Share on Facebook

8 conseils pour des vacances de rêve!

Pour passer des vacances reposantes, agréables et sans souci, suivez ces 8 conseils pour en tirer le maximum!

1 / 8
1. Prenez rendez-vous dans une clinique de voyage

1. Prenez rendez-vous dans une clinique de voyage

Au cours d’un voyage à l’étranger, vous pourrez être exposée à une alimentation inhabituelle. Le docteur Gio Miletto est directeur médical du réseau de cliniques Travel Medicine and Vaccination Centres en Colombie-Britannique. Il conseille aux voyageurs de passer dans une clinique de voyage avant de partir afin de recevoir les vaccins requis et de bien se renseigner sur les risques particuliers de la région visitée pour la santé. Les affections les plus courantes auxquelles les voyageurs sont exposés sont la diarrhée, l’hépatite A et B, la typhoïde, la fièvre jaune et la rage. Fixez le rendez-vous assez longtemps avant votre départ puisque certains vaccins requièrent plus d’une injection.

2 / 8
2. Évitez les sources de germes et hydratez-vous

2. Évitez les sources de germes et hydratez-vous

Pour éviter les microbes pendant le trajet à destination, il est conseillé d’avoir un petit contenant de désinfectant pour les mains dans le sac de voyage ainsi que des lingettes antiseptiques pour nettoyer le porte-cabaret et les accoudoirs du siège d’avion ainsi que tous les contrôles des appareils électroniques que vous pourriez avoir à toucher durant le voyage. L’air d’une cabine d’avion est habituellement très sec; pour ne pas vous déshydrater, buvez beaucoup d’eau en évitant la caféine et l’alcool.

3 / 8
3. Pour contrer le décalage horaire

3. Pour contrer le décalage horaire

Les longs voyages au cours desquels on traverse des fuseaux horaires peuvent dérégler l’organisme. « Nous avons tous un rythme circadien naturel explique Mahalia Freed, médecin naturopathe à Toronto. Il s’agit de la perception interne de l’heure et de ce que nous devons faire à un moment précis; c’est la fonction qui permet de dormir la nuit et de se réveiller le matin. » Aidez votre cerveau à s’adapter plus rapidement à la nouvelle zone horaire en ajustant votre montre au moment d’embarquer dans l’avion. Si vous avez du mal à trouver le sommeil, la docteure Freed recommande un supplément de mélatonine 30 minutes avant d’aller au lit. L’organisme produit naturellement cette hormone au cours de la nuit, envoyant ainsi le signal qu’il est temps de mettre le corps au repos. Pour stimuler naturellement la production de mélatonine, la docteure Freed recommande la pratique de la respiration Kundalini. Inspirez par une narine, puis expirez par l’autre et répétez à l’inverse. « Cet exercice stimule le fonctionnement de la glande pinéale qui règle la production de mélatonine et il est souvent bénéfique aux personnes souffrant d’insomnie. »

4 / 8
4. Surveillez ce que vous mangez

4. Surveillez ce que vous mangez

Dans les restaurants, vérifiez si la nourriture est servie chaude et si elle est suffisamment cuite pour éliminer toutes les bactéries et prévenir la diarrhée. Comme il faut bien s’hydrater en voyage, le docteur Miletto recommande la prudence avant de boire de l’eau. « Consommez de l’eau embouteillée plutôt que celle du robinet et évitez les glaçons, les fruits ou les salades lavées parce qu’il est difficile de vérifier la qualité de l’eau qui a servi à la préparation des aliments. » Dans les pays exotiques, vérifiez si les bouteilles sont bien scellées avant d’en boire le contenu. Mangez seulement les fruits que vous pouvez peler et évitez les pelures. Pensez à apporter un paquet de multivitamines si vous partez en vacances dans une région où les fruits et les légumes sont en quantité restreintes.

