTUDIO/Shutterstock

Selon une analyse de huit études européennes, les sujets qui travaillent régulièrement au-delà de 55 heures par semaine font grimper de 40 % leur risque de vivre un épisode de fibrillation auriculaire sur une période 10 ans par rapport à ceux qui ne travaillent pas plus de 40 heures. Ce type d’arythmie cardiaque peut déclencher un AVC, mais il est difficile d’établir si elle est causée par le stress du travail, le style de vie, les deux ou autre chose. Il est également possible que les sujets qui travaillent le plus aient de mauvaises habitudes de vie – manque d’exercice, surconsommation d’alcool, etc.

Vous aimerez aussi:
5 risques des horaires irréguliers sur votre santé
12 gestes santé à faire au travail
15 règles à suivre pour bien travailler depuis la maison

Popular Videos