Share on Facebook

11 bienfaits de la poire sur votre santé

La poire est un fruit à très haute densité nutritive et aux multiples bienfaits. Elle est riche en eau, en fibres, en minéraux (potassium, calcium et magnésium), en vitamines (A, B, C et E) et en antioxydants (flavonoïdes et acides phénoliques).

Des poires ConcordeMIKE POWLES/GETTY IMAGES

La poire est riche en fibres

La chair d’une poire est si lisse qu’elle masque sa teneur en fibres. Un fruit de taille moyenne en procure 5 grammes, soit 20% de l’apport journalier recommandé. Parmi ceux-ci, trois sont de fibres solubles, notamment de la pectine qui abaisse le taux de LDL, ou «mauvais» cholestérol, et calme le système digestif. Les fibres combattent également la constipation en motivant les transits paresseux.

Puisque c’est la peau de la poire qui est la plus riche en fibres, il ne faut surtout pas la peler. Jetez un œil aux 13 autres fruits qui ne doivent pas non plus être épluchés.

Des poires Anjou rougesDEB PERRY/GETTY IMAGES

La poire réduit le risque de diabète

Selon une étude publiée dans The American Journal of Clinical Nutrition et menée auprès de plus de 200 000 Américains, une consommation plus élevée de fruits riches en anthocyanines – particulièrement la poire, la pomme et le bleuet – est associée à un risque plus faible de souffrir du diabète de type 2. Comme l’indice glycémique de la poire est faible, ce fruit contribue à stabiliser la glycémie. La poire fait partie de notre palmarès des aliments contre le diabète.

Des poires rouges Crimson KennStilger47/SHUTTERSTOCK

La poire améliore le système immunitaire

Selon une étude de l’Université de l’Illinois, la fibre soluble stimule le système immunitaire: des souris à qui on en administrait dans leur nourriture sont devenues moins malades. Elles ont également récupéré plus vite que leurs congénères nourries de fibres non solubles. Ce qui ne veut pas dire que le second type de fibres, celui de la peau des poires, soit mauvais – c’est lui qui active la digestion et le transit intestinal. Environ deux tiers des fibres contenues dans la poire sont des fibres insolubles. (Voici 8 autres bonnes raisons de manger plus de fibres.)

Les poires peuvent améliorer votre transit intestinal.NELEA33/SHUTTERSTOCK

La poire protège des maladies cardiovasculaires

Les fibres ne font pas qu’assurer la régularité intestinale. Les résultats d’une étude publiée dans Stroke, le journal de l’American Heart Association, indiquent que le risque de subir un premier AVC diminue de 7% par tranche additionnelle de 7g de fibres. Une grosse poire en renferme 6g et, du fait de sa taille, une poire asiatique en fournit 10g.

Une étude a révélé que la consommation de fruits aurait des effets variables sur la capacité antioxydante et sur les lipides sanguins selon nos habitudes de vie. En effet, la consommation quotidienne de fruits (une poire, une pomme et 200ml de jus d’orange), augmente particulièrement la capacité antioxydante chez les non-fumeurs. Chez les fumeurs, les chercheurs ont surtout observé une diminution des lipides sanguins.

La poire renferme de nombreux antioxydants comme le carotène, la vitamine E, et des flavonoïdes. D’un point de vue micronutriments, la poire est une excellente source de vitamine C (10% des apports conseillés), de vitamine K et de cuivre.

Grâce à ses propriétés antioxydantes, la poire pourrait favoriser la diminution des troubles cardiaques. Selon une étude publiée dans la revue Stroke, en 2011, la consommation de poires aurait un impact sur les accidents cardiovasculaires cérébraux. Chez les gros consommateurs de poires, le risque d’avoir un accident cardiovasculaire était réduit de 52%.

Le potassium contenu dans une poire favorise aussi le bon fonctionnement du rythme cardiaque et des contractions musculaires (notamment celles du coeur).

Voici 11 symptômes à prendre au sérieux à propos des maladies cardiovasculaires.

Des poires brunes asiatiquesLUCA MARCHI / EYEEM/GETTY IMAGES

La poire ralentit le vieillissement prématuré de la peau

Vous voulez une autre raison de manger la peau de la poire? En mûrissant, elle se charge (comme celle de la pomme) de substances qui décomposent les radicaux libres. Des chercheurs de l’université autrichienne d’Innsbruck ont découvert que la chlorophylle de la peau et de la chair sous-jacente (qui donne leur couleur aux poires vertes) se transforme graduellement en une série d’antioxydants actifs. Ces même antioxydants, couplés à la vitamine E permettent de motiver le renouvellement cellulaire et de prévenir les effets du vieillissement cutané. (Ces 12 raisons expliquent le vieillissement accéléré du corps en hiver.)

