13 trucs de comptable pour vous faciliter la vie

Vous pouvez faire votre déclaration de revenus vous-même ou vous pouvez passer par un comptable, peu importe. Voici toutefois 13 choses que vous devez savoir pour vous faciliter la vie.

1 / 13
La Sainte Trinité des remboursements rapidesESB Professional/Shutterstock

La Sainte Trinité des remboursements rapides

  • Remplir sa déclaration tôt ;
  • en ligne ;
  • opter pour le dépôt direct.

Le délai peut alors être ramené à une huitaine de jours ouvrables.

2 / 13
Cadeaux et récompensesDrpixel/Shutterstock

Cadeaux et récompenses

Avez-vous gagné un lot d’un tirage au travail ou avez-vous reçu des cadeaux ou des récompenses de votre employeur ? Si la valeur dépasse 500 $ par année, c’est imposable. Une exception : un programme pour grands voyageurs ou des points de fidélité quand vous payez avec votre propre carte de crédit le déplacement d’affaires – à moins qu’ils n’aient été convertis en argent.

3 / 13
Attention aux retardsDamir Khabirov/Shutterstock

Attention aux retards…

Remplir sa déclaration en retard ne nuira pas à votre cote de crédit, mais peut entraîner des pénalités et des intérêts qui gonflent l'impôt à payer. Faute de recevoir votre contribution, l’Agence du revenu du Canada (ARC) peut saisir votre salaire ou même obtenir d’un tribunal l’autorisation de saisir vos biens.

4 / 13
Faire sa déclaration soi-mêmeAfrica Studio/Shutterstock

Faire sa déclaration soi-même

Faites votre déclaration même si vous êtes incapable de rembourser. Le défaut de paiement est pénalisé, mais moins lourdement que la non-déclaration. Et pas de panique : vous pouvez négocier des modalités de paiement si vous prouvez que vous n'en avez pas les moyens. On peut aussi vous faire grâce de la pénalité et des intérêts si vos problèmes financiers tiennent à des circonstances indépendantes de votre volonté, comme une maladie ou un licenciement.

5 / 13
Obtenir de l’aidePhotographee.eu/Shutterstock

Obtenir de l’aide

Si votre revenu est modeste – moins de 30 000 $ par année pour une personne seule, de 40 000 $ pour un couple – et que votre situation financière est assez simple, des bénévoles peuvent vous aider à préparer votre déclaration en ligne. Ce service gratuit est offert d’ordinaire en mars et en avril dans des centres communautaires. Consultez Canada.ca pour de plus amples renseignements.

6 / 13
Détailler mais pas tropGajus/Shutterstock

Détailler… mais pas trop!

Détailler vos déductions peut vous valoir un remboursement plus important, mais attention : s’il y en a trop, le risque d'être contrôlé augmente.

7 / 13
Des déductions qui attirent l’attentionpatpitchaya/Shutterstock

Des déductions qui attirent l’attention

Un grand nombre de déductions d’ordre professionnel risque d’attirer l’attention. La meilleure parade : une comptabilité précise. Si vous utilisez votre voiture dans le cadre de votre travail, Odotrack, une aps québécoise, tiendra le compte des kilomètres parcourus. Des applications comme Foreceipt photographient vos reçus et comptabilisent vos dépenses par balayage de votre boîte de réception.

8 / 13
Conserver ses reçus… au cas oùAfrica Studio/Shutterstock

Conserver ses reçus… au cas où

Conserver ces reçus (pendant six ans), c’est capital, précise Shannon Mathieu, comptable agréée chez Whitehaven Accountants, en Ontario. « On s’imagine que les relevés de carte de crédit ou de banque suffisent, mais l’ARC ne les accepte pas, explique-t-elle, car ils n’indiquent pas les achats. »

9 / 13
Des déductions qui rapportentstockyimages/Shutterstock

Des déductions qui rapportent

Vous négligez peut-être certaines déductions qui vous rapporteraient des centaines de dollars. Les frais médicaux – y compris les médicaments d’ordonnance et les visites chez le dentiste – sont déductibles dès lors qu’ils dépassent 2237 $ ou 3 % du revenu.

10 / 13
Héberger un parentPhovoir/Shutterstock

Héberger un parent

Un parent âgé habite chez vous ? Même s’il est en bonne santé, vous avez droit à la déduction accordée aux aidants naturels s’il a plus de 65 ans et que son revenu annuel est inférieur à 22 728 $.

11 / 13
Attribution d’une renteShutterstock

Attribution d’une rente

Si vous touchez une rente, vous pouvez attribuer jusqu’à la moitié du montant admissible à votre conjointe ou conjoint afin de réduire votre charge fiscale.

12 / 13
Éviter d’arrondirAndrey_Popov/Shutterstock

Éviter d’arrondir

Pour éviter un contrôle, n’arrondissez pas. L’ARC pourrait en conclure que vous avez estimé vos dépenses au lieu de les calculer.

13 / 13
ConvocationJulian Rovagnati/Shutterstock

Convocation

Si on vous convoque (hélas !), faites-vous accompagner par un comptable ou un avocat. 
« Un professionnel peut répondre en votre nom, insiste Mme Mathieu, et présenter la documentation et les références qu’il faut pour vous éviter une réévaluation de la cotisation ou un contrôle en profondeur. »

 

Tiré du magazine Sélection du Reader’s Digest, avril 2018

Vous aimerez aussi :

Impôts: 6 conseils pour affronter une vérification

Impôt 2017 : où obtenir de l’aide?

Les impôts à l'heure de la retraite