L’hyperphagie boulimique, c’est beaucoup plus que manger avec excès

Il s’agit d’une véritable maladie. Voici ce que vous devez savoir.

Hyperphagie boulimique: causes, symptômes et remèdes.Shutterstock

QU’EST-CE QUE L’HYPERPHAGIE BOULIMIQUE ?
On dit souvent que l’on s’empiffre quand on mange trop – par exemple, lorsqu’on reprend du dessert ou que l’on fait des excès au souper de l’Action de grâce. L’abus de nourriture peut être un souci pour certaines personnes. Toutefois, chez d’autres, la compulsion alimentaire constitue un trouble beaucoup plus grave pouvant entraîner d’importants problèmes physiques et psychologiques.

L’hyperphagie boulimique est une maladie caractérisée par une consommation excessive d’aliments accompagnée d’un sentiment de détresse et de perte de contrôle. Les personnes atteintes peuvent manger trop vite, même si elles n’ont pas faim, au point de se sentir incommodées parce qu’elles sont trop rassasiées. Elles peuvent aussi manger en secret pour cacher le problème à leurs proches. (L’hyperphagie boulimique diffère de la boulimie, car la personne qui en souffre ne tente pas d’éliminer les calories ingérées au moyen de vomissements provoqués et d’exercices physiques excessifs.)

Les épisodes de compulsion alimentaire surviennent au moins une fois par semaine en moyenne sur une période de trois mois ou plus.

L’HYPERPHAGIE BOULIMIQUE EST-ELLE COURANTE ?
L’hyperphagie boulimique est le trouble alimentaire le plus répandu – plus que l’anorexie et la boulimie combinées. Pourtant, cette maladie est encore peu connue et souvent mal comprise. Ce n’est qu’en 2013 que ce trouble alimentaire a été catégorisé dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux de l’Association américaine de psychiatrie, un ouvrage de référence largement utilisé par les professionnels en santé mentale. Encore aujourd’hui, les personnes atteintes éprouvent un sentiment de honte et sont peu renseignées sur l’hyperphagie boulimique, ce qui explique pourquoi elles ne vont pas chercher l’aide dont elles ont besoin.

Cette maladie touche les gens ayant un poids normal, ceux qui font de l’embonpoint et ceux qui sont obèses. La croyance selon laquelle ce ne sont que les femmes et les filles qui souffrent de troubles alimentaires est encore largement répandue. Or, l’hyperphagie boulimique frappe les hommes et les femmes. Aux États-Unis, on estime que deux fois plus de femmes que d’hommes sont aux prises avec la maladie.

QUELS SONT LES CAUSES ET LES PROBLÈMES QUI EN DÉCOULENT ?
On ne connaît pas la cause exacte de l’hyperphagie boulimique. Toutefois, selon certaines hypothèses, les antécédents familiaux et des substances chimiques dans le cerveau pourraient jouer un rôle dans son apparition. Certains événements stressants pourraient aussi être liés à ce trouble alimentaire.

L’hyperphagie boulimique est associée à des troubles de l’humeur, à l’anxiété et à la dépression. Les personnes atteintes risquent aussi de développer d’autres problèmes de santé. Selon une étude récente, publiée dans l’International Journal of Eating Disorders, les gens aux prises avec l’hyperphagie boulimique sont presque deux fois plus susceptibles de présenter des maladies du système circulatoire.

OÙ PEUT-ON OBTENIR DE L’AIDE ?
Comme l’hyperphagie boulimique est un sujet délicat, on peut avoir de la difficulté à en parler. Il est néanmoins essentiel de s’ouvrir pour obtenir du soutien. Si vous croyez souffrir d’hyperphagie boulimique, consultez votre médecin de famille. Il existe différents choix de traitement, notamment la thérapie cognitivo-comportementale, des séances de consultation avec un nutritionniste et la prise de médicaments. La première étape consiste à demander de l’aide.

Popular Videos