Share on Facebook

Remèdes naturels contre la déprime

Que valent les plantes médicinales contre les coups de cafard? Elles peuvent être très utiles, surtout si elles se classent dans la catégorie des immunostimulants. Et pourquoi donc? Quand la dépression se prolonge, il n’y a pas que le travail et la vie sociale à en souffrir. La recherche montre qu’elle peut avoir de graves effets sur le système immunitaire.

1 / 8
La limite de la médication contre la dépression.Minerva Studio/Shutterstock

La limite de la médication

Chaque année, de nombreux Canadiens font appel à un antidépresseur comme Prozac, Paxil ou Zoloft pour retrouver la joie de vivre. Certes, ces médicaments ont aidé des millions de personnes. Mais hélas, chez d’autres, ils sont sans effets. Et pire encore, bien des gens ont éprouvé, à les prendre, tant d’effets désagréables – fatigue, surcharge pondérale, manque de libido et bien d’autres – que le jeu n’en vaut pas toujours la chandelle. C’est pourquoi ils font appels à des remèdes naturels pour vaincre leur déprime. Mais comment savoir si vous, ou un proche, souffrez de dépression? Assurez-vous de connaître les symptômes à ne jamais ignorer.

Si la dépression vous touche directement ou indirectement, voici ci-dessous des remèdes naturels pour vous aider.

2 / 8
Le millepertuis est un remède naturel contre la dépression.Bertrand Louis/Shutterstock

Le millepertuis


Des dizaines d’études ont établi que le millepertuis est meilleur qu’un placebo, et presque aussi bon qu’un médicament sur ordonnance, contre les symptômes de la dépression bénigne ou modérée, si on en prend pendant plusieurs semaines.

Preuves: selon 23 essais cliniques, le millepertuis soulage plus efficacement que les placebos la dépression bénigne ou modérée. Mais ces études ont été courtes – huit semaines seulement; il faut maintenant de la recherche à long terme.

Posologie: choisir des produits à 0,3% d’hypéricine ou 3 à 5% d’hyperforine. Prendre une gélule de 300mg trois fois par jour au repas. Ne pas y associer des antidépresseurs d’ordonnance. Consulter le pharmacien avant de prendre tout autre médicament.

Pensez à protéger vos yeux! Le millepertuis fait partie des produits qui deviennent dangereux avec les rayons du soleil.

3 / 8
La S-adénosylméthionine est un remède naturel contre la dépression. (SAM) Egorov Artem/Shutterstock

La SAM


On l’appelle SAM. C’est la S-adénosylméthionine, une molécule naturelle qui se trouve dans presque toutes les cellules du corps.

Preuves: plusieurs petites études indiquent que des suppléments de SAM pris oralement peuvent soulager la dépression, notamment en augmentant les taux de sérotonine et de dopamine, deux neurotransmetteurs qui favorisent l’égalité d’humeur.

Posologie: 400 mg par jour, à jeun, pendant deux semaines. Pas d’amélioration? Monter à 600 mg par jour. Aucun effet après deux semaines? Consulter le médecin. Ne pas associer SAM à des antidépresseurs d’ordonnance; ne pas en prendre si vous souffrez de trouble bipolaire.

Faites attention à ces phrases et mots qui peuvent signaler une dépression.

4 / 8
Les vitamines du complexe B sont des remèdes naturels contre la dépression.Sasimoto/Shutterstock

Les vitamines du complexe B: B6, B12 et folate


Les vitamines B6, B12 et folate peuvent améliorer la santé mentale – en partie parce que la B6 aide à convertir le tryptophane en sérotonine.

Preuves: B6, B12 et folate ont beaucoup été étudiés. On a trouvé que ces vitamines solubles dans l’eau, prises ensemble et à doses suffisantes, abaissent les taux de dépression, car de petites carences ont des effets majeurs.

Posologie:

  • Vitamine B6: viande, poisson, volaille et céréales complètes.
  • Vitamine B12: viandes. Folate: feuillus verts, lentilles, asperges et noix. On recommande des suppléments de 400μg d’acide folique, de 1,3mg de B6 et de 2,4μg de B12.

5 / 8
La lumière est un remède naturel contre la dépression.S.Borisov/Shutterstock

La lumière


Chez bien des gens, l’automne et l’hiver, avec leur manque de lumière, provoquent un cafard ou une dépression appelée trouble affectif saisonnier ou TAS.

