Share on Facebook

Épargner correctement dans le but de planifier sa retraite

Épargner en vue de planifier sa retraite ou l’achat d’une maison, des études des enfants ou simplement des imprévus, ça se planifie. Avec un taux de chômage qui franchissait la barre des 17% en mai 2020 au Québec, l’insécurité financière affecte de nombreuses personnes. Voici les principes de base qu’il faut connaitre sur l’épargne afin d’être bien outillé pour mettre de l’argent de côté.

1 / 6
Épargner correctement dans le but de planifier sa retraite.goodluz/Shutterstock

Investir dès ses premiers revenus

Dès sa première source de revenus, il est préférable d’investir au moins dans un fonds de réserve, comme un CELI. Ce dernier permettra, combiné à un REER, d’obtenir une mise de fonds intéressante pour l’achat d’une première propriété ou d’avoir des liquidités en cas d’imprévus, comme la perte d’un emploi.

Plus votre revenu est élevé, plus une contribution au REER est profitable – votre revenu personnel doit atteindre environ 40 000$ pour que le REER soit plus intéressant que le CELI. Certaines personnes – qui ont de bons revenus – se servent du CELI pour mettre de l’argent à l’abri de l’impôt après avoir cotisé au maximum à leur REER. Sinon, depuis sa création en 2009, le CELI remplace généralement le compte d’épargne traditionnel en vue d’économiser pour tout projet à court, moyen ou long terme. Il est recommandé d’avoir un fonds de réserve dans un CELI pouvant couvrir de trois à six mois de dépenses, afin de faire face aux imprévus sans s’endetter.

En fonction de vos objectifs à court et à long terme, le CELI et le REER ne sont pas profitables à tous. Assurez-vous de faire le bon choix entre ces deux régimes d’épargne.

2 / 6
Arnaque : la voyante exigeait toujours plus d'argent. Vergani Fotografia / Shutterstock

Quels régimes d’épargne choisir?


Le REEE est un incontournable pour tous les parents, puisque tous les dépôts, jusqu’à un maximum annuel de 2500$ par enfant, offrent un bonus gouvernemental de 30%! À cela s’ajoutent des bons d’études et quelques autres montants selon votre situation familiale. Difficile de s’en passer!

Il y a également le RVER (le régime volontaire d’épargne-retraite), nouvellement instauré au sein des entreprises qui comptent plus de cinq employés et qui n’ont pas déjà un plan d’épargne REER ou CELI avec prélèvement à la source. Il est encore peu populaire parce que sa contribution est volontaire et nécessite donc une volonté particulière d’épargne. Le RVER peut toutefois être un bon outil pour se constituer un coussin financier.

N’hésitez pas à compléter ces informations avec ces astuces pour préparer votre retraite.

3 / 6
Augmenter les sommes à épargner pour planifier sa retraite.Freedomz/Shutterstock

Augmenter les sommes à épargner


Il n’est jamais trop tard pour épargner! Si vous attendez trop, vous devrez simplement mettre les bouchées doubles! N’hésitez pas à consulter un professionnel qui vous aidera à établir un plan d’épargne et à le respecter.

Vous devriez augmenter les sommes à épargner en fonction de vos augmentations de salaire ou revoir les montants à la hausse pour minimalement suivre l’inflation.

Renseignez-vous sur les choses à faire maintenant pour prendre votre retraite le plus tôt possible!

4 / 6
Retraite des milléniaux : commencez à épargner tôt.4 PM production / Shutterstock

Prêt pour la retraite


Près de 84% des Canadiens âgés de 25 à 64 ans se disent en bonne voie d’être «financièrement préparés» pour leurs vieux jours, selon un rapport publié en juin 2020 par l’Institut sur la retraite et l’épargne. Ce dernier constate que les ménages à moindre revenu semblent aussi généralement très bien préparés. En effet, selon ce rapport, plus de 90% des Canadiens ayant un revenu sous la médiane sont considérés comme prêts pour la retraite.
(La médiane correspond au salaire situé au centre de tous les salaires des participants. C’est le salaire qui permet de couper l’ensemble des valeurs en deux parties égales.)

Les ménages les plus à risque d’avoir des difficultés sont ceux ayant un revenu plus élevé que la médiane. Ne disposant pas toujours de compte d’épargne ni de régime de pension agréé (RPA), ce statut les rend plus à risque lors d’imprévus.

Essayez ces trucs de comptable qui vont vous faciliter la vie!

5 / 6
Un nouveau calculateur pour planifier sa retraite.pattarawat/Shutterstock

Nouveau calculateur


Ce même rapport présente également un nouveau calculateur de préparation à la retraite, qui prend notamment en compte les caractéristiques des membres du ménage, les soldes de leurs actifs et de leurs dettes. Il permet ensuite une modélisation des revenus de l’ensemble du ménage et offre la capacité de réaliser des projections en matière de stratégies d’épargne et de paiements des dettes. Ce calculateur sera bientôt mis à disposition du grand public.

Inspirez-vous des habitudes financières des gens qui ne sont pas endettés.

6 / 6
Des prix changeants selon les endroitsDenis Roger / Shutterstock

Intérêts de placements


Enfin, le rapport de l’Institut sur la retraite et l’épargne stipule que les intérêts encourus sur vos placements ont des répercussions limitées sur la préparation à la retraite. À l’inverse, convertir le patrimoine immobilier en rentes (autrement dit, louer ou sous-louer sa demeure) au moment de quitter la vie active aura une influence bien plus significative, bien qu’il faille tenir compte du prix du loyer pour une habitation de même taille. L’Institut conseille alors d’opter pour un logement beaucoup plus petit, ce qui augmentera significativement la marge de manœuvre de ces ménages.

Posez-vous les bonnes questions avant d’acheter votre première maison.