Rhume des foins: les 9 meilleurs remèdes

Qu’on l’appelle la saison des allergies, du rhume des foins, de la pollinose ou de la rhinite allergique, elle frappe des millions de personnes dans le monde, qui voient alors leur qualité de vie se détériorer. Voici les principaux symptômes du rhume des foins et les remèdes les plus efficaces pour les contrer.

Rhume des foins: les meilleurs remèdes Shutterstock

Rhume des foins: symptômes et remèdes efficaces

Si les éternuements et l’écoulement nasal en sont les principaux symptômes, le rhume des foins provoque aussi des démangeaisons oculaires, des maux de gorge, de la toux, des céphalées, de la fatigue, des éruptions cutanées et même si elles ne sont pas traitées, des crises d’asthme.

Bien qu’il se manifeste souvent dès l’enfance, le rhume des foins peut apparaître à tout âge. Selon les spécialistes, les changements climatiques risquent de favoriser l’augmentation du taux de pollen ambiant et d’entraîner une hausse équivalente des tourments que vivent ses victimes au cours des prochaines années. Voici donc quelques stratégies pour affronter l’invasion:

Allergies et rhume des foins: les meilleurs remèdes et conseils

  1. Consultez les rapports de densité pollinique locale et planifiez vos activités en conséquence.
  2. Généralement, la fin d’une grosse averse est le meilleur moment pour s’aventurer à l’extérieur puisque la pluie entraîne vers le sol les particules en suspension dans l’air.
  3. Si vous devez travailler au jardin, portez un masque.
  4. Faites de votre foyer un sanctuaire. Durant la période de pollinisation, gardez vos fenêtres fermées autant que possible.
  5. Après une sortie, changez de vêtements et prenez une douche pour débarrasser votre peau et vos cheveux du pollen.
  6. Des filtres à haute efficacité, conçus pour retenir la majorité des particules en suspension, devraient stopper les allergènes les plus fins.
  7. Si vous ne pouvez éviter les déclencheurs, il existe des médicaments à votre disposition. Les antihistaminiques en vente libre peuvent être pris avant même l’apparition des symptômes, quand la densité pollinique est élevée.
  8. Les corticostéroïdes, vendus sur ordonnance, sont encore plus efficaces.

L’immunothérapie par insensibilisation est-elle efficace contre le rhume des foins?

De nombreuses personnes se tournent vers l’immunothérapie par insensibilisation pour contrer les allergies : sous forme d’injections, de comprimés ou de gouttes, le traitement expose graduellement à des doses de plus en plus fortes de l’allergène qui fait réagir.

L’immunothérapie exige des visites régulières chez le médecin pendant des mois, voire des années, mais « les effets bénéfiques durent quelques années », explique le Dr Oliver Pfaar, directeur de la commission d’immunothérapie de l’Académie européenne d’allergologie et d’immunologie clinique.

Le médecin ajoute que ce traitement contribue aussi à prévenir l’apparition d’allergies nouvelles ou plus graves puisqu’il cible le principal responsable des symptômes : un système immunitaire qui réagit à des particules inoffensives comme s’il s’agissait de dangereux intrus.

Vous aimerez aussi:

Allergies alimentaires: 7 substituts

10 différences entre allergies et intolérances

Comment mieux dormir avec des allergies?

Vidéos les plus populaires