Dépression estivale: les allergènes en cause?

Dépression saisonnière rime souvent avec hiver. Et pourtant, la dépression estivale est bien réelle! Les allergènes pourraient en être la cause.

Les rechutes de dépression sont fréquentes et difficile sur le couple.Shutterstock

La dépression saisonnière survient surtout l’hiver. Mais pour certains, l’été s’accompagne du même cortège de symptômes, parmi lesquels la mélancolie, l’anxiété, l’agitation, la perte d’appétit et l’insomnie. Les scientifiques expliquent encore mal la dépression estivale. La canicule et les journées plus longues qui envoient valser nos rythmes circadiens pourraient en être la cause. Une étude récente révèle qu’il existe une autre raison possible: les symptômes semblent directement proportionnels à la densité pollinique, autrement dit, l’exposition aux allergènes pourrait être déterminante. Si vous souffrez de dépression saisonnière l’été, les antidépresseurs, la thérapie verbale, les antiallergiques ou un rythme de sommeil régulier vous aideront.

Popular Videos

Contenu original Selection du Reader’s Digest