Share on Facebook

Engagez un conseiller financier et planifiez votre avenir financier

Planifier son avenir financier est une excellente démarche pour la santé de votre portefeuille. Si vous ne savez pas par où commencer, consulter un conseiller financier qualifié est certainement un premier pas dans la bonne direction.

1 / 5
Trouvez le conseiller financier qui vous convient. g-stockstudio/Shutterstock

Trouvez le conseiller financier qui répond le mieux à vos besoins

Au Québec, vous pouvez retrouver un conseiller financier, notamment en consultant le registre de l’Institut québécois de planification financière. Vous pourrez y faire une recherche par ville, région, ou selon vos besoins particuliers. Plusieurs banques offrent aussi à leurs membres et clients des services de consultation d’un conseiller ou planificateur financier. Au Québec, seule une personne autorisée à utiliser le titre de planificateur financier, qui détient un certificat délivré par l’Autorité ou qui est membre d’un ordre professionnel avec lequel l’Autorité a conclu une entente, peut utiliser le titre « Planificateur financier » ou l’acronyme « Plan. Fin. ».

Assurez votre sécurité financière en déjouant ces 5 pièges courants.

2 / 5
Conseiller financier : renseignez-vous sur son niveau d'expérience. Witthaya lOvE/Shutterstock

Vérifiez son niveau d’expertise


Lorsque vous aurez trouvé un conseiller ou planificateur financier avec lequel vous souhaitez travailler, interrogez-le d’abord sur son expérience et portez une attention particulière aux compétences et titres de ce dernier. Certains conseillers font suivre leur nom de lettres ou de titres professionnels. Par exemple, CFA correspond à la certification d’Analyste financier agréé. Profitez de l’occasion pour connaître le sens de ces sigles et comprendre comment les compétences de la personne pourraient vous être utiles. Ces titres sont généralement donnés aux membres d’une association ou d’une organisation.

Pour remplir votre déclaration de revenus, utilisez ces astuces de comptables.

3 / 5
Conseiller financier : renseignez-vous sur ses expériences passées.iStock/KUPICOO

Renseignez-vous sur son organisation


Demandez aux candidats plus de détails sur leur organisation ou communiquez avec celle-ci pour connaître le champ d’expertise de ces personnes. Vous pourrez ainsi savoir si elles possèdent une assurance responsabilité, si elles ont fait l’objet de plaintes et si leurs qualifications sont toujours valides.

Ce ne sont pas tous les conseillers qui ont des titres professionnels. Si tel est le cas, renseignez-vous sur la durée de leur expérience en affaires ainsi que la nature de celle-ci, sans oublier le nom des formations qu’ils ont suivies et qui pourraient servir vos intérêts.

Assurez-vous de connaitre ces 13 trucs que votre banquier ne vous dira jamais.

4 / 5
Conseiller financier : vérifiez s'il a déjà fait l'objet de plainte. WAYHOME studio/Shutterstock

Calculez le coût de l’embauche d’un conseiller financier


Renseignez-vous ensuite sur leurs honoraires, ce que bien peu de personnes font. En fait, l’industrie des services financiers est peut-être la seule dans laquelle les gens ne s’informent pas au préalable du coût des services qu’ils reçoivent. Il est pourtant très important de le faire, car des honoraires trop élevés qui s’accumulent durant des années peuvent devenir un fardeau majeur et gruger vos revenus et économies.

Économisez jusqu’à 20 000$ en une année avec ces astuces faciles.

5 / 5
Conseiller financier : demandez ses honoraires. NIKCOA/Shutterstock

Choisissez le mode de paiement


Les conseillers financiers peuvent être payés de plusieurs façons et suivant différentes modalités: commissions sur les produits vendus; tarifs horaires pour le travail effectué; versement d’un taux fixe annuel basé sur le volume d’actifs que vous investissez avec eux (par exemple, des honoraires équivalent à 1 % de la valeur de votre portefeuille). Il peut également s’agir d’une combinaison de tous ces éléments.

Assurez-vous de demander aux conseillers le mode de paiement qu’ils privilégient ainsi qu’une estimation de leurs honoraires annuels et la nature des services que vous recevrez en échange. C’est surtout avec cette dernière question que vous pourrez mieux évaluer le niveau de valeur ajoutée que représente ce conseiller pour vos affaires.

Vous ne savez pas comment parler d’argent à votre partenaire? Voici 7 bonnes façons d’aborder le sujet!

Contenu original Best Health Canada