Share on Facebook

8 poissons que vous devriez éviter de manger

Le poisson est considéré comme l’un des aliments les plus sains, mais tous les poissons ne se valent pas. Pour vous assurer que vous faites les meilleurs choix, évitez de commander l’un de ces 8 poissons à votre prochain souper au restaurant.

1 / 8
Poissons à éviter : le thon jaune.Patryk Kosmider/Shutterstock

Le thon jaune (yellowfin)

Le thon jaune pêché dans des zones industrialisées en Amérique du Nord et en Europe peut contenir 36 fois plus de polluants que le thon capturé dans des endroits plus éloignés : c’est ce qu’a prouvé une étude récente de Scripps Institution of Oceanography à l’Université de Californie à San Diego. Ces polluants incluent des pesticides, des ignifugeants et des polychlorobiphényles (BCP). Au lieu de commander du thon jaune, tournez-vous vers le thon blanc (germon) ou le listao (skipjack), dont la chair est moins polluée. Si vous prenez du thon jaune, assurez-vous qu’il a été pêché dans l’océan Pacifique occidental plutôt que dans l’océan Pacifique nord-est ou dans le nord-est de l’océan Atlantique.

Évitez de manger ces 50 aliments que les nutritionnistes n’achètent JAMAIS.

2 / 8
Poissons à éviter : le thon rouge.Luca Santilli/Shutterstock

Le Thon rouge (bluefin)

Vous pourriez être tenté de commander du thon rouge dans un restaurant japonais, mais vous devriez peut-être réfléchir. « Le thon rouge est très surexploité et nous devons donc donner à cette espèce le temps de se reproduire », explique Duncan Berry, cofondateur de Fishpeople. Le thon rouge du Pacifique est particulièrement menacé d’extinction, mais le thon rouge de l’Atlantique est également menacé, selon la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature. Évitez le thon rouge et, à la place, optez pour du thon blanc, qui est lui aussi riche en goût.

Assurez-vous de suivre ces 9 règles quand vous mangez japonais.

3 / 8
Poissons à éviter : le pangasius.Stockforlife/Shutterstock

Le Pangasius

« C’est un poisson blanc peu coûteux qui commence à faire son entrée sur beaucoup de menus de restaurants américains », explique Berry. « Ces poissons d’élevage produisent de gros volumes de déchets qui polluent les eaux locales et ils reçoivent souvent beaucoup d’antibiotiques. » Une étude du Journal of Food Science and Agriculture a également révélé qu’entre 70 et 80 % des pangasius échantillonnés étaient contaminés par la bactérie Vibrio, qui provoque la plupart des cas d’intoxication alimentaire. Pour aggraver les choses, ce poisson est souvent nommé comme étant de la sole ou de mérou sur le menu alors qu’il s’agit réellement de poisson-chat vietnamien (l’autre nom du pangasius). Vous ne savez donc pas toujours que c’est ce que vous mangez. Si vous devez manger du pangasius, commandez du pangasius d’élevage. Ainsi, il ne sera pas aussi contaminé que le poisson-chat importé.

Vous pourriez manger ces 9 choses dangereuses (et dégoûtantes) sans le savoir.

4 / 8
Poissons à éviter : le saumon d'élevage de l'Atlantique.ISTOCK/CARPE89_

Le Saumon d’élevage de l’Atlantique

Les poissons d’élevages sont élevés dans de mauvaises conditions et ils reçoivent une nourriture riche en matières grasses transformées afin de produire de plus gros poissons. « Les poissons reçoivent des antibiotiques pour résister aux infections répandues dans leurs bassins surpeuplés ainsi que des fongicides et des herbicides », explique Lori Shemek, Ph.D. « On a constaté que le saumon d’élevage contenait des produits chimiques toxiques tels que le méthylmercure et des dioxines ». Une étude publiée dans la revue Science a même révélé que les concentrations de BPC dans le saumon d’élevage étaient huit fois plus élevées que dans le saumon sauvage. Veillez toujours à ce que votre saumon soit sauvage et non cultivé. Il sera plus riche en acides gras oméga-3, contiendra moins de graisse saturée et moins de produits chimiques.