Comme le melon d’eau, la poire est un fruit très riche en eau. Constituée en moyenne 85% d’eau, elle permet une bonne hydratation de l’organisme. La poire est également composée de nombreux oligo-éléments et de minéraux qui sont dissous par cette forte teneur en eau.
Une poire moyenne apporte près de 10% des apports journaliers recommandés en acide folique (vitamine B9), utile aux femmes enceintes, afin de diminuer les risques de défaut du tube neural chez le futur bébé.

Pommes et poires font partie des aliments brûleurs de graisse.EVGENY KARANDAEV/SHUTTERSTOCK

La poire combat la fatigue

La poire, composée majoritairement d’eau, de glucides et de fibres, contribue à favoriser la satiété et apporte de l’énergie rapidement assimilable par l’organisme. La poire bénéficie d’une faible valeur énergétique, mais d’une grande valeur nutritionnelle (environ 57 kcal pour 100g). Enfin, elle facilite l’absorption du fer requis pour fabriquer les globules rouges.

Toujours fatigué? 13 raisons médicales qui expliquent pourquoi.

Les poiresAll for you friend/Shutterstock

La poire aide à la mémorisation

Une poire moyenne contient 15% du cuivre dont votre système nerveux a besoin chaque jour. Les ions de cuivre agissent sur des neurotransmetteurs impliqués dans le fonctionnement des synapses – zones de contact entre les neurones. Or, notre aptitude à apprendre et à mémoriser dépend de la robustesse des transmissions neuronales, nous révèle une recherche effectuée à l’École de médecine de l’université Washington du Missouri.

Vous devriez peut-être consulter un médecin si ces pannes de mémoire vous arrivent souvent.

Maigrir sans se priver c'est possible en consommant des poires.Nitr/Shutterstock

La poire diminue les risques de cancer

Grignotez une poire de taille moyenne l’après-midi, et vous procurerez à votre organisme 8% de sa dose quotidienne de vitamine K – un facteur coagulant essentiel. Des chercheurs de la clinique Mayo du Minnesota ont constaté que le risque de lymphome non hodgkinien, un cancer du système immunitaire, était inférieur de quelque 45% chez les consommateurs de poires.

La poire est riche en fibres, qui contribuent à lier une bonne partie des acides biliaires secondaires. En excès, ces composés présents dans les intestins peuvent accroître le risque de souffrir du cancer colorectal et de divers autres problèmes intestinaux. De plus, la poire – de même que certains autres fruits – pourrait réduire le risque de souffrir du cancer de l’estomac.

La poire est une bonne source de vitamine C, antioxydant qui protège les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres. On ne s’étonnera donc pas que dans L’Odyssée, Homère l’ait qualifiée de «cadeau des dieux».
La poire fait partie des fruits à manger sur le pouce. Découvrez les autres collations de notre liste afin d’avoir de parfaites grignotines au boulot.

Des poires BartlettSCOTT FARRELL/GETTY IMAGES

La poire aide à renforcer les os et les dents

Le calcium et le phosphore dans la poire apportent de nombreux bienfaits à la santé des dents et des os. La poire contient aussi du bore, un minéral qui retient le calcium. Cet oligo-élément favorise le métabolisme du calcium par l’organisme.

Des poires Forellebarmalini/SHUTTERSTOCK

La poire facilite l’élimination de l’acide urique

Le potassium est le minéral le plus important que l’on retrouve dans la poire, avec 130 mg/100 g. Ce fruit fournit aussi des tanins. L’association du potassium et des tanins favorise l’élimination de l’acide urique dans les urines, sa surproduction étant à l’origine de la crise de goutte ou de pierres aux reins. Grâce à ses vertus diurétiques, la poire permet aussi de calmer les douleurs liées aux infections urinaires.

Enfin, cette association potassium-tanin permettrait aussi d’atténuer les rhumatismes et l’arthrite.

Des poires ComiceABERRATION FILMS LTD/SCIENCE PHOTO LIBRARY/GETTY IMAGES

Les poires sont permises pendant les régimes!

La poire fait partie des fruits modérément énergétiques. Ses calories lui viennent essentiellement des glucides qu’elle contient et sa teneur en sucre et en calories varie en fonction des variétés, des conditions climatiques et de leur maturité.
La poire permet aussi de limiter l’absorption de graisses lors des repas et elle permet de réduire les lipides sanguins, néfastes pour le système cardiovasculaire.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir de l’information fiable sur la santé! Et suivez-nous sur Facebook et Instagram!