Share on Facebook

Les 6 meilleurs aliments enrichis et fonctionnels pour la santé

Découvrez les 6 meilleurs aliments enrichis que vous pouvez intégrer dans votre alimentation pour renforcer votre santé.

1 / 8
Les meilleurs aliments enrichis et fonctionnels pour votre santé.Shutterstock

Les meilleurs aliments enrichis et fonctionnels pour votre santé

Les aliments enrichis et les aliments fonctionnels connaissent une popularité croissante. Les premiers apportent un supplément de vitamines ou de minéraux ; les seconds pourraient aider à prévenir des maladies. Leurs principaux bienfaits? Fournir davantage de nutriments essentiels parfois déficitaires dans l’alimentation. Parmi ces nutriments, on retrouve notamment le calcium, la vitamine D et les acides gras oméga-3. Voici comment mieux distinguer les aliments enrichis des aliments fonctionnels:

▪Les aliments enrichis sont ceux auxquels on a ajouté des vitamines et/ou des minéraux, de sorte que chaque portion fournisse un pourcentage significatif de l’apport journalier recommandé.

▪Les aliments dits fonctionnels (ou alicaments) sont conçus pour que leurs effets bénéfiques sur la santé soient supérieurs à ceux des aliments traditionnels.

▪Cela dit, certains aliments enrichis peuvent être considérés comme des aliments fonctionnels. Parmi ces aliments fonctionnels, on compte le sel iodé qui protège contre une déficience en iode, cause de dysfonctionnement thyroïdien.

▪Parmi les aliments fonctionnels, on retrouve des laits fermentés avec des bactéries particulières, des huiles végétales composées et des margarines végétales enrichies en phytostérols.

N’hésitez pas à inclure les aliments qui figurent dans les pages suivantes dans votre cuisine !

2 / 8
Les meilleurs aliments enrichis et fonctionnels.Shutterstock

Aliments enrichis et fonctionnels : vers une alimentation qui soigne?

Les aliments fonctionnels pourraient aider à mieux prévenir ou à traiter certaines maladies, grâce, par exemple, à des bactéries bénéfiques utilisées pour remédier aux problèmes intestinaux et améliorer l’immunité ; ou encore à l’aide d’acides gras essentiels ou des phytostérols destinés à faire baisser le taux de cholestérol.

Les aliments fonctionnels étant toutefois considérés comme des aliments et non comme des médicaments, la loi interdit de mentionner sur les étiquettes leurs propriétés préventives ou curatives, sauf si celles-ci ont été prouvées de façon scientifique et irréfutable.

UNE CONSOMMATION RÉGULIÈRE
Ces aliments doivent toutefois être consommés régulièrement pour être efficaces, d’autant plus qu’ils ne constituent qu’une petite fraction de l’alimentation et que les enrichissements sont parfois faits à petites doses.

Voici les 6 meilleurs aliments enrichis et fonctionnels que vous pourrez intégrer dans votre alimentation pour renforcer votre santé.

3 / 8
Parmi meilleurs aliments enrichis et fonctionnels, les probiotiques et prébiotiques.Shutterstock

1. Les probiotiques et prébiotiques

L’intestin renferme des milliards de bactéries aux rôles essentiels : bon fonctionnement digestif, régulation du cholestérol, processus immunitaires, protection contre les substances cancérogènes présentes dans le côlon, synthèse de certaines vitamines.

Les probiotiques, ou bonnes bactéries, s’opposent à la colonisation des bactéries pathogènes dans l’intestin. La présence des mauvaises bactéries peut s’expliquer notamment par le stress, la prise de certains médicaments comme les antibiotiques, ou encore déséquilibres alimentaires.

En ce sens, l’équilibre de la flore intestinale peut notamment être amélioré par la prise de probiotiques, aliments fonctionnels courants. Les probiotiques se présentent essentiellement sous la forme de yaourts et de boissons lactées, comme le Yakult ou l’Actimel, ensemencés avec des bifidobactéries (bifidus) et des lactobacilles (acidophilus) vivants. Pour être pleinement efficaces, ils toutefois être ingérés chaque jour afin que leurs bienfaits sur la flore intestinale ne soient pas interrompus.

