Share on Facebook

4 astuces pour réduire le coût du téléphone portable

Voici comment téléphoner à meilleur prix. 

1 / 4
ISTOCK

1. Faites vos devoirs

Avant de pouvoir économiser, il faut savoir ce qu’on dépense. Quand avez-vous épluché votre relevé mensuel pour la dernière fois ? Vérifiez donc si vous ne payez pas des services que vous n’utilisez jamais ou des frais excessifs. Mieux encore, suivez votre consommation sur le site web ou l’application téléphonique de votre fournisseur et modifiez votre forfait avant d’être surfacturé pour surabondance de textos ou de tweets.

2 / 4

2. Remontez la filière

En général, l’agent de première ligne ne peut proposer que la promotion du jour. Si elle ne vous convient pas, écoutez-le poliment, puis demandez à parler à son supérieur ou au service de fidélisation. Là on pourra vous proposer un rabais ou encore un volume de téléchargements et un nombre de minutes plus élevé au même prix. Le meilleur moment pour négocier ? Juste avant l’échéance de votre contrat. Vous maximiserez vos chances en évitant les menaces. « Contentez-vous de dire que vous étudiez toutes les possibilités », conseille Philip Passudetti, président de PassConsult, société montréalaise qui aide ses clients à négocier de meilleurs contrats de téléphonie mobile.

3 / 4

3. Groupez

Donnez-vous du poids en utilisant le même fournisseur pour différents services – câble, internet, téléphonie fixe et portable – et servez-vous-en comme levier de négociation. «N’hésitez pas à rappeler ce que vous payez chaque mois », dit Mohammed Halabi, fondateur de MyBillsAreHigh, société canadienne qui fait baisser les dépenses de télécommunications de ses clients.

4 / 4

4. Préparez vos déplacements à l’étranger

Vous allez aux États-Unis ? À moins que votre forfait ne couvre les textos et téléchargements hors réseau (comprendre : à l’extérieur du Canada), vous allez payer des frais d’itinérance. Avant de partir, renseignez-vous sur les forfaits voyage outre-frontière de votre fournisseur. Si vous allez outre-mer, sachez que l’itinérance internationale est hors de prix partout. Vous avez sans doute intérêt à faire débloquer votre appareil par votre fournisseur. Pourvu que votre contrat date de plus de 90 jours, il vous en coûtera de 35 $ à 50 $. Vous pourrez alors changer la carte SIM du téléphone. Inconvénient : le numéro changera lui aussi. Avantage : vous pourrez souscrire un forfait de téléphonie-téléchargement plus économique chez un fournisseur spécialisé comme le Torontois Brightroam ou auprès d’une société locale.