Share on Facebook

Optimisme: 7 bienfaits (et risques !) qui guettent les optimistes

L’optimisme est bon pour la santé et peut embellir votre quotidien de nombreuses façons. Mais attention: il comporte aussi ses risques et dangers! Découvrez les bienfaits, mais aussi les risques de l’optimisme.

1 / 7
L'optimisme est bon pour la santéShutterstock

L’optimisme, c’est bon pour la santé !

L’optimises est bon pour la santé! Voilà une première bonne raison d’être optimiste. En 2015, une étude menée aux États-Unis a révélé que les optimistes ont deux fois plus de chances de jouir d’une bonne santé cardiovasculaire : ils sécrètent moins d’hormones de stress, font de l’exercice et sont moins enclins à fumer.

De plus, selon une étude réalisée en 2011 à l’Université du Kentucky qui s’est penchée sur le rapport entre la réaction immunitaire et les espoirs de réussite d’un groupe d’étudiants de premier cycle en droit, une perspective d’avenir optimiste contribue à renforcer les défenses immunitaires.

Lire également : Le bonheur : un plus pour votre système immunitaire

2 / 7
Des risques de l'optimismetakoburito / Shutterstock

Des risques de l’optimisme

Mais attention: être toujours content de son sort peut aussi comporter des risques. Les personnes dans ce cas sont moins enclines à épargner et à régler leur carte de crédit, peut-être parce qu’elles redoutent moins que d’autres la dégradation de leur situation financière… Si voir la vie du bon côté connaît de nombreux bienfaits, la modération a bien meilleur goût… même lorsqu’il s’agit d’optimisme!

Lire également : 14 destinations à petit budget en vedette pour 2018

3 / 7
Optimisme, entourez-vous de gens que vous aimezShutterstock

Optimisme : Entourez-vous de gens que vous aimez

Pour cultiver l’optimisme, le sentiment d’appartenance compte plus que les biens dont nous disposons ou l’avancement professionnel, poursuit Mme Simon-Thomas du Greater Good Science Center de l’Université de Californie à Berkeley. « Les amitiés et les contacts humains sont de formidables sources de bonheur quotidien. »

Lire également : 9 signes évidents d’une amitié toxique

4 / 7
Optimisme, soyez reconnaissantShutterstock

Concentrez-vous sur l’instant présent et soyez reconnaissant

Selon la recherche, les personnes qui vivent l’instant présent sont plus heureuses que celles qui rêvent d’expériences à venir des vacances au soleil, par exemple. Vous avez l’imagination vagabonde ? Mme Simon-Thomas suggère de vous entraîner à la pleine conscience : pendant un moment, concentrez-vous sur ce qui vous entoure et sur ce que vous éprouvez.

Emiliana Simon-Thomas, du Greater Good Science Center de l’Université de Californie à Berkeley, affirme que se souvenir des expériences positives dont on a profité remonte le moral. Aussi, elle suggère de tenir un journal de gratitude.

Lire également : Hygge : 15 idées issues de cet art de vivre

5 / 7
Optimisme et pessimisme, un équilibreShutterstock

Un fragile équilibre entre optimisme et pessimisme

Selon Barbara Fredrickson, du département de psychologie et de neurosciences à l’Université de Caroline du Nord à Chapel Hill, on devrait considérer l’optimisme et le pessimisme comme les parties d’un voilier. Les émotions négatives forment la coque qui stabilise l’embarcation ; un esprit positif constitue le mât auquel est accrochée la voile qui la fait avancer. Le but n’est pas de supprimer les idées noires — le bateau chavirerait —, mais de les garder en équilibre avec les émotions positives. De la même façon, si vous vous surprenez à rêver de projets trop ambitieux, revenez sur terre et fixez-vous des objectifs réalistes.

Lire également : Empathie : 10 signes que vous êtes (trop?) empathique

6 / 7
Apportez votre optimisme au travail.Shutterstock

Préparez l’avenir

Un esprit positif est un atout tant à l’école qu’au travail. Les étudiants optimistes en première année d’université se sentent moins seuls, ont plus d‘estime de soi et sont plus aptes à se fixer des objectifs que leurs condisciples pessimistes. Pour aider un enfant à devenir optimiste, encouragez-le à se trouver des mentors et des camarades pour qu’il se sente bien entouré et ait confiance en soi.

Apportez votre bonne humeur au travail. Dans les situations critiques, elle entretiendra votre énergie, votre motivation et votre sens des responsabilités. Pour garder espoir au travail, compensez les moments de tension par des moments de calme. Vous avez raté une échéance et cela vous déçoit ? Discutez en ligne avec un collègue, un proche ou un ami que vous appréciez avant de reprendre le collier.

Lire également : 8 trucs pour stimuler l’intelligence émotionnelle de vos enfants

7 / 7
Optimisme, assurez-vous de dormir suffisamentShutterstock

Assurez-vous de dormir suffisamment et de faire du sport

Un sommeil profond peut rendre plus optimiste. Dans le cadre d’une expérience dont les résultats ont paru en 2013 dans l’International Journal of Behavioral Medicine, des adultes qui dormaient sept ou huit heures par nuit ont obtenu des scores plus élevés non seulement aux tests d’optimisme, mais aussi aux tests d’estime de soi que les sujets qui dormaient moins de six heures ou plus de neuf.

La recherche démontre aussi que les sportifs sont beaucoup plus optimistes que les sédentaires. Une marche rapide ou une course de 30 à 60 minutes plusieurs fois par semaine devraient suffire.

 

Vous aimerez aussi :

Une heure d’exercice pour prévenir la dépression

Les 9 secrets surprenants des plus heureux couples mariés

Bonheur et sagesse: 6 trucs simples pour être plus heureux

Dopamine et sérotonine: comment «doper» vos hormones du bonheur!

Le bonheur, c’est la beauté? Pas si sûr!