Share on Facebook

5 bienfaits des bleuets sur votre santé

Il faut être au Québec quand ces puissantes petites baies sont prêtes à manger. Voyez à quel point les bleuets peuvent être bons pour votre santé!

1 / 5

1. Les bleuets combattent la maladie.

Des chercheurs du Centre de nutrition pour enfants de l’Arkansas rattaché au ministère de l’Agriculture des États-Unis (U.S. Department of Agriculture’s Arkansas Children’s Nutrition Center) ont étudié plus de 100 aliments d’usage courant. Ils ont découvert que parmi les fruits, les bleuets sauvages et cultivés étaient ceux qui offraient la plus importante teneur en antioxydants (ils ne sont surpassés que par les petits haricots rouges). Les antioxydants combattent dans notre organisme les radicaux libres vecteurs de maladies.

2 / 5

2. Les bleuets réduisent la graisse abdominale.

Le Centre cardiovasculaire de l’Université du Michigan (Michigan Cardiovascular Center) a également mené des recherches sur les bleuets. Les scientifiques ont réussi à montrer que les rats, nourris de bleuets déshydratés par congélation et pulvérisés, dans le cadre d’un régime comportant soit beaucoup, soit peu de lipides, avaient moins de graisse abdominale, moins de triglycérides (acides gras dans le sang) et moins de cholestérol que les rats qui ne recevaient pas de poudre de bleuets. Les chercheurs ont découvert qu’une ingestion de bleuets agissait sur les gènes liés à la combustion et au stockage des matières grasses.

3 / 5

3. Les bleuets préviennent l’hypertension.

Une étude de l’American Journal of Clinical Nutrition a montré que les anthocyanes-pigments bleu-rouge trouvés dans les bleuets-protègent contre l’hypertension. Sur une période de 14 ans, le projet de recherche a examiné environ 134 000 femmes et 23 000 hommes. Ceux qui consommaient plus de 125 ml (½ tasse) de bleuets par semaine réduisaient de 10 % leur risque de souffrir d’hypertension par rapport aux individus qui n’en mangeaient pas.

4 / 5

4. Les bleuets entretiennent l’acuité cérébrale.

Les anthocyanes ont également été associés à une augmentation des signaux émis par les neurones des centres cérébraux. Une petite étude faite au centre de formation en santé de l’Université de Cincinnati (University of Cincinnati Academic Health Center) s’est penchée sur les effets d’une consommation quotidienne de jus de bleuets sauvages sur des adultes d’un certain âge qui se plaignaient de leur mémoire. Douze semaines plus tard, on avait constaté chez les participants une amélioration de la fonction mémorielle.

5 / 5

5. Les bleuets réduisent les risques d’un cancer du côlon.

Les résultats d’une étude publiée en 2010 dans la revue Carcinogenesis a montré que le ptérostilbène, un composé des bleuets, pourrait constituer une protection contre le cancer du côlon-deuxième cause de mortalité chez les Canadiens (après le cancer du poumon). Les chercheurs attachés à l’université Rutgers, au New Jersey, ont mis en lumière la capacité du ptérostilbène de supprimer le développement des tumeurs dans le côlon, ainsi que celui des principaux marqueurs inflammatoires.

 

Sur le même sujet:
Nos meilleures recettes santé aux bleuets
10 aliments à mettre au menu de tous les jours
5 bienfaits des fruits violets