5 / 8
5. La formule tout-compris ne signifie pas qu'il faut tout consommer

5. La formule tout-compris ne signifie pas qu’il faut tout consommer

La suralimentation, particulièrement dans les hôtels où tout est compris, peut provoquer des sensations de ballonnement ou de léthargie. Pour éviter les abus, le docteur Yoni Freedhoff, directeur médical du Bariatric Medical Institute d’Ottawa, recommande de procéder par étapes pour contrôler la fringale. « Nous savons tous que si nous faisons les courses au supermarché lorsque nous avons faim, nous sélectionnerons des produits et des quantités que nous n’aurions pas achetés autrement. » Consommez un petit déjeuner costaud contenant au moins une source de protéines et prenez une collation au cours de la journée pour faire diminuer la sensation de faim. Apportez dans vos bagages des petits sachets de noix assorties ou un mélange de randonnée et emportez un fruit le matin pour le consommer plus tard. Si vous surveillez la taille des portions, le docteur Freedhoff recommande de choisir un hôtel qui offre des menus à la carte. « Vous aurez moins tendance à dépasser les bornes avec un menu déterminé qu’avec un buffet où vous pouvez vous servir à volonté. »

6 / 8
6. Surveillez la consommation d'alcool

6. Surveillez la consommation d’alcool

« La gueule de bois est provoquée par l’excès d’alcool, le manque d’eau et de sommeil, explique la docteure Freed. » Contrôlez votre consommation d’alcool et buvez de l’eau entre les apéritifs, mais reconnaissez également vos limites et respectez-les. Par exemple, si vous savez que votre limite personnelle est de deux verres avant que la situation ne se complique, tenez-vous-en à cette quantité. « L’alcool est une toxine et lorsque nous buvons, le foie doit modifier ses priorités et traiter l’alcool avant d’autres fonctions essentielles comme la décomposition des matières grasses, poursuit la docteure Freed. En cas d’excès, mangez sobrement le lendemain pour aider votre organisme à récupérer. Consommez davantage d’aliments et de boissons qui favorisent la détoxication du foie comme les légumes crucifères, le jus de citron dans l’eau et les betteraves.

7 / 8
7. Ne faites pas de vacances d'exercice

7. Ne faites pas de vacances d’exercice

L’exercice vous aidera à combattre la prise de kilos supplémentaires provenant des excès de table ou des buffets gargantuesques. Vous dormirez mieux, vous contrôlerez le décalage horaire et maintiendrez l’énergie au bon niveau. Planifiez une vacance active en recherchant les activités physiques dans la région ou en téléchargeant des vidéos d’entraînement sur votre tablette. Ou encore, demandez au personnel de l’hôtel de vous conseiller un circuit de randonnée intéressant et sécuritaire dans les environs. « Vous pouvez inclure à votre programme de découverte locale une marche énergique de 20 à 30 minutes, suggère Gio Miletto. » Plusieurs hôtels accueillent maintenant des voyageurs plus conscients de leur santé et offrent un programme complet d’entraînement comme le yoga sur la plage ou des séances d’activité physique.

8 / 8
8. Ayez un sommeil de qualité

8. Ayez un sommeil de qualité

Il est normal de vouloir profiter à fond de ses vacances; mais la docteure Freed explique que trop d’activités peuvent provoquer un état de surmenage au retour à la maison. « Si vous choisissez un type de vacances très actives et si vous cherchez à maximiser l’emploi du temps au lieu de vous reposer et de recharger les batteries, vous pourriez manquer de sommeil et vous rendre vulnérable aux maladies, explique-t-il. » Essayez, en autant que possible, de conserver un horaire de sommeil normal, fermez les rideaux de façon à bloquer le passage de la lumière qui pourrait vous déranger et portez un masque pour vous aider à faire une petite sieste au cours de la journée ou durant le trajet en avion.

Sur le même sujet:
8 incomparables vacances pour perdre du poids
Les gens en santé paient moins cher pour leurs vacances
6 façons d’éviter l’hôpital en voyage