Share on Facebook

Les meilleurs trucs pour des siestes réparatrices

Grâce à des recherches bien documentées, on sait maintenant que les petits sommes peuvent améliorer l’humeur, les performances et la santé. Suivez notre guide étape par étape pour obtenir les meilleurs trucs pour des siestes réparatrices.

1 / 7
Les meilleurs trucs pour des siestes réparatrices: respecter votre horloge biologique.Shutterstock

Les meilleurs trucs pour des siestes réparatrices: respecter votre horloge biologique

Autant que possible, tenez-vous en à une grille horaire régulière, afin de ne pas perturber votre horloge biologique ni votre cycle de sommeil nocturne. Une sieste de 20 minutes est idéale pour la plupart des gens. Cela vous donne assez de temps pour restaurer vos forces sans tomber dans une phase de sommeil trop profond, dont il vous serait plus difficile de vous extirper par la suite.

Faire la sieste aiderait à maigrir! On vous dévoile les secrets de perte de poids du monde entier.

2 / 7
Le truc pour une sieste réparatrice: la prendre au moment opportun.Shutterstock

Le truc pour une sieste réparatrice: la prendre au moment opportun


Le moment idéal pour une sieste se situe 12 heures après le milieu de votre période de sommeil nocturne, soit environ vers 15 heures pour la plupart des gens. Bien entendu, le plus important est de respecter votre horloge interne, et aucune heure n’est mauvaise tant que votre sieste n’interfère pas avec votre sommeil nocturne.

De plus, faire des siestes est l’une des bonnes habitudes à adopter pour éloigner la maladie d’Alzheimer et garder son cerveau en santé!

3 / 7
La sieste du soir n'est pas réparatrice.Shutterstock

Évitez les siestes du soir


Faire la sieste le soir risque de retarder le moment où vous vous endormirez pour la nuit et de rendre votre réveil matinal plus pénible. Si vous avez sommeil, éteignez la télévision et allez vous coucher pour de bon.

Évitez aussi ces habitudes du soir qui vous font prendre du poids!

4 / 7
Ritualisez votre sieste pour qu'elle soit encore plus réparatrice.Shutterstock

Ritualisez votre sieste pour qu’elle soit encore plus réparatrice


Si vous exécutez toujours le même rituel avant votre sieste – fermer la porte, faire quelques étirements, mettre de la musique douce, éteindre la lumière, desserrer votre col, attraper votre nounours et tirer votre coussin favoris sous votre nuque -, ces quelques gestes deviendront avec le temps des signaux qui vous mèneront sans coup férir au seuil du sommeil.

5 / 7
Étendez-vous pour une sieste réparatrice.Shutterstock

Étendez-vous pour une sieste réparatrice


La position horizontale nous porte à croire que nous avons dormi plus longtemps que nous ne l’avons réellement fait.

Évitez les insomnies en suivant ces conseils pour un sommeil réparateur.

6 / 7
Se reposer plutôt que de faire la sieste peut être tout aussi réparateur.Shutterstock

Se reposer plutôt que de faire la sieste peut être tout aussi réparateur


Selon une étude classique de l’Université de l’État de l’Ohio, s’étendre pour prendre quelques instants de détente peut être aussi reposant qu’une sieste. Dans cette étude, on a suivi en laboratoire 20 personnes habituées à la sieste pendant un somme de 1 heure et 20 personnes qui ne font habituellement pas de sieste pendant un repos de 1 heure dans un lit sans s’endormir. Les sujets devaient se prêter à des tests de performances et à la description de leur humeur avant et après l’expérience. Alors que l’on constatait dans les deux groupes une nette amélioration des performances et de l’humeur, aucun des deux ne surpassait l’autre.

7 / 7
Siestes réparatrices: restez cohérent jusqu'au bout.Shutterstock

Restez cohérent jusqu’au bout pour un sommeil réparateur


Si vous glissez facilement dans le sommeil à l’heure de votre sieste, mais pas au moment où vous vous endormez habituellement pour la nuit, raccourcissez votre sieste ou renoncez-y.

Assurez-vous de savoir reconnaître les signaux d’alarme d’un sommeil de mauvaise qualité.