Share on Facebook

8 règles non dites du savoir-vivre dans les toilettes publiques

Il ne suffit pas de se tenir tranquille et de plier les jambes avec élégance pour bien se comporter dans des toilettes publiques; cela implique aussi un tas de règles de savoir-vivre qui seront utiles au plus avisé des voyageurs comme à la personne la plus polie. Voici comment se sortir en beauté des situations les plus… embarrassantes.

1 / 8
Gardez vos distances dans les toilettes publiques pour avoir un minimum d'intimité.Marcel Derweduwen/Shutterstock

Gardez vos distances

«Ne vous empilez pas, recommande Sharon Schweitzer, experte en étiquette. Dans une salle de bain disposant de plusieurs cabines, ne prenez pas celle immédiatement attenante à une cabine occupée. Ça vous paraît exagéré? S’occuper de certaines affaires très personnelles dans une salle de bain publique peut être très perturbant si une personne étrangère vient envahir le peu d’espace privé dont vous disposez dans une cabine.»

Voici les pires mythes et les vérités au sujet des toilettes publiques.

2 / 8
N’allez pas dans la cabine pour personnes handicapées.premkamon/shutterstock

N’allez pas dans la cabine pour personnes handicapées


Sauf bien sûr si vous êtes vous-même handicapé. «Évitez d’utiliser cette cabine à moins d’y avoir droit, explique Sharon Schweitzer. Vous ne savez jamais si quelqu’un va en avoir besoin une fois que vous y serez entré.»

Même si vous avez vraiment envie! On vous explique pourquoi vous avez toujours envie d’uriner.

3 / 8
Les toilettes publiques ne sont pas l’endroit où serrer une main.Puhhha

Ce n’est pas l’endroit où serrer une main


«Le contact avec une main mouillée est déjà déplaisant, constate Sharon Schweitzer. Mais il l’est encore plus si vous devez vous demander s’il s’agit d’eau ou d’un autre liquide. Alors, contentez-vous de saluer la personne.» Les bonnes manières dans une salle de bain suggèrent également de limiter toute conversation d’une cabine ou d’un urinoir à l’autre. Ceci est particulièrement vrai sur les lieux de travail où vous ne savez jamais si un autre collègue ou votre patron se trouve dans une cabine à vous écouter vous plaindre ou raconter des potins. Attention à ces collègues en qui vous ne pouvez pas avoir confiance.

4 / 8
Quand vous êtes aux toilettes publiques, concentrez-vous sur ce que vous êtes en train de faire.ArtOfPhotos/Shutterstock

Concentrez-vous sur ce que vous êtes en train de faire


Vous êtes peut-être une vraie pro dans une salle de bain, mais peut-être ne savez-vous pas qu’en bavardant comme une pie dans des toilettes publiques, vous violez toutes les règles du savoir-vivre, dit Sharon Schweitzer. «Quand vous êtes dans une salle de bain à vous laver ou à vous sécher les mains, évitez tout contact visuel.» Tête baissée et regard fixé sur l’essentiel: l’hygiène!

5 / 8
Quand vous êtes aux toilettes, oubliez votre téléphone!ISTOCK/MANUEL-F-O

Oubliez votre téléphone


Sharon Schweitzer note que c’est l’une des pires fautes de goût dans une salle de bain publique. «Ne prenez jamais votre téléphone dans une toilette publique, dit-elle. En cette époque très «médias sociaux», c’est vraiment faire preuve de manque de jugement.» Si vous voulez simplement passer le temps en lisant les dernières nouvelles concernant votre boulot, pas de problème, mais réservez ça aux cabines. Il est plutôt désagréable de faire la file derrière quelqu’un qui se sert de son téléphone.

De plus, votre téléphone cellulaire est l’un de ces objets qui sont plus sales qu’un siège de toilette… alors inutile d’en rajouter.

6 / 8
Ne monopolisez pas le rouleau de papier toilette.Evan Lorne/Shutterstock

Ne monopolisez pas le rouleau


Nous nous sommes tous retrouvés dans une cabine où il restait peu de papier hygiénique, et Sharon Schweitzer recommande dans ce cas-là de se comporter de manière civilisée. «Souvenez-vous de cet épisode de Seinfeld qui tourne autour de ce qu’il faut faire quand il n’y a pas de papier toilette dans une salle de bain. Dans cette situation précaire, il est tout à fait acceptable de demander à la personne de la cabine voisine de vous passer du papier sous le mur de la cloison. Et l’inverse est aussi vrai: si votre voisin ou voisine est dans le besoin, tendez-lui la main.» Mais il est également recommandé, s’il ne reste que quelques bouts de papier dans une cabine, d’en laisser un peu pour la personne qui vous suit.

7 / 8
Dans les toilettes publiques, aites ce que vous avez à faire, mais aussi silencieusement que possible.ISTOCK/KANGAH

Faites ça sans bruit


«S’il n’y a personne dans la salle de bain et que vous avez des problèmes intestinaux, faites ce que vous avez à faire, mais aussi silencieusement que possible, conseille Jason Danbury, gérant d’hôtel à Galveston, au Texas. Mais si une autre personne occupe la cabine attenante, par pitié, essayez de réduire au minimum tout bruit de percussion. En Amérique du Nord, les bruits d’urine sont acceptables cependant – dans les limites du raisonnable. Par ailleurs, même en dehors des toilettes, sachez que ça fait partie des choses que tout le monde fait sans l’avouer.

8 / 8
Généralement, personne dans les toilettes n’a besoin de vous entendre vous et votre collègue ou amie parler.ISTOCK/MHEIM3011

Allez-y doucement avec le bavardage


Il y a de bonnes chances, surtout si vous êtes une femme, que vous vous rendiez aux toilettes avec une amie au milieu d’un repas ou d’un concert. Vous entrez probablement chacune dans une cabine sans cesser de discuter, mais savez-vous que c’est une grave entorse à l’étiquette? «Généralement, personne dans la salle de bain n’a besoin de vous entendre vous et votre collègue ou amie parler de votre paie, de la nouvelle femme du patron ou de l’étrange éruption dont vos enfants ont été victimes cette semaine», note Sharon Schweitzer. Jason Danbury ajoute qu’il est toujours temps de discuter lorsque vous vous séchez les mains et sortez.

Contenu original Reader's Digest