La «broderie des sourcils» est-elle sans danger?

La «broderie des sourcils» est un soin de beauté émergeant au Canada, mais il est déjà très populaire en Asie, en Australie et même aux États-Unis. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur cette pratique et si elle est sans danger pour vous.

La «broderie des sourcils» est-elle sans danger?

Qu’est-ce que la «broderie des sourcils»?

La «broderie des sourcils» est également connue, au Canada, sous le nom de retouche de la ligne des sourcils, selon Susan Aujla, directrice générale de Serenity Cosmetics & Esthetics, de Burnaby, en Colombie-Britannique. Aujla a elle-même subi cette intervention. Contrairement au tatouage des sourcils, la retouche est semi-permanente et peut durer jusqu’à deux ans. En ajoutant des pigments colorés sous la peau, cette technique remplit les vides de vos sourcils pour leur donner un aspect plein et parfait. Ce procédé se solde par une apparence naturelle, car on utilise des pigments parfaitement adaptés à la couleur de vos sourcils. Après avoir tracé le contour du sourcil désiré, la surface est remplie de pigments semblables aux poils. La «broderie des sourcils» est idéale pour épaissir ou foncer les sourcils et les mettre en valeur.

Comment s’y prend-on?

Tout d’abord, une technicienne nettoie votre ligne de sourcils en enlevant les poils superflus. Ensuite, une crème anesthésique est appliquée pour diminuer la douleur. Une fois le tracé terminé, la technicienne utilise une petite lame pour faire de petites incisions dans la couche superficielle de la peau et appliquer la nouvelle couleur. Aujla affirme que la lame est semblable à celle d’un couteau Exacto, elle est donc très mince et pointue. Une rougeur et une inflammation mineures peuvent apparaître, mais devraient disparaître en quelques heures, voire quelques jours. La couleur va probablement s’estomper de 50 % à 70 % au cours des deux premières semaines, une seconde séance est donc nécessaire. Il est important de ne pas frotter son front ni de gratter les croûtes qui peuvent se former, afin de protéger les nouveaux sourcils. Parce que ce traitement est semi-permanent, il demande des retouches de temps à autre.

Est-ce sécuritaire?

À l’instar de toute intervention esthétique, la «broderie des sourcils» est sûre, si vous choisissez un bon endroit. Une séance moyenne coûte de 300 $ à 600 $. Si un salon l’offre à beaucoup moins, posez-vous des questions et assurez-vous que ce n’est pas trop beau pour être vrai. Pour des soins de la qualité et réduire le risque d’infection, assurez-vous que la technicienne est qualifiée et détient un certificat d’une entreprise réputée. En outre, posez des questions sur la stérilisation des instruments. Il est très important qu’ils soient tous stériles pour éviter la transmission de bactéries infectieuses. «On ne réutilise jamais les aiguilles, ni les lames, affirme Aujla. On doit ouvrir le paquet devant le client.»

Pour qui est-ce?

Aujla dit que la «broderie des sourcils» s’adresse à n’importe qui, mais est généralement destinée aux personnes avec des sourcils minces, avec surfaces sans poils dans leurs sourcils et des sourcils trop épilés. En effet, les poils cessent finalement de repousser si vous les arrachez sans cesse dans une tentative désespérée d’obtenir des sourcils élégants et super minces. En ce cas, la «broderie des sourcils» pourrait être une solution pour vous. C’est aussi l’idéal pour les personnes atteintes d’alopécie (chute des poils).

Comment puis-je m’assurer d’obtenir les meilleurs résultats?

La «broderie des sourcils» se pratique habituellement sur des femmes à la peau pâle et aux poils des sourcils clairs. La plainte la plus fréquente est que la coloration est trop foncée. Pour vous assurer d’obtenir les meilleurs résultats, choisissez la couleur avec votre technicienne. Rappelez-vous que la couleur pâlira au cours des deux semaines suivantes. Un autre problème commun est que les sourcils ne sont pas adaptés à la forme des muscles du front de sorte que quand ces musclent fléchissent, les sourcils ont l’air bizarre. Si la technicienne est qualifiée, ce ne sera probablement pas le cas, toutefois, puisque la coloration dure quelques années, il n’y a pas de mal à vérifier. Une fois que la technicienne a terminé le tracé, vérifiez dans un miroir que vous êtes satisfaite avant de poursuivre. Faites des grimaces et fléchissez les muscles du front pour voir si la position vous convient. Une fois le traitement terminé, il sera trop tard pour apporter des changements. Vaut mieux prévenir que guérir.

Vidéos les plus populaires