Preuves: des études ont révélé qu’un manque de lumière diurne entraîne une baisse des taux de mélatonine et, par voie de conséquence, l’émergence de symptômes dépressifs saisonniers chez certaines personnes.

Posologie: passer plus de temps dehors; s’asseoir plusieurs fois par jour devant une fenêtre orientée vers le sud ou acheter un caisson lumineux: 20 à 30 minutes d’exposition par jour à 30cm à 1m du caisson et à 5000 à 10 000 lux (mesure d’intensité de la lumière) devraient euphoriser la plupart des gens durant les jours les plus sombres de l’hiver. L’exposition à la lumière naturelle est aussi l’un des trucs recommandés pour faire le plein d’énergie en hiver.

6 / 8
L'exercice est un remède naturel contre la dépression.Syda Productions/Shutterstock

L’exercice


Selon de nombreuses études, l’exercice est une thérapie gratuite et efficace contre l’angoisse, le manque de confiance en soi et la dépression bénigne ou modérée.

Preuves: la genèse de ces bienfaits n’est pas encore claire; selon des spécialistes, l’exercice aérobie favoriserait l’émission d’endorphines cérébrales, source de bien-être. Une étude a montré que les déprimés qui font du jogging ou de la marche pendant 30 minutes trois fois par semaine éprouvent une amélioration comparable à celle que procurent des antidépresseurs.

Posologie: faire de l’exercice de 20 à 60 minutes, trois fois par semaine – dehors, si c’est possible, pour profiter du soleil.

7 / 8
Le bénévolat est un remède naturel contre la dépression.Waraporn Wattanakul/Shutterstock

Le bénévolat


S’occuper des autres est une activité qui réduit l’isolement et donne aux déprimés un sentiment de fierté personnelle et d’utilité sociale qui, en règle générale, leur fait défaut.

Preuves: selon des chercheurs qui ont analysé les résultats de 37 études, les bénévoles âgés qui se sont offerts à aider les autres se sont sentis plus heureux, en ont éprouvé un plus grand bien-être et ont eu moins tendance à se sentir tristes et angoissés.

Posologie: vous n’avez pas besoin de joindre les rangs d’une société caritative. Selon une étude de l’Université du Michigan, offrir de l’assistance à un ami, à un membre de la famille ou à un voisin est tout aussi efficace.

De plus, consacrer du temps au bénévolat est l’une des façons de réduire le risque de démence.

8 / 8
Les symptômes de la dépression sont nombreux.UM-UMM/Shutterstock

Les symptômes de la dépression


Selon les Archives of General Psychiatry, la dépression est une affection qui amène fréquemment les gens à se tourner vers la médecine complémentaire, vers des médicaments naturels par exemple, pour épauler la médecine traditionnelle et non la remplacer. Être en dépression, ce n’est pas avoir le cafard; c’est autre chose. La dépression est une maladie grave qui devrait être soignée par un praticien qualifié. Certains symptômes sont faciles à reconnaître – tristesse persistante, sentiments de désespoir ou idées de suicide ou de mort exigent une attention immédiate. Il y a aussi des signes plus subtils qu’un médecin détecte mieux que quiconque:

– Manque ou excès d’appétit;

– Manque ou excès de sommeil;

– Perte de confiance en soi;

– Manque de concentration et d’esprit de décision;

– Irritabilité, agitation;

– Pessimisme;

– Inquiétude, angoisse, crises de larmes fréquentes;

– Perte d’intérêt pour ce qu’on aimait;

– Douleurs inexplicables.

Voyez un professionnel de la santé si l’un ou l’autre de ces symptômes entre en conflit avec votre travail ou votre vie familiale. Un traitement antidépressif améliore le système immunitaire en augmentant le nombre des globules blancs et en les rendant plus efficaces contre les envahisseurs. Plus vous êtes triste, plus les bienfaits sont grands. Mais si vous vous plaignez seulement d’une déprime ou d’un coup de cafard, référez-vous aux remèdes naturels cités plus haut. Pensez également à éviter ces habitudes qui augmentent vos risques de souffrir de dépression.

Contenu original Renforcez votre système immunitaire