Share on Facebook

Voici pourquoi c’est le moment idéal de rompre avec le papier toilette

Après avoir assisté à une ruée vers le papier de toilette au début de la pandémie de coronavirus, peut-être est-il le temps de revoir notre utilisation de papier hygiénique. L’Europe, par exemple, est bien moins dépendante du papier de toilette que l’est l’Amérique du Nord, simplement car les bidets y sont plus courants. Voici pourquoi le papier de toilette n’est peut-être pas aussi nécessaire que vous le croyez.

1 / 6
Le papier de toilette est l'un des symboles de la cupidité de l’Homme.GETTY IMAGES (2)

Le papier toilette: symbole de la cupidité de l’Homme

Pour chaque histoire édifiante de voisins qui aide son entourage pendant la pandémie, il existe d’innombrables autres récits de personnes qui accumulent et entreposent égoïstement des fournitures sanitaires. Les étagères vides de papier de toilette sont devenues le symbole de la cupidité de l’Homme.

«Les vrais perdants dans cette situation sont les personnes qui souffrent de difficultés financières et qui n’ont pas les moyens d’acheter en vrac. Lorsque ces gens ont besoin de renouveler leur stock, il n’en reste plus à l’épicerie», souligne Tamara Gane, journaliste indépendante à Seattle.

Apprenez d’où vient la peur de manquer de papier de toilette.

2 / 6
L'espérance de vie peut augmenter en passant du temps dans la nature.John_T / Shutterstock

Le papier toilette: mauvais pour l’environnement

«Nous pouvons tous apporter de petits changements à nos habitudes quotidiennes pour aider l’environnement. Et rompre avec le papier hygiénique en fait partie», estime Tamara Gane.

La majorité des grands fabricants de papier hygiénique n’utilisent pas de contenu recyclé dans leur papier de toilette résidentiel et, malheureusement, 27 000 arbres sont abattus chaque jour pour répondre à la demande mondiale. Cela équivaut à 10% des 270 000 arbres coupés chaque jour mondialement pour produire des produits ménagers à base de papier comme le papier de toilette, le papier essuie-tout, les mouchoirs et les serviettes en papier selon le Fonds mondial pour la nature (WWF).

Il est de plus en plus urgent de réduire notre empreinte carbone: réduire notre dépendance à l’égard du papier hygiénique est un bon début, estime-t-elle.

Veillez à respecter ces règles non dites du savoir-vivre dans les toilettes publiques.

3 / 6
Il est inutile de s’excuser de boucher les toilettes chez vos beaux-parents.istock/joebelanger

Le papier toilette: obstrue les toilettes

Si vous avez un déboucheur de toilette, vous savez qu’il n’est pas du tout plaisant de s’en servir. Si l’obstruction est légère, vous pourrez peut-être déboucher vos toilettes facilement. Par contre, à d’autres moments, une visite coûteuse du plombier peut être nécessaire. À ce propos, jetez un œil à ces conseils de plombier.

4 / 6
Pour soigner les hémorroïdes, utilisez un papier toilette tout simple.iStock/EduLeite

Le papier toilette: coûte cher

Aux États-Unis, l’industrie du papier hygiénique représente 31 milliards de dollars par année! En effet, l’Américain moyen utilise trois rouleaux de papier de toilette par semaine. Dans un ménage de quatre personnes, cela équivaut à une douzaine de rouleaux de papier hygiénique par semaine. Pas étonnant qu’il s’agisse également de l’article le plus vendu chez Costco!

Selon des données de 2016 de Statistique Canada, les ménages canadiens dépensaient en moyenne 1 200$ par année en produits d’hygiène personnelle. Les Albertains sont les champions avec 1375$ de dépenses annuelles totales et les Québécois traînent de la patte avec un maigre total de 1075$.

Chaque Canadien utilise en moyenne par année 22 kg de papier-tissu alors que la moyenne mondiale est de moins de 4 kg. Les 330 millions de Nord-Américains consomment à eux seuls plus du quart de la production mondiale de papier-tissu.

L’essuie-tout et les serviettes en papier font également partie des choses à arrêter d’acheter pour économiser!

5 / 6
Objet du quotidien mal utilisé : le papier toilette.Andrey_Popov/Shutterstock

Le papier toilette: n’est pas hygiénique

«Je suis loin d’être parfaite en ce qui concerne l’organisation, mais la propreté est très importante pour moi. Des études ont montré que le papier hygiénique n’est pas aussi efficace que nous le pensons pour éliminer les matières fécales», lance Gane. Pas étonnant que tant d’objets en garde des traces, lorsqu’on effectue ce genre d’études!

Dans un autre ordre d’idées, le papier de toilette réutilisable se lave à la machine et est offert en rouleau ou en feuilles. Vous pouvez également utiliser un tissu doux et élastique que vous avez à la maison et qui ne sert plus, et le couper en pièces de tailles similaires. À cet effet, la ratine est efficace puisqu’elle est absorbante et ne s’effiloche pas après avoir été coupée.

Le papier de toilette en tissu est l’un des produits réutilisables que vous pouvez choisir pour réduire vos déchets.

6 / 6
Symptôme de l’apnée du sommeil: vous allez davantage aux toilettes la nuit.ISTOCK/RASULOVS

Le papier toilette: n’est même pas nécessaire

Avant l’existence du papier toilette, tout avait été essayé, des épis de maïs séchés, aux branches de bois et aux éponges. «Je ne préconise en aucun cas que nous revenions à cette époque, mais il est important de reconnaître que nous avons diverses options», dit Gane.

«Je suis constamment à la recherche de moyens de réduire ma consommation d’eau, donc si je peux le faire, tout en restant propre et réduire ma consommation de papier hygiénique, c’est une victoire», termine-t-elle. «Par exemple, les bidets amovibles qui se nettoient avec un jet d’eau utilisent moins d’eau que lorsque l’on tire la chasse d’une toilette standard. Ce bidet permet au Japon d’économiser des millions de litres d’eau par an.»

Assurez-vous de connaître les alternatives au papier toilette qui peuvent boucher les tuyaux (et 2 bons choix).

Contenu original Reader's Digest