7 substituts aux allergies alimentaires

Pour la plupart des gens, les aliments sont une grande source de plaisir. Mais pour certaines personnes, l’alimentation est comme un champ de mines, plein de risques- les aliments peuvent déclencher chez eux des effets secondaires désagréables et même mettre leur vie en péril. La solution, évidemment, c’est d’éviter ces aliments tout en se nourrissant bien. Or, cette opération n’est pas toujours facile. Voici quelques suggestions.

1 / 7

Les gens qui souffrent d'intolérance au gluten, une protéine qu'on trouve dans le blé, l'orge, le kamut, le seigle, l'épeautre et le triticale (hybride de blé et de seigle), doivent s'abstenir de manger un grand nombre de produits de boulangerie et de pâtisserie. Heureusement, ces personnes ont accès à d'autres céréales ; le sarrasin, le maïs et quelques autres grains donnent d'excellentes farines, pleines de fibres et de vitamines B. Assurez-vous néanmoins que ces farines ont été gardées et manipulées dans un environnement sans gluten.

2 / 7

2. Allergie au blé

Peu de gens souffrent d'une allergie au blé LgE-médié au-delà des premières années de la vie. Mais si vous êtes allergique au blé, sachez que c'est l'une des plus puissantes allergies alimentaires. La première étape, c'est de cesser de manger du blé ou des aliments  qui en contiennent comme l'amidon de blé ou la sauce de soja. Pour remplacer le blé, choisissez des céréales entières non traitées comme la farine de maïs, le riz brun ou le millet qui offrent des fibres et les mêmes vitamines B que le blé.

3 / 7

3. Allergie aux produits laitiers

Le lait n'est pas toujours bien toléré. Bien que les boissons au riz, aux amandes ou au soja le remplacent bien avec les céréales et le café, leur valeur nutritive n'égale pas celle du lait. De sorte que vous irez chercher le calcium qu'il vous faut dans d'autres aliments : les feuillus verts, les sardines avec leurs arêtes, le jus d'orange enrichi de calcium ou les boissons au soja ou au riz. Le yogourt est aussi recommandé, car ses enzymes sont nécessaires à la digestion du lactose.

4 / 7

4. Allergie aux œufs

Les œufs vous fournissent des protéines exceptionnellement pauvres en lipides. Heureusement, le poisson, le poulet, la fève soja et d'autres légumes ont les mêmes atouts. Pour remplacer les œufs, qui ont le grand avantage de faire lever la pâte, de la lier et de lui donner du moëlleux, essayez la graine de lin moulue, les bananes, le tofu, les pruneaux et des substituts des œufs.

5 / 7

5. Allergie au soja

Un certain nombre de protéines présentes dans le soja peuvent provoquer des réactions allergiques : éruptions cutanées, asthme, malaises gastro-intestinaux et même choc anaphylactique. Si vous devez abandonner le soja, vous pouvez trouver une bonne partie de ses protéines dans le poisson, le poulet, la viande, les noix et les produits laitiers.

6 / 7

6. Allergie au poisson ou aux crustacés

Rien de mystérieux dans les réactions allergiques causées par les poissons ou les crustacés : elles sont directes, graves et peuvent causer de l'anaphylaxie. Les crustacés sont une délicieuse source de protéines dépourvues de lipides. Heureusement, la plupart des gens allergiques au poisson peuvent en manger et de plus nombreuses personnes encore, allergiques aux crustacés, peuvent manger du poisson. Si vous devez éviter les uns et les autres, le poulet, les fèves et les œufs peuvent vous fournir les protéines des fruits de mer.

7 / 7

7. Allergie aux arachides ou aux noix

Il n'y a pas de quoi faire des gorges chaudes à propos des allergies aux arachides et aux noix. Chez les enfants, les réactions aux protéines des noix peuvent menacer leur vie. Heureusement, les produits laitiers allégés offrent les mêmes protéines ; le poisson et l'huile d'olive sont aussi d'excellentes solutions de rechange.