Télétravail post pandémie: 41% des Québécois travaillent en mode hybride

Entre le 15 et le 24 août 2022, 41% des Québécois travaillaient en mode hybride, contre 31% des Canadiens. Une tendance nouvelle qui démontre que la pandémie a complètement changé la façon dont les Québécois abordent la façon de travailler.

Première expérience en télétravail.Vera Petrunina/Shutterstock

La pandémie a complètement bouleversé notre rapport au travail (et au télétravail!)

Employés et employeurs apprennent à s’adapter à de nouvelles réalités post pandémiques tout en ayant de nouvelles attentes en matière de flexibilité du lieu de travail.

En conséquence, Bureau en Gros s’est associé à Angus Reid pour questionner les employés de bureau et les décideurs principaux d’entreprises au Canada. Ces derniers souhaitaient mieux comprendre le nouveau paysage du secteur du travail à distance, hybride et au bureau post pandémie. Il s’agit de la première étude à tenir compte à la fois des employés et des employeurs.

Sans surprise, les conclusions de cette étude démontrent que la pandémie a complètement changé la vision des Québécois sur leur façon de travailler.

Le Rapport sur les tendances de l’avenir au travail note que les travailleurs à distance sont de loin les plus satisfaits de leur mode actuel de travail. Et ceux qui doivent se déplacer pour aller au bureau sont les moins satisfaits. Par contre, les employeurs n’en sont pas entièrement conscients: ils sous-estiment la satisfaction des travailleurs à distance et surestiment celle des travailleurs au bureau.

Télétravail, mode hybride ou retour au bureau

Au Québec, les employés travaillent davantage en mode hybride (41%) que le restant des Canadiens (31%). Les Québécois seraient aussi moins enclins à considérer un travail qui n’offre pas de flexibilité quant au lieu de travail ou au niveau de l’horaire.

La productivité étant une préoccupation: 50% des employés à distance/hybrides craignent d’être distraits et de perdre leur productivité en se rendant au bureau, ce que les employeurs sous-estiment beaucoup.

Les Québécois ont également une configuration de bureau à domicile mieux adaptée que le reste des Canadiens. 59% des travailleurs à distance ou hybrides du Québec ont un bureau à domicile réservé entièrement au travail contre 42% dans le reste du Canada. Si cela peut teinter les résultats, le quart des employés en télétravail ou en mode hybride post pandémie déclarent néanmoins que leur espace de travail est tout simplement inadéquat ou médiocre.

Pour consulter la méthodologie du sondage ainsi que les résultats complets, consultez le Rapport sur les tendances de l’avenir au travail.

Inscrivez-vous à l’infolettre de Sélection du Reader’s Digest. Et suivez-nous sur Facebook et Instagram!

Popular Videos