Share on Facebook

10 choses que vous devez savoir sur la voiture électrique

Amateur de nouvelles technologies, écologiste averti ou simple curieux: toutes les raisons sont bonnes pour s’informer sur la voiture électrique. Voici 10 choses que vous devez absolument savoir à son sujet.

1 / 10
Une des premières voitures électriques.Shutterstock

La voiture électrique ne date pas d’hier

Les premières «vraies» voitures électriques (à batteries rechargeables) sont apparues dans les années 1880. On dit «voitures», mais ces automobiles ressemblaient davantage à des quadricycles – comme les véhicules à vapeur et à essence de l’époque.

Nostalgique? Voici 16 institutions qui ont disparu du paysage québécois.

2 / 10
Voiture électrique : en hiver comme en été, il faut planifier.Shutterstock

En hiver comme en été, il faut planifier


Les électromobilistes canadiens ont pu constater que les batteries n’aiment pas l’hiver. Même en favorisant les sièges chauffants, moins énergivores que le système de chauffage, ils doivent composer avec une autonomie réduite (jusqu’à 41%), soutient l’American Automobile Association (AAA).

La bonne nouvelle GM (et Nissan et Tesla et Hyundai…), c’est que dès l’arrivée de l’été, les batteries retrouvent toute leur capacité.

Même si elle n’est pas électrique, voici 5 astuces pour mieux affronter l’hiver avec votre voiture.

3 / 10
Avantage #4 : le moteur de la voiture électriqueShutterstock

La durée de vie de la batterie d’une voiture électrique


Il y a dix ans, quand les premières voitures électriques sont arrivées sur le marché, nous étions nombreux à nous inquiéter à propos de la durée des batteries (et du coût de remplacement).

Mais aujourd’hui, on assiste à un intérêt croissant, notamment de la part des constructeurs automobiles qui redonnent une seconde vie aux accumulateurs. Par exemple, des batteries usagées de Chevrolet Volt éclairent le Centre de technologie de l’information de GM au Michigan. Soit, l’équivalent d’une douzaine de maisons éclairées gratuitement.

Découvrez aussi ces 10 autres faits sur les voitures électriques.

4 / 10
Les meilleures garanties sont offertes sur les voitures électriques.Nadine Filion

Les meilleures garanties sont offertes sur les voitures électriques


Chaque année, CAA-Québec recense les garanties automobiles, petits caractères compris. Son étude 2019 montre que les protections couvrant les batteries des voitures électriques sont les plus généreuses de toutes, avec 8 ans / 160 000 km pour la grande majorité des modèles.

Le saviez-vous? Le nombre de voitures électriques augmente au Québec et les assureurs offrent des rabais.

5 / 10
Voiture électrique: louer ou acheter?Shutterstock

Voiture électrique: louer ou acheter?


Comme pour les ordinateurs, la technologie et l’autonomie des voitures électriques évoluent rapidement. Il est donc avantageux de louer plutôt que d’acheter. À terme, le locateur redonne les clés au profit d’une version plus moderne, mieux équipée et possiblement moins coûteuse. Ou il revient à la bonne vieille voiture à essence s’il a découvert que l’expérience électrique ne lui convenait pas.

Vous pouvez consulter la liste des voitures entièrement électriques disponibles au Canada en 2019 (en anglais seulement) pour connaître le coût de ce genre de véhicules.

Inspirez-vous également de ces conseils pour savoir s’il vaut mieux acheter ou louer une voiture.

6 / 10
La voiture électrique au Québec: écologique ou pas ?Shutterstock

La voiture électrique au Québec: écologique ou pas ?


Selon le Centre international de référence sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG), la voiture électrique est écologique. Le CIRAIG a analysé son empreinte environnementale, comparant le cycle de vie d’un véhicule conventionnel avec celui d’une voiture électrique rechargée à l’énergie québécoise (95% hydroélectrique).
Le rapport de 2016 a conclu ceci qu’à cause de ses batteries, la voiture électrique est moins écologique à l’étape de fabrication. Mais à son utilisation, elle constitue un choix «environnementalement préférable dans un contexte typique québécois». Après avoir roulé 150 000 km, ses impacts potentiels sont jusqu’à 65% inférieurs à ceux d’une voiture à essence – et jusqu’à 80% inférieurs après 300 000 km.

7 / 10
Voitures électriques : et ailleurs dans le monde ?Shutterstock

Et ailleurs dans le monde?


Le CIRAIG a également comparé le «contenu carbone» des voitures électriques qui s’alimentent au Québec avec celles qui roulent ailleurs sur la planète. Dans la Belle Province, les émissions de gaz à effet de serre par kWh produit sont parmi les plus faibles.

L’Allemagne, la Corée du Sud et le Japon se situent dans la moyenne, alors que la Russie et les États-Unis figurent légèrement au-dessus. La Chine et l’Inde présentent les «bouquets électriques» les plus fortement carbonisés.

Suivez ces 26 conseils pour prolonger la durée de vie de votre voiture.

8 / 10
Quelle est la voiture électrique qui se "paye" le plus vite au Québec? Nissan

Quelle est la voiture électrique qui se « paye » le plus vite au Québec?


Un véhicule électrique coûte de 20% à 30% plus cher que le modèle comparable à essence. L’Institut du Véhicule Innovant a voulu savoir combien de kilomètres il faut parcourir (sans dépenser une goutte de carburant) avant d’annuler cette surprime, rabais provincial compris.

Voici dans l’ordre les cinq voitures électriques qui se rentabilisaient le plus vite avant l’ajout (en mai 2019) du rabais fédéral de 5000$:

  • Ford Focus Électrique (après 2380km)
  • Hyundai Ioniq EV (3427km)
  • Kia Soul EV (4071km)
  • Nissan Leaf (4290km)
  • VW e-Golf (4626km)

À l’autre extrémité du point d’équivalence, on retrouve la Tesla Model S (75D) après 180 507km – soit quatre fois et demie le tour de la terre.

9 / 10
En plus des voitures électriques il existe des modèles de motos électriques.Shutterstock

La province la plus généreuse est…


Le Québec est la province canadienne qui favorise le plus l’achat d’un véhicule électrique. Son rabais atteint 8000$, auxquels s’ajoutent, depuis le 1er mai dernier, les 5000$ du fédéral.

En comparaison, la Colombie-Britannique n’offre que 3000$ et l’Ontario, plus rien du tout. La liste des véhicules admissibles aux subventions du Québec recense 58 modèles et versions d’électriques et d’hybrides rechargeables, mais aussi une voiture à l’hydrogène (la Toyota Mirai), ainsi que des scooters et des motos électriques (rabais de 500$ à 2000$).

Saviez-vous que la motoneige est l’une de ces 20 inventions célèbres créées au Québec et au Canada?

10 / 10
Quelle est la voiture électrique qui se "paye" le plus vite au Québec? Shutterstock

Contraventions: un choc électrique…


Depuis la refonte du Code de la sécurité routière du Québec, l’an dernier, les propriétaires de véhicules à essence qui se garent dans les espaces réservés à la recharge en énergie sont passibles d’une contravention – de 100$ à 200$, plus les frais.

L’article 388.1 s’applique également aux propriétaires de véhicules électriques et hybrides rechargeables qui s’y stationnent sans être branchés à la borne. Attention: c’est bon dans le réseau routier public, mais aussi dans les chemins privés et les stationnements de centres commerciaux.