Couple: 7 bonnes façons de parler d’argent

Parler d’argent n’est pas toujours facile. Mais pour que des sujets comme l’épargne, les dépenses, le budget, vos finances personnelles ou vos habitudes de consommation ne vous fassent plus peur, nous avons répertorié 7 bonnes façons de parler argent. Petit traité de communication financière.

1 / 7
 Identifiez la valeur réelle de l’argent dans votre vieDe rangizzz / Shutterstock

Identifiez la valeur réelle de l’argent dans votre vie

Avant de discuter de finances, de dépenses et de budget avec d’autres (conjoint, enfant, parent, entourage, etc.), vous devez savoir la valeur et l’importance de l’argent dans votre vie. Quel mot pourrait être associé à argent pour vous? Liberté? Contrainte? Peur? Vous devez savoir aussi à quoi vous sert votre argent (et pas seulement sur le plan de dépenses): est-ce que l’argent vous rassure, vous effraie, vous stimule ou vous donne confiance? Cette réflexion personnelle vous aide à vous positionner et à faire ressortir les valeurs qui vous importent. Du même coup, vous aurez une idée plus claire de votre vision et pourrez l’exprimer plus aisément aux autres.

L'argent fait partie des sujets fréquents de dispute dans un couple!

2 / 7
Informez-vous aodaodaodaod / Shutterstock

Informez-vous

Pour pouvoir parler d’argent, vous devez parfaire vos connaissances financières. Nul besoin de retourner sur les bancs d’école pour aiguiser votre savoir financier, commencez par un peu de lecture, chaque jour, sur l’argent, la consommation, l’épargne ou la gestion. Allez-y par petit pas et n’attaquez pas un livre complexe sur un sujet touffu. Apprivoisez cette nouvelle matière tranquillement. Parfois, certains regroupements offrent des formations sur les finances personnelles. Voilà une bonne façon de vous familiariser en douceur. Plus vous en apprenez, plus vous prenez confiance en vous, plus vous aurez envie de parler positivement d’argent.

Assurez-vous d'éviter d'avoir l'une de ces attitudes déplacées quand vous parlez d’argent.

3 / 7
Brisez le tabou et parlez argent en coupleWAYHOME studio / Shutterstock

Brisez le tabou et parlez argent en couple

En couple, parler d’argent serait plus tabou que parler de sexe! Pourtant, si vous voulez que votre relation amoureuse soit harmonieuse, vous devez aborder le sujet de l’argent assez rapidement. Ne laissez pas les cachoteries et les non-dits s’installer. Vos visions personnelles doivent s’accorder dans un compromis commun. Si vous vous sentez perdus dans cette démarche, consultez le livre L’amour et l’argent — Guide de survie en 60 questions des auteures Hélène Belleau et Delphine Lobet.

Il n'est pas toujours facile de parler d'argent, amis c'est l'un des sujets importants à discuter avec vos proches.

4 / 7
Trouvez le bon momentDe Syda Productions / Shutterstock

Trouvez le bon moment

Non, vous ne pouvez pas parler d’argent n’importe quand. Et ce n’est pas parce que vous êtes prêt que votre partenaire de discussion l’est aussi. Évitez d’aborder de sérieux enjeux quand vous êtes serré dans votre horaire. Il n’y a rien de pire que de prendre des décisions rapidement sans y avoir réfléchi. Les questions d’argent méritent une attention particulière. En choisissant le bon moment, vous avez plus de chance d’avoir une discussion constructive.

Adoptez la bonne attitude quand vous parlez d'argent!

5 / 7
Ne vous éparpillez pasESB Professional / Shutterstock

Ne vous éparpillez pas

Quand vous parlez sérieusement argent avec un proche, vous devez cibler votre sujet et éviter de vous éparpiller. Soyez clair dans vos intentions et réglez un truc à la fois. Dans toute discussion, mais principalement quand vous parlez argent, écoutez le point de vue de l’autre et respectez qu’il ait une vision différente. N’essayez pas de trouver immédiatement une solution à un problème rencontré. Faire des compromis ou trouver un accord peut nécessiter du temps et de la réflexion chacun de votre côté. En abordant un sujet à la fois, vous arriverez à voir plus positivement l’argent au lieu de le voir que comme une source de discorde.

6 / 7
Entourez-vousESB Professional / Shutterstock

Entourez-vous

Ne naviguez pas seul dans l’univers financier. En plus de vous informer par des lectures et de courtes formations, vous devriez consulter un conseiller financier. Ce dernier pourra vous évaluer avec un œil aiguisé votre situation financière, vous aider à faire des choix qui respecteront vos valeurs, vous guider à travers les diverses possibilités et vous donner des conseils avisés. Si après une rencontre avec un conseiller, vous ne vous sentez pas complètement à l’aise, n’hésitez pas à aller en voir un autre. Vous devez choisir quelqu’un avec qui vous vous sentez en confiance. Consultez le document Choisir un conseiller financier de l’Agence de consommation en matière financière du Canada qui pourra vous aider dans cette démarche.

Faites attention à ces 15 habitudes de dépense que les experts en finances détestent.

7 / 7
Changez de perspectiveLuis Molinero / Shutterstock

Changez de perspective

Vous entendez souvent que l’argent ne fait pas le bonheur, mais vous doutez. En fait, cet adage peut parfois contenir des traces de vérité… à moins que vous changiez de perspective et que vous croyiez plutôt que c’est le bonheur qui attire l’argent? Oh! Si cette nouvelle façon d’aborder l’argent vous intrigue, lisez le guide Conjuguez argent et bonheur en 4 semaines de Leanne Jacobs. Cette coach de vie souhaite insuffler une nouvelle façon de concevoir votre situation financière. Parfois, il suffit aussi de changer votre regard sur un sujet pour vous sentir davantage à l’aise. Qui sait si la méthode Beautiful Money qu’elle préconise pourrait vous convenir? Du moins, vous pourrez aborder positivement plusieurs questions concernant votre situation financière tout en vous sentant pleinement acteur de tous ces changements.

Renseignez-vous sur les habitudes financières des gens qui ne sont pas endettés.

Tiré des livres: 

Conjuguez argent et bonheur en 4 semaines: la méthode beautiful money, de Leanne Jacobs.

L'amour et l'argent: Guide de survie en 60 questions, de Delphine Lobet et Hélène Belleau.