COVID-19: la livraison d’un repas est-elle sécuritaire?

Les experts en alimentation vous révèlent les choses à faire (ou pas) concernant la livraison d’un repas du restaurant, pendant la pandémie.

1 / 6
Livraison et cueillette des repas.ERIK GONZALEZ GARCIA/GETTY IMAGES

Livraison et cueillette des repas

Avec les règlements de distanciation sociale en vigueur et les consignes de rester à la maison pour freiner la propagation de la COVID-19, votre vie a complètement changé. Pour se conformer à la nouvelle réglementation, les restaurants ont fermé leurs portes. Plusieurs d’entre eux offrent toutefois le service de livraison. Bien que le fait de commander un repas de votre restaurant préféré peut être réconfortant, est-ce que c’est vraiment sécuritaire?

Nous avons demandé à des experts en sécurité alimentaire de peser le pour et le contre des livraisons ou de la cueillette de votre commande pendant la COVID-19. Ces recommandations peuvent toutefois changer à tout moment, selon l’évolution de la situation. «Nous en apprenons chaque jour sur ce virus, les recommandations sont donc basées sur ce qui est connu à ce jour», explique la docteure Angela M. Fraser, professeure au département des sciences de l'alimentation, de la nutrition et de l'emballage à l'Université Clemson, en Caroline du Sud.

Voici pourquoi les mesures d’éloignement social sont nécessaires contre le coronavirus.

2 / 6
Les experts en alimentation ne sont pas contre la livraison de repas.Sisacorn/SHUTTERSTOCK

Oui, vous pouvez commander…

La bonne nouvelle, c’est que les experts en alimentation ne sont pas contre les plats à emporter. «Nous avons commandé un repas à notre restaurant thaïlandais préféré au cours du week-end, et j'étais heureux de le faire», a déclaré le docteur Donald Schaffner, éminent professeur et spécialiste en vulgarisation de la science alimentaire à l'Université Rutgers dans le New Jersey. Bien que les données soient encore limitées à ce sujet, le coronavirus «semble être à peu près aussi sensible à la chaleur que les autres agents pathogènes des aliments qui peuvent vous rendre malade», dit-il. (L'Organisation mondiale de la santé recommande de s'assurer que vos aliments atteignent une température interne de 70°C (lien en anglais seulement), soit 158 ​°F.)

Les aliments cuits à une température appropriée devraient tuer le virus, mais des recherches supplémentaires sont encore nécessaires pour le confirmer, ajoute Schaffner.

En cette période de confinement, parents et enfants doivent réapprendre à vivre ensemble.

3 / 6
Livraison de repas: évitez les salades.Andrew Angelov/SHUTTERSTOCK

Évitez les salades

C'est une chose de savoir que vos aliments ont été cuits correctement et dans les règles de l’art. Mais, manger des plats préparés froids est une autre histoire. «Je ne mangerais pas de plats froids préparés par quelqu'un que je ne connais pas», explique Fraser. On ne connaît pas encore la durée de vie du coronavirus sur les surfaces, dit-elle. Dans une lettre publiée en mars 2020 dans le New England Journal of Medicine, il a été démontré que le nouveau coronavirus vit sur certaines surfaces jusqu'à deux ou trois jours. Une feuille de laitue est évidemment différente d’une matière comme le plastique, mais tant qu’on n’en sait pas plus, vous devez opter pour la sécurité et préparer vos propres salades à la maison.

N'hésitez pas à tester ces recettes de salades repas.

4 / 6
La livraison de repas est possible, à condition d'adopter des mesures supplémentaires.Andrew Angelov/SHUTTERSTOCK

Dans le doute…

La distanciation sociale implique de minimiser le nombre de personnes avec lesquelles vous êtes en contact, dit Fraser. Plusieurs restaurants adoptent des politiques pour maximiser la sécurité. Par exemple, certains mettront la commande dans un sac que vous récupérerez. D'autres vous demanderont d'attendre à la porte qu’un employé vienne vous porter votre commande, limitant vos contacts avec les surfaces du restaurant et d’éventuels clients. Vous pouvez également demander au livreur de laisser la commande devant votre porte d’entrée, suggère Schaffner.

Voici 10 formules de politesse à éviter à cause du coronavirus.

5 / 6
À la réception de votre livraison de repas, vous pouvez prendre des mesures de sécurité supplémentaires.Pixel-Shot/SHUTTERSTOCK

Manipulation sécuritaire des aliments de l'emballage à l'assiette

À la réception de votre commande, vous pouvez prendre des mesures de sécurité supplémentaires pour réduire les risques. La docteure Fraser indique que pour sa part, elle transfère la nourriture du récipient dans une assiette, se lave les mains, puis fait chauffer le plat au micro-ondes.

Schaffner conseille également d’utiliser des ustensiles pour les aliments que vous mangez habituellement avec vos mains, comme la pizza. Mais certaines précautions ne sont pas nécessaires, et représentent même un gaspillage de ressources. Comme utiliser des gants chirurgicaux pour prendre l'emballage peut créer une pénurie de gants pour ceux qui en ont vraiment besoin. Vous n'avez pas besoin désinfecter l'emballage avec des lingettes ou du gel avant de l'apporter dans votre maison: un bon lavage de mains fera l’affaire. Jetez ou recyclez l’emballage, lavez ou désinfectez vos mains, et le tour est joué!

Assurez-vous de comprendre pourquoi il faut vraiment vous laver les mains.

6 / 6
N’hésitez pas à poser des questions avant d'opter pour la livraison.AlessandroBiascioli/SHUTTERSTOCK

N’hésitez pas à poser des questions

Pendant cette période d'incertitude, vous devez absolument vous sentir à l'aise d'appeler le restaurant et de vous renseigner sur ses pratiques. «Honnêtement, je pense que la plupart des restaurants vont faire ce qu'il faut», dit Fraser. Le port de gants est important, mais ils n'ont pas nécessairement besoin de porter des masques, dit-elle. Les restaurants qui sont ouverts en ce moment (pour le ramassage et la livraison) comptent souvent sur les commandes pour survivre, et les fréquenter est donc quelque chose que vous pouvez faire pour soutenir l’économie locale.

Toutefois, restez en accord avec vos principes et ne faites que ce que vous considérez comme sécuritaire (le facteur de risque peut être perçu de façon différente d’une personne à l’autre). «Si vous êtes très inquiet, n’achetez que des aliments emballés dans une usine de fabrication ou cuisez soigneusement tous les aliments avant de les consommer», ajoute Fraser.

Trouvez des réponses à vos questions sur le coronavirus.

Contenu original Reader's Digest