Quelle distinction entre probiotiques et prébiotiques?

Les prébiotiques, utiles au bon fonctionnement de l’intestin, sont des glucides dont se nourrissent les probiotiques, ou bonnes bactéries. Les prébiotiques traversent la première partie du système digestif sans être digérés et parviennent intacts jusqu’au gros intestin. Ils sont alors utilisés comme nutriments par les bactéries, y compris celles qui proviennent des probiotiques, ce qui permet aux « bonnes » bactéries d’être encore plus bénéfiques pour l’organisme.

4 / 8
Parmi les aliments riches en phytoœstrogènes, on retrouve le soya et les graines de lin.Shutterstock

2. Les phytoœstrogènes

Les isoflavones sont parmi les plus actifs des phytoœstrogènes que l’on retrouve dans les aliments. En quantités suffisantes, ces derniers pourraient diminuer les risques de maladies coronariennes et de certains cancers, notamment le cancer du sein, de la prostate et de l’intestin. Ils contribueraient aussi à réduire les symptômes de la ménopause et les risques d’ostéoporose. Parmi les aliments les plus riches en phytoœstrogènes, on compte les graines de lin et le soya.

5 / 8
Des aliments fonctionnels comptant du phytostérol. Shutterstock

3. Les phytostérols

Substances chimiques d’origine végétale ayant une structure similaire à celle du cholestérol, les phytostérols ne sont pas assimilés par l’intestin, mais réduisent l’absorption du cholestérol présent dans la nourriture et dans la bile libérée par le foie. En abaissant le taux de cholestérol dans le sang, les phytostérols diminuent les risques de maladies cardiovasculaires, ce qui explique qu’ils soient introduits dans des margarines vendues en tant qu’aliments fonctionnels (qui doivent être consommés en quantité suffisante chaque jour pour produire les bienfaits souhaités). Parmi les sources de phytostérols, on compte l’huile d’olive et les noix de macadam.

6 / 8
Parmi les sources d'acide folique, on retrouve les fèves, l'avocat et les légumes vert foncé. Shutterstock

4. L’acide folique

Un déficit en acide folique (ou folates) pourrait avoir une incidence sur le cancer du côlon ou la maladie d’Alzheimer et augmenter les risques de maladies cardio-vasculaires en élevant le taux sanguin d’homocystéine. Dans les pays anglo-saxons, le pain et les céréales sont couramment enrichis en acide folique dans le but de diminuer la fréquence de ces maladies, mais aussi afin de prévenir le spina-bifida chez le fœtus (malformation relativement fréquente dans certaines régions de Grande-Bretagne). Parmi les sources d’acide folique, on compte les fèves, l’avocat et les légumes vert foncé.

7 / 8
Consommez des aliments enrichis en oméga-3 si vous ne consommez pas assez d'aliments riches en oméga-3.Shutterstock

5. Les huiles de poisson

Les huiles de poisson contenant des acides gras essentiels (AGE) oméga-3 réduisent l’incidence des maladies cardio-vasculaires et les risques de décès dus à une crise cardiaque. Pourtant, les apports en AGE oméga-3 sont encore très inférieurs aux apports recommandés. Depuis plusieurs années, des pâtes, des œufs, de la margarine et du pain enrichis en oméga-3 sont commercialisés en France. Toutefois, il faut porter une attention particulière à la quantité d’oméga-3 dans ces aliments pour s’assurer d’en tirer les bienfaits. Si vous ne consommez pas d’aliments riches en oméga-3 sur une base régulière, notamment les poissons gras, des suppléments en oméga-3 sont également disponibles.

8 / 8
Plusieurs aliments sont désormais enrichis de calcium, vitamine D et magnésium pour des os en bonne santé. Shutterstock

6. Les meilleurs aliments enrichis de calcium, magnésium et vitamine D pour des os en santé

Le calcium, le magnésium et la vitamine D sont indispensables à la santé des os. On trouve désormais dans le commerce du lait et des yaourts enrichis en vitamine D. On retrouve également du jus d’orange, des barres de céréales et des boissons chocolatées additionnés de calcium et de magnésium.

 

Vous aimerez aussi: