8 trucs pour réduire son gaspillage alimentaire et économiser jusqu’à 1700$/année

Réduire son gaspillage alimentaire à la maison permettrait d’économiser des centaines de dollars par année.Selon l’ONU, près du tiers de l’alimentation est gaspillée. Voici quelques trucs pour réduire à un maximum votre gaspillage alimentaire.

1 / 10
Évitez le gaspillage alimentaire et faites des économies.

Réduire le gaspillage alimentaire = beaucoup d'économies

Il est possible d'économiser plus de 1000$, par année, dans nos dépenses alimentaires si l'on réduit à un minimum son gaspillage alimentaire. Le secret réside dans le fait de cuisiner davantage, de récupérer ses aliments fatigués et de veiller à prolonger leur durée de vie.

Selon l'organisme les Amis de la Terre, entre 1000 à 1785$*** pourrait être économisé, par ménage, si le gaspillage alimentaire était évité. « Le gaspillage alimentaire est causé principalement par les deux facteurs suivants: une gestion inadéquate de son frigo et la surconsommation », signale Estelle Richard, responsable du volet zéro déchet et chargée de projet de Sauve ta Bouffe, au Amis de la Terre. Voici 30 façons de diminuer la quantité de vos déchets.

***Ces données ont été conclues selon le le coût moyen du panier d'épicerie au Québec, soit de 7143$/an/ménage (selon l'Institut de la statistique du Québec, 2009) et le fait que la population gaspille en moyenne de 14 à 25% de leur panier d'épicerie (donnée tirée du livre L'envers de l'assiette de Laure Waridel).

2 / 10
1. Faites un suivi de l'inventaire de votre frigo

Faites un suivi de l'inventaire de votre frigo

« On est porté à oublier ce qui a dans son frigo», rappelle Estelle Richard. Afin de s'ajuster à la mémoire humaine qui fait souvent défaut, le fait de conserver un petit tableau ou des feuilles aimantées sur son frigo peut aider. Faire la liste des aliments qui se trouve dans le frigo aide à donner une perspective du type de repas que l'on peut concocter. Cette liste permet d'identifier les besoins à combler, en produits alimentaires, des personnes demeurant à la maison. Ainsi, les prochaines courses à l'épicerie seront moins un casse-tête (C'est quoi encore qu'il manque pour le bébé? ). Il est préférable de revoir la liste, à chaque semaine, au fur et à mesure que les réserves alimentaires s'écoulent afin de réduire au maximum les pertes.

Pour les conserver plus longtemps, ne mettez jamais ces aliments au réfrigérateur.

3 / 10
Pour éviter le gaspillage alimentaire, congeler vos aliments.Shutterstock

Miser sur la congélation

Vous avez trop de nourriture dans votre frigo et vous craignez ne pas être capable de tout consommer en peu de temps? Pensez alors à ranger vos aliments dans le congélateur pour prolonger leur durée de vie. Suivez nos conseils pour bien congeler vos aliments et conserver leurs saveurs. Certains aliments peuvent être congelés pendant un an sans problème, selon le ministère de la santé et des soins d'Ontario. Il est question ici des viandes ainsi que de la plupart des fruits et légumes. Les aliments qui se conservent moins longtemps congelés, soit pour une durée de deux mois, sont les pains, les poissons gras, la viande hachée et les restes de table. Du coup, vous libérez de l'espace dans votre frigo pour mieux constater ce qui s'y trouve. Mais rester attentive: pensez à vider au fur et à mesure votre congélateur avant de courir a l'épicerie pour refaire le plein du frigo.

4 / 10
Évitez le gaspillage alimentaire en organisant votre frigo.

Réorganiser votre frigo

Maintenant qu'il y a plus d'espace dans votre réfrigérateur, il est nécessaire de réorganiser son intérieur. Amelie Fraser, chargée de projet À vos frigos, au sein de l'organisme du Jour de la Terre, soutient que le gaspillage alimentaire est dû en grande partie à un manque d'organisation. Elle propose les trois trucs suivants pour remédier à la situation.