Envie d’en savoir plus? Découvrez tous les bienfaits des oméga-3 que les poissons procurent à votre santé!

5 / 8
Poissons à éviter : l'espadon.Shutterstock

L’Espadon

Comme le thon, les plus gros poissons comme l’espadon ont tendance à être riches en mercure. Parce que l’espadon est un gros poisson prédateur, il consomme d’autres poissons plus petits qui sont également contaminés par du mercure. Au lieu de poissons comme l’espadon ou le requin, optez pour des poissons plus petits tels que les sardines, la sole et la truite qui ont tendance à contenir les plus bas taux de mercure.

Même les aliments sains peuvent devenir nocifs si vous en abusez. Voici 20 aliments à consommer avec modération.

6 / 8
Poissons à éviter : la morue de l'Atlantique.Shutterstock

La Morue de l’Atlantique

Lorsque vous mangez de la morue, vous devez être attentif à l’endroit d’où provient le poisson. « Le stock de morue de l’Atlantique diminue et, pour le préserver, nous voulons cesser d’en acheter afin que l’offre puisse être reconstituée », explique Shemek. Évitez la morue de l’Atlantique et cherchez plutôt la morue du Pacifique, en particulier la morue d’Alaska, qui est plus abondante et mieux gérée. « Elle a un goût doux que toute la famille appréciera et lorsqu’elle est pêchée à l’hameçon et à la ligne, les filets sont moins meurtris et restent plus épais, créant une texture ressemblant à celle du crabe », explique Berry.

Vous trouvez le poisson pané trop gras? Essayez cette recette santé qui plaira à toute la famille!

7 / 8
Poissons à éviter : le vivaneau rouge.norikko/Shutterstock

Le vivaneau rouge

Le vivaneau rouge est généralement l’une des victimes de fraude aux États-Unis. « Une recherche américaine a révélé que 74 % des restaurants de sushi et 38 % des restaurants falsifient les poissons et les fruits de mer et le vivaneau arrive en tête de la liste », explique Shemek. En outre, ces dernières années, la surpêche a entraîné une chute de la population de vivaneaux rouges du Golfe. Si vous voulez réellement obtenir le poisson que vous commandez, évitez le vivaneau rouge et choisissez un poisson comme le bar.

Attention à votre mode de cuisson : vous pourriez perdre ses nutriments. Jetez un oeil à ces erreurs culinaires qui ruinent tous les bienfaits de vos aliments.

8 / 8
Poissons à éviter : le tilapia.Nickola_Che/Shutterstock

Le Tilapia

Beaucoup de personnes mangent du poisson pour obtenir leur part d’acides gras oméga-3, mais le tilapia n’est pas un excellent choix si vous mangez du poisson pour des raisons de santé. Contrairement au saumon, qui est riche en oméga-3, le tilapia — particulièrement la variété cultivée qui reçoit un régime principalement de maïs et de soja — contient peu d’oméga-3 et beaucoup d’acides gras oméga-6. Contrairement aux acides gras oméga-3 qui aident à protéger contre les maladies cardiaques, les acides gras oméga-6 peuvent augmenter votre risque de maladies cardiaques.

Si vous êtes fan de poissons blancs, choisissez du sébaste (également appelé Red Rockfish) à la place. « Ces poissons sont capturés dans une pêcherie bien gérée et les stocks sont abondants », explique Berry. « Ils sont également excellents dans les soupes de poisson, les ragoûts ou les sautés à la poêle. »

Savez-vous que certains aliments agissent directement sur votre intelligence? Découvrez ces 25 aliments qui dynamisent le cerveau!

Contenu original Reader's Digest