Share on Facebook

6 mythes sur la douleur au bas du dos

Des spécialistes se penchent sur les idées reçues concernant les maux de dos, sur ce qui se passe en réalité et sur les meilleures approches pour les soulager.

1 / 7

La vérité sur le mal de dos

Vous connaissez peut-être cette boutade: il y a deux sortes de personnes, celles qui ont déjà souffert de maux de dos et ceux qui en souffriront bientôt. Mais il n’y a pas de quoi rire de ceux qui éprouvent ces douleurs musculaires débilitantes ou lancinantes, ou qui sont incapables de se tenir droits confortablement et dont les maux de dos s’étendent sur des jours ou des semaines. Apprenez-en un peu plus sur les mythes courants concernant le mal de dos.

 

Crédit photo: iStockphoto

2 / 7

Mythe 1: c’est un mouvement qui a provoqué la douleur

Le fait de soulever un poids trop lourd ou une chute après une glissade peut être une cause potentielle du mal de dos; mais la dégénérescence des disques invertébraux causée par des micros déchirures qui passent inaperçues, pourraient bien en être la cause réelle. Ces disques sont comme des beignes gélatineux, un coussinet de collagène et d’eau situé entre les vertèbres pour faciliter la mobilité de la colonne vertébrale.

Une hernie discale se produit lorsqu’un disque fait saillie: on ressent de la douleur et de l’inflammation lorsque le disque appuie sur une racine nerveuse à proximité. Lorsqu’il y a rupture du disque, le liquide s’écoule et fait pression sur les terminaisons nerveuses dans la région des lombaires. Regardez la vidéo du docteur Mark Kubert, chiropraticien à Guelph en Ontario, où il explique comment ces lésions se produisent.

3 / 7

Mythe 2: garder le lit est le meilleur traitement pour soulager les maux de dos

Il n’est plus recommandé de rester couché. Le mal de dos s’amplifie lorsque les muscles se contractent en réponse à une blessure et le fait de s’étendre les contracte davantage, ce qui déclenche le cycle de la douleur. Si vous souffrez beaucoup en position assise ou debout, diminuez à quelques heures par jour le temps de repos au lit et ne dépassez pas quelques jours. Consultez votre médecin pour connaître la cause de vos problèmes de dos et prenez rendez-vous avec un chiropraticien ou un physiothérapeute pour élaborer un programme adéquat d’étirement et de renforcement musculaire afin de protéger votre dos et favoriser la guérison.

4 / 7

Mythe 3: on peut renforcer les abdominaux en faisant des relevés assis ou en étirant le dos

Erreur! Ces exercices sont les pires et peuvent causer plus de tort que de bien. «Les gens sont bien intentionnés lorsqu’ils veulent prendre soin de leur dos, mais en faisant des exercices traditionnels comme les relevés assis, les relevés de dos ou les extensions de dos, ils placent une pression énorme sur leurs disques, qui peut exacerber un problème existant ou en créer un nouveau», explique le docteur Kubert. 

Les exercices idéaux pour les abdominaux sont ceux qui maintiennent votre colonne vertébrale en position neutre. «Ne rentrez pas les abdominaux vers l’intérieur ou ne les faites pas ressortir. Contractez-les comme lorsque vous voulez tousser ou dégager votre gorge. Ce type de contraction musculaire est le meilleur pour stabiliser votre colonne vertébrale dans la vie de tous les jours», explique le docteur Kubert. Pour les abdominaux, il recommande la pratique des exercices suivants: le pont, la position de la table avec extension du bras et de la jambe alternée, le pont latéral, la flexion de jambe sur une seule jambe.

5 / 7

Mythe 4: on doit fléchir les genoux pour soulever une charge lourde

«D’après les principes de la biomécanique, vous devriez soulever un objet avec les hanches, et non avec les genoux. Autrement, vous souffrirez d’arthrite aux genoux,» explique Stuart McGill, professeur en biomécanique de la colonne vertébrale et président du département de kinésiologie à l’Université de Waterloo.

Lorsque vous soulevez un objet lourd, vous devriez essayer de répartir la charge vers tous les muscles de votre corps. Il faut contracter les abdominaux pendant toute la levée et garder l’objet le plus possible près du corps, en soulevant à partir des hanches. Dans le cas d’un objet léger, utilisez la technique du golfeur: gardez le dos droit et fléchissez à la hanche, en étendant une jambe vers l’arrière pour garder l’équilibre.

6 / 7

Mythe 5: il faut développer la flexibilité pour protéger son dos

«Les statistiques démontrent que ceux qui une plus grande mobilité du dos courent un risque plus élevé de souffrir de maux de dos; la flexibilité du dos n’est pas une protection, mais serait plutôt le contraire», affirme Stuart McGill. Les muscles des bras et des jambes sont conçus pour le mouvement, mais la structure musculaire de la colonne vertébrale est différente: elle a pour but d’assurer la stabilité.

7 / 7

Mythe 6: on doit porter une ceinture de soutien lombaire pour soulever des objets lourds

Ce type de ceinture, utilisé par les haltérophiles ou les bagagistes dans les aéroports, n’élimine pas les blessures lombaires. D’après l’Administration américaine de la santé et de la sécurité au travail, aucune preuve scientifique ne démontre que ces ceintures font diminuer le poids sur la colonne vertébrale ou le nombre de blessures. En réalité, elles pourraient même s’avérer dangereuses à cause du faux sentiment de sécurité qu’elles procurent.

 

Sur le même sujet:
8 étapes pour éliminer vos maux de dos
3 mouvements pour renforcer votre dos
Les 8 meilleurs exercices pour un dos musclé