1. Assurez-vous de placer vos aliments en fonction des différentes zones froides du frigo pour prolonger leur durée de vie. Par exemple, il est recommandé par le MAPAQ de placer la viande, la volaille, le poisson, la charcuterie, les salades emballées, le jus frais, le lait, les plats préparés et les produits en cours de décongélation sur les tablettes du haut du frigo, car c'est l'endroit le plus froid. Les tablettes du milieu peuvent être occupées par des produits laitiers, des fromages frais, des légumes et fruits cuits et des plats préparés maison. Au niveau des tablettes et tiroirs du bas, on priorise l'emplacement des oeufs, du beurre, des fruits et des légumes frais, des boisson, des sauces, des jus de fruit et des fromages.

2. Évitez de placer vos restants de table dans des pots de yogourts. Cela empêche de voir les restants qui s'y trouve dedans et de les oublier. Misez plutôt sur des contenants transparents.

3. Posez une étiquette collante sur vos contenants indiquant la date à laquelle ils ont été réfrigérés. Ceci vous permettra de manger les aliments alors qu'ils sont encore frais ou de les congeler avant qu'il ne soit trop tard et prolonger leur durée de vie.

L'organisme Jour de la Terre partage d'autres trucs et astuces pour réorganiser son frigo et diminuer son gaspillage alimentaire sur son site Internet.

5 / 10
Gaspillage alimentaire: ne soyez pas obsédé par la date d'expiration. iMoved Studio/Shutterstock

N'obsédez pas avec la date d'expiration

« Il faut savoir que la date d'expiration est avant tout un indicateur sur la fraîcheur d'un produit, soit la date idéale pour manger le produit alors que sa texture et sa couleur est à son maximum », explique Estelle Richard. Il n'en demeure pas moins que la plupart des aliments sont toujours bon à la consommation même après la date d'expiration.

Pour des aliments tel que les fruits, les légumes, les pains et les produits laitiers, se fier à nos sens peut suffire pour déterminer la fraicheur du produit, ajoute-t-elle. Goûter l'aliment, le sentir et regarder l'éclat de sa couleur sont des gestes simples permettant de déterminer s'il est consommable ou pas. Toutefois, pour ce qui est des viandes et des fruits de mer, il est préférable de s'en tenir à la date d'expiration. Ces derniers sont des aliments plus délicats et susceptibles de causer des maux, s'ils ne sont pas consommés frais. Assurez-vous de connaitre ces 6 trucs efficaces pour prévenir les intoxications alimentaires.

La date de péremption contribue à l'ampleur du gaspillage alimentaire et à un surplus de dépenses, car elle encourage à jeter de manière précoce un produit et pousse le consommateur à retourner à l'épicerie pour remplacer celui écarté, avance Estelle Richard de Sauve ta Bouffe.

6 / 10
Gaspillage alimentaire: évitez la surconsommation.ORLIO/Shutterstock

Évitez la surconsommation et sauvez des sous

Nous sommes parfois portés à acheter plus que le nécessaire. La surconsommation, encouragée par la publicité, affecte aussi nos habitudes alimentaires. Ce ne sont pas seulement des vêtements qui sont à la mode, mais des aliments aussi. Sur la passerelle on fait parader souvent des aliments exotiques, plus chers les uns que les autres. Même si ces aliments exotiques possèdent des vertus, il y a beaucoup d'aliments sur le marché, à prix très abordables, qui regorgent de nutriments. Des aliments peu attirants, tel que céleri-rave, par exemple, n'a rien de l'allure flamboyante du pitaya, ou le «fruit du dragon», mais demeure aussi nourrissant à sa façon et est beaucoup plus accessible au niveau du coût.

Essayez notre recette de salade de céleri-rave, pomme et fromage friulano.

7 / 10
Pour évite le gaspillage alimentaire, faites de la confiture avec vos fruits défraîchis.

Récupérer vos aliments défraîchis

L'acte de jeter des fruits et des légumes à la poubelle est souvent dû au fait qu'ils n'ont plus belle allure. En ayant perdu leur fermeté, devenus mous et fatigués, nos légumes et fruits donnent l'impression qu'ils ne pourront plus bonifier nos recettes. Pourtant, il est possible de récupérer nos aliments de diverses façons. Pensez ragoûts, sauces, confitures, smoothies, glaçons... Pensez à récupérer vos tomates molles pour une bonne sauce à spaghetti, exempts des additifs et agents de conservation souvent retrouvés dans la marque de commerce populaire. Essayez nos meilleures recettes pour cuisiner les tomates. Transformez vos fruits fatiguées en une confiture naturelle fait maison. D'autant plus qu'un fruit mûr est davantage sucré. Les fruits défraîchis peuvent aussi servir à bonifier vos smoothies ou reprendre vie sous forme d'un popsicle fruité rangé dans votre congélateur, à côté de vos glaçons de fines herbes. Pour d'autres idées sur comment récupérer vos aliments, vous pouvez visiter la page de Sauve ta Bouffe des Amis de la Terre.

8 / 10
Pour éviter le gaspillage alimentaire, faites des courses plus souvent en moins grande quantité.Shutterstock

Achetez plus souvent et en moindre quantité

Selon les observations de l'organisme du Jour de la Terre, les fruits et les légumes ainsi que les restants de table sont les principaux aliments à contribuer au gaspillage alimentaire. Ces 12 astuces vous permettront de conserver vos fruits et légumes frais plus longtemps.

Évitez de trop acheter et de céder à des envies compulsives lors de vos passages à l'épicerie aide à réduire le gaspillage et est bénéfique pour le votre portefeuille. « Il est préférable de faire plus de visites par semaine chez votre épicier et acheter des plus petites quantités afin de vous assurer d'avoir le temps de tout manger alors que vos aliments sont encore frais », explique-t-elle. Aussi, il est préférable d'éviter d'aller à l'épicerie le ventre vide. En étant affamé, vous êtes plus porté à vouloir tout acheter.

9 / 10
Gaspillage alimentaire: évitez de trop dépenser au restaurant et mangez ce que vous avez à la maison.

Diminuer le gaspillage à la maison évite des dépenses au resto

Après une longue journée au travail, la fatigue accumulée peut nous démotiver à cuisiner. On peut alors être porté à vouloir aller au restaurant ou à se faire livrer des repas préparés. Ce réflexe peut devenir très coûteux à la longue. Sur une année, ce sont des centaines de dollars investis pour manger à l'extérieur de la maison. Compte tenu que les commerces de la restauration doivent faire des profits, le prix des aliments sur le menu sont gonflés et représentent souvent plus de deux fois le prix qu'ils ont dans un supermarché. Selon le bulletin BioClips, du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ), près de 25% des dépenses alimentaires annuelles des Québécois sont effectuées dans des restaurants.

10 / 10
Voici comment éviter le gaspillage alimentaire.

D'autres avantages à réduire son gaspillage alimentaire

D'un point de vue écologique
Selon l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, plus d'un tiers des aliments produits aujourd'hui sont perdus ou gaspillés. Au niveau national, il est estimé que 50% du gaspillage alimentaire généré au Canada est produit par les ménages, selon une étude effectuée par le Value Chain Management, un cabinet de consultants, d'Ontario, qui veille à améliorer les systèmes de production des entreprises canadiennes. Le gaspillage alimentaire génère beaucoup de gaz à effet de serre (GES). « Si le gaspillage alimentaire était un pays, il serait le 3e pays à produire le plus de GES dans le monde », déclare Estelle Richard, de Sauve ta Bouffe. Faire du compost à la maison constitue alors une piste intéressante, non seulement pour réduire les GES, mais aussi pour enrichir vos jardins et vos pots de plantes.

Pour renforcer votre sens de la créativité
Improviser dans sa cuisine et faire avec ce qu'on a pousse nos méninges à faire preuve de créativité. L'aptitude en résolutions de problèmes n'est pas une compétence qui se limite au monde des mathématiques, mais peut très bien se développer dans d'autres contextes, dont dans la cuisine. Ces astuces d'experts en cuisine vont vous simplifier la vie.

Partager et échanger : réduire les coûts pour tous
Cela peu sembler peu orthodoxe, mais l'échange de biens ne devrait pas se limiter à des objets matériels, explique la coordonnatrice Estelle Richard. Échanger et partager ses surplus d'aliments est une avenue aussi à considérer. Penser qu'on peut rendre service aux autres en les faisant épargner du temps (en leur offrant des surplus d'un repas cuisiné) et de l'argent peut nous amener à changer d